Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario crée davantage de places dans les services de garde d'enfants francophones à St. Catharines

Communiqué

L'Ontario crée davantage de places dans les services de garde d'enfants francophones à St. Catharines

La province annonce la création de places en services de garde d’enfants à l’École élémentaire l’Héritage

Ministère de l'Éducation

ST. CATHARINES - Dans le cadre de l'engagement de l'Ontario visant à améliorer l'accès aux services de garde d'enfants et à donner davantage de choix aux parents, le gouvernement investit des fonds dans la création de places de services de garde d'enfants afin de simplifier la vie des parents et des familles francophones de St. Catharines.

La province fournit 1,5 million de dollars au Conseil scolaire Viamonde pour qu'il puisse créer dans l'École élémentaire l'Héritage trois salles dédiées aux services de garde d'enfants offrant 49 nouvelles places.

« Nous voulons que les services de garde d'enfants répondent aux besoins des parents et des enfants, a déclaré Sam Oosterhoff, l'adjoint parlementaire au ministre de l'Éducation. C'est pourquoi nous investissons des fonds pour créer des places en services de garde d'enfants pour les enfants et les familles francophones de St. Catharines. »

M. Oosterhoff s'est rendu à St. Catharines pour marquer le Jour des Franco-Ontariens et des Franco-Ontariennes et pour y annoncer ce nouvel investissement, qui reconnaît l'importance de la communauté francophone en Ontario et le rôle essentiel que jouent les programmes offerts par les services de garde francophones dans le développement des compétences linguistiques des enfants.

« C'est avec joie que nous accueillons cette nouvelle subvention. Notre communauté francophone dans la région du Niagara appréciera l'ajout de places en garderie, a dit Sylvie A. Landry, présidente du Conseil scolaire Viamonde. Grâce à l'aide financière du gouvernement ontarien, nous pourrons poursuivre notre objectif de toujours mieux servir les francophones partout sur notre territoire. »

De plus, la province consacrera jusqu'à 1 milliard de dollars sur les cinq prochaines années pour créer jusqu'à 30 000 places en services de garde d'enfants dans les écoles de l'Ontario, y compris 10 000 places dans de nouvelles écoles.

Dans le budget de 2019 , la province a annoncé un nouveau crédit d'impôt de l'Ontario pour l'accès aux services de garde d'enfants et l'allégement des dépenses (ASGE), grâce auquel quelque 300 000 familles recevront un remboursement pouvant atteindre 75 % de leurs dépenses de garde d'enfants admissibles. 

« Nous améliorons le choix et l'accès offerts aux parents, tout en leur rendant la vie plus abordable, a déclaré Stephen Lecce, le ministre de l'Éducation. Grâce à notre plan, ce sont les parents et non le gouvernement qui se trouvent au centre du processus de prise de décisions concernant les services de garde d'enfants. »

Faits en bref

  • En 2019-2020, le gouvernement investira plus de 2 milliards de dollars dans des services de garde d’enfants et des programmes pour la petite enfance.
  • Sur les cinq prochaines années, jusqu’à 1 milliard de dollars sera consacré au financement d’immobilisations pour créer jusqu’à 30 000 places en services de garde d’enfants dans les écoles.
  • L’Ontario alloue par ailleurs la somme de 208 millions de dollars par le biais des gestionnaires des services municipaux regroupés et des conseils d’administration de district des services sociaux pour financer l’augmentation salariale des professionnels des services de garde d’enfants admissibles.
  • Le crédit d’impôt ASGE est destiné aux familles dont le revenu ne dépasse pas 150 000 $.
  • Le crédit d’impôt ASGE vient en complément de la déduction pour frais de garde d’enfants, qui offre un allégement fiscal provincial et fédéral pour les dépenses de garde d’enfants admissibles.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation