Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le ministre Stephen Lecce réagit à la demande du SCFP concernant le rapport recommandant de ne pas instituer de commission de conciliation

Déclaration

Le ministre Stephen Lecce réagit à la demande du SCFP concernant le rapport recommandant de ne pas instituer de commission de conciliation

Ministère de l'Éducation

TORONTO — Aujourd'hui, Stephen Lecce, ministre de l'Éducation, a publié la déclaration suivante au sujet de la demande du SCFP concernant le rapport recommandant de ne pas instituer de commission de conciliation : 

« En ce début d'année scolaire, il est important que les parents, les élèves et les enseignants sachent que je les soutiens et que je suis déterminé à voir que les enfants restent en classe.

Je suis déçu par cette décision du SCFP; toutefois, je suis heureux de constater qu'il s'est entendu avec les conseils scolaires pour nommer Bill Kaplan comme médiateur. M. Kaplan est un médiateur hautement respecté et chevronné dans le domaine des relations de travail. Je suis convaincu qu'avec son aide, nous arriverons à résoudre nos différences de points de vue à la table de négociations pour que les élèves puissent rester dans les salles de classe, là où ils devraient être. Mon équipe est prête à poursuivre les réunions pour négocier une entente qui donne la priorité à nos élèves et qui apporte la prévisibilité que les parents méritent.

Nous continuons de demander à toutes les parties qu'elles négocient de bonne foi pour arriver à une entente, aussitôt que possible, qui donnera la confiance et la prévisibilité aux parents, aux élèves et aux enseignants. »

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation