Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration du ministre de l'Éducation au sujet de la continuation des moyens de pression de la FEESO

Déclaration

Déclaration du ministre de l'Éducation au sujet de la continuation des moyens de pression de la FEESO

Ministère de l'Éducation

TORONTO — Aujourd'hui, Stephen Lecce, le ministre de l'Éducation, a publié la déclaration suivante en réponse à l'annonce de la Fédération des enseignantes-enseignants du secondaire de l'Ontario (FEESO) concernant la poursuite des moyens de pression :

« Le leadership syndical de la FEESO a fait clairement savoir qu'il continuerait d'exercer des moyens de pression, qui font surtout du tort aux élèves, à moins que les contribuables acceptent sa demande visant à améliorer les salaires, les avantages sociaux et d'autres compensations - ce qui se chiffre à 7 milliards de dollars.

S'il y avait encore des doutes que tout cela n'était pas lié à la question de la rémunération, ceux-ci ont complètement disparu lorsque les quatre syndicats d'enseignants ont lancé une contestation judiciaire de la loi régissant les augmentations de rémunération dans le secteur public.

Nous avons fait une offre raisonnable en matière de rémunération en proposant au deuxième groupe le mieux payé d'éducateurs du pays une augmentation de 750 millions de dollars.

Nous demandons à la FEESO de mettre un terme aux moyens de pression qu'elle exerce, d'accepter notre offre de médiation privée, de rester à la table de négociation et de concentrer ses efforts sur les mesures à prendre pour améliorer l'apprentissage dans les salles de classe et non pour augmenter la rémunération de ses membres. »

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation