Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Ratification de l'entente centrale de l'Alliance des travailleuses et travailleurs en éducation de l'Ontario — Education Workers' Alliance of Ontario

Document d'information

Ratification de l'entente centrale de l'Alliance des travailleuses et travailleurs en éducation de l'Ontario — Education Workers' Alliance of Ontario

Ministère de l'Éducation

L'entente centrale conclue avec l'Alliance des travailleuses et travailleurs en éducation de l'Ontario - Education Worker's Alliance of Ontario (ATEO-EWAO), qui représente 3 975 travailleuses et travailleurs en éducation à travers toute la province (aides-enseignantes et aides-enseignants, éducatrices et éducateurs de la petite enfance, professionnelles et professionnels des services aux élèves, personnel d'entretien) a été ratifiée par les conseils scolaires et le syndicat, et acceptée par le gouvernement de l'Ontario. 

Tout comme l'entente centrale conclue avec le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) en novembre 2019, cette entente centrale conclue avec l'ATEO-EWAO témoigne de la résolution avec laquelle le gouvernement s'est engagé à conclure des ententes qui protègent l'avenir de nos enfants et qui investissent dans leur potentiel.

L'entente a été conclue en respectant les contribuables, les élèves et les familles et en reconnaissant les contributions importantes des travailleuses et travailleurs en éducation de première ligne. Elle reflète ce que le gouvernement s'est engagé à faire : offrir un système d'éducation financé par des fonds publics qui soit viable financièrement. 

Les conventions collectives entre les conseils scolaires et l'ATEO-EWAO contiennent des conditions négociées centralement et des conditions négociées localement. Les conditions négociées centralement sont maintenant établies. Pour achever le processus de négociation collective, les conditions négociées localement doivent être conclues entre chaque conseil scolaire et ses unités de négociation de l'ATEO-EWAO.

Les conventions collectives dont la durée est de trois années seront en vigueur du 1er septembre 2019 au 31 août 2022.

LES GRANDES LIGNES DE L'ENTENTE CENTRALE 

Rémunération et avantages sociaux : En vertu de l'entente, les travailleuses et travailleurs membres de l'ATEO-EWAO recevront chaque année pendant trois ans une augmentation d'un pour cent de leur rémunération et une augmentation d'un pour cent pour leurs avantages sociaux.

Fonds pour les priorités locales : Rétablissement du Fonds, au titre duquel la somme de 6,34 millions de dollars sera versée chaque année pendant trois ans pour financer les priorités du système, la somme de 5,76 millions de dollars par an étant consacrée au personnel travaillant pour l'enfance en difficulté. Le gouvernement s'acquitte ainsi de sa promesse de protéger les services de première ligne en rétablissant quelque 100 postes équivalents à temps plein relevant de l'ATEO EWAO, notamment les postes d'aides-enseignants, de travailleurs et de conseillers auprès des enfants et des jeunes, de professionnel des services aux élèves et de personnel de bureau, du personnel administratif et technique ainsi que du personnel de conciergerie et d'entretien.

Réduction de l'absentéisme et du recours aux congés de maladie : L'entente comprend une exigence selon laquelle, pour recourir aux congés d'invalidité de courte durée, l'employé devra fournir un certificat médical si le conseil scolaire le lui demande.

Selon les mesures adoptées, les conseils scolaires peuvent également demander des renseignements médicaux supplémentaires liés au recours aux congés de maladie ou aux congés d'invalidité de courte durée.

Poursuite du soutien à l'utilisation communautaire des installations scolaires : Les conseils scolaires continueront de recevoir environ 18 405 $ par an pendant trois ans afin de maintenir les écoles ouvertes en dehors des heures de classe aux fins de leur utilisation communautaire.


Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation