Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario annonce un investissement majeur dans un programme lié aux métiers spécialisés

Communiqué

L'Ontario annonce un investissement majeur dans un programme lié aux métiers spécialisés

Élargissement important d’un programme lié aux métiers spécialisés pour inspirer la prochaine génération

Ministère de l'Éducation

TORONTO — À l'approche de la Semaine nationale des métiers spécialisés et des technologies, Stephen Lecce, le ministre de l'Éducation, a annoncé un investissement inégalé pour favoriser l'élargissement du programme provincial de Majeure Haute Spécialisation, afin d'offrir 122 nouveaux programmes de la majeure et d'encourager un plus grand nombre d'élèves du palier secondaire à choisir un métier spécialisé.

On estime que d'ici 2021, un emploi sur cinq créé en Ontario sera lié de près ou de loin aux métiers spécialisés et les employeurs font d'ores et déjà face à une pénurie de main-d'œuvre dans certains secteurs clés.

« Nous savons qu'il y a aujourd'hui une pénurie de main-d'œuvre et que, avec le temps, elle va s'accentuer dans le secteur des métiers spécialisés où les emplois sont bien rémunérés, a déclaré M. Lecce. Ma plus haute priorité est de veiller à ce que les élèves puissent acquérir les compétences dont ils ont besoin et, en investissant dans les métiers spécialisés, notre gouvernement aide un plus grand nombre d'élèves à disposer de l'avantage concurrentiel et des perspectives d'emploi qu'ils méritent. »

« Nos élèves ont besoin des compétences et de la formation requises pour occuper les emplois d'aujourd'hui et de demain, a déclaré Ross Romano, le ministre des Collèges et Universités. Les programmes comme la reconnaissance de crédit permettent aux élèves d'acquérir ces compétences tout en accélérant leur carrière et en comblant les besoins de main-d'œuvre en Ontario, avec rapidité et efficacité. »

« Il est très important de pouvoir montrer aux jeunes que les emplois dans le secteur des métiers spécialisés sont bien rémunérés, intéressants et gratifiants, a déclaré Monte McNaughton, le ministre du Travail, de la Formation et du Développement des compétences. L'élargissement du programme de Majeure Haute Spécialisation permettra aux élèves de découvrir un grand éventail d'itinéraires menant à une carrière, qu'on leur présentera dès l'école secondaire. C'est une excellente nouvelle pour les élèves de toute la province. »

Dans le cadre du programme de Majeure Haute Spécialisation, les élèves du secondaire peuvent désormais choisir 122 programmes de la majeure de plus offerts dans les 19 secteurs, notamment ceux de la construction, de l'agriculture et de l'exploitation minière. Ce programme à forte demande offre désormais à un plus grand nombre d'élèves un choix plus vaste d'itinéraires professionnels qui correspondent à leurs compétences et à leurs intérêts, tout en satisfaisant les exigences d'obtention du diplôme d'études secondaires.

« L'annonce d'aujourd'hui est une très bonne nouvelle pour les élèves, les employeurs et les jeunes femmes qui envisagent de faire carrière dans un métier spécialisé, a déclaré Jill Dunlop, la ministre associée déléguée au dossier de l'Enfance et à la Condition féminine. Si nous voulons vraiment pallier la pénurie de main-d'œuvre qualifiée, nous devons activement recruter, former et encadrer les jeunes femmes qui s'intéressent aux métiers spécialisés. L'élargissement de la Majeure Haute Spécialisation est un important pas dans la bonne direction. »

Faits en bref

  • Pour l’année scolaire 2019-2020, le programme de Majeure Haute Spécialisation sera élargi pour inclure 122 nouveaux programmes orientés vers les métiers spécialisés.
  • Par suite de cet élargissement, on s’attend à ce qu’il y ait plus de 54 000 élèves inscrits dans plus de 2 100 programmes de la majeure dans plus de 700 écoles secondaires à travers la province.
  • Cet élargissement a été possible grâce à un investissement additionnel du gouvernement de plus de 10 millions de dollars depuis 2017-2018, ce qui représente en 2019-2020 un financement total dépassant 42 millions de dollars.
  • L’Ontario continue d’appuyer les programmes à double reconnaissance de crédit pour aider les élèves qui ont des difficultés à obtenir leur diplôme du secondaire à suivre des cours donnant droit à des crédits qui comptent pour l’obtention du Diplôme d’études secondaires.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation