Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Nomination d'un superviseur pour le Peel District School Board

Déclaration

Nomination d'un superviseur pour le Peel District School Board

Le ministre prend des mesures immédiates pour confronter le racisme et veiller à ce que toutes les écoles soient sécuritaires et inclusives

Ministère de l'Éducation

TORONTO — Aujourd'hui, Stephen Lecce, le ministre de l'Éducation, a fait la déclaration suivante en réponse à la nomination de Bruce Rodrigues au poste de superviseur du Peel District School Board (PDSB).

« Nous nous attendons à ce que toutes les écoles et salles de classe de la province soient sécuritaires et inclusives. Depuis bien trop longtemps, cela n'a pas été le cas au Peel District School Board. Dès le premier jour, j'ai dit que si le PDSB ne prenait pas des mesures immédiates et exhaustives pour contrer le racisme et changer positivement la culture au sein de nos écoles, alors le gouvernement allait agir. Cela fait une génération que les élèves se sentent ignorés et impuissants, et qu'on manque de respect à leur égard.

Cela s'arrête aujourd'hui.

La nomination d'un superviseur permettra au PDSB de se remettre sur les rails et de prendre les mesures nécessaires pour éliminer les pratiques et les politiques qui sous-tendent la discrimination et les inégalités.

M. Rodrigues possède une précieuse expérience. Il a notamment apporté des changements systémiques en qualité de directeur de l'éducation du Toronto Catholic District School Board (TCDSB) et en tant que directeur général de l'Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE). M. Rodrigues a fait un parcours exceptionnel au sein du système d'éducation financé par les fonds publics de l'Ontario. Il a fait preuve de passion et d'engagement pour provoquer des changements, lutter contre la discrimination, promouvoir l'équité et l'inclusion, et donner leur chance à tous les élèves. Il a placé tous les élèves, quelles que soient leurs habiletés, au cœur de son travail et du service public.

Grâce à la supervision de M. Rodrigues, je sais que le Peel District School Board disposera du leadership et de la structure de gestion nécessaires pour s'assurer que les milieux d'apprentissage et de travail sont accueillants, inclusifs et respectueux pour les élèves et le personnel enseignant. Nous savons qu'il y a encore beaucoup à faire à l'échelle de la province, et c'est pourquoi nous continuerons de déployer des efforts pour lutter contre le racisme, y compris le racisme anti-Noirs, dans toutes les écoles de l'Ontario et dans toute la province.

Les enfants de l'Ontario ne méritent rien de moins. »

Faits en bref

  • La décision de nommer un superviseur a été prise suite à la directive du ministre d’envoyer des examinateurs et une enquêtrice. Cette directive a débouché sur la publication de deux rapports sur le racisme généralisé au sein du PDSB. Le rapport officiel des examinateurs et un rapport d’enquête soulignent la réponse inadéquate du PDSB et son manque d’action et d’engagement à contrer pleinement le racisme anti-Noirs et la discrimination contre d’autres communautés minoritaires, et à respecter des impératifs d’équité plus larges.
  • En tant que surintendant puis directeur associé de l’éducation du Waterloo Catholic District School Board, M. Rodrigues a dévoilé des programmes d’équité pour les élèves racialisés et LGBTQ. En tant que professeur de mathématiques, il a commencé à élaborer un programme d’études pour renforcer l’équité et il continue à ce jour à soutenir des programmes d’études et une pédagogie adaptés à la culture. Il a également été sous-ministre de l’Éducation et sous-ministre responsable de la Petite enfance et de la Garde d’enfants pour la province de l’Ontario de 2016 à 2018. Dans le cadre de ces fonctions, il a mis en place le Secrétariat de l’équité en matière d’éducation au sein du ministère de l’Éducation.
  • Le 27 novembre 2019, le ministre de l’Éducation a ordonné un examen accéléré du PDSB pour répondre aux graves préoccupations à l’égard du racisme anti-Noirs et des inégalités systémiques, du dysfonctionnement du leadership et de la gouvernance, et des pratiques injustes en matière de ressources humaines au sein du conseil.
  • L’équipe d’examen a mené une vaste consultation entre décembre 2019 et février 2020, qui comprenait des entrevues, des séances de consultation avec la communauté et les élèves, et la présentation de mémoires.
  • Compte tenu du rapport et des recommandations des examinateurs, le ministre a imposé 27 directives contraignantes au PDSB, le 13 mars 2020.
  • Le 27 avril 2020, le ministre de l’Éducation a nommé Arleen Huggins pour mener une enquête sur le PDSB afin d’examiner la conformité du conseil aux directives contraignantes imposées par le ministre, le 13 mars 2020.
  • Mme Huggins a présenté son rapport au ministre le 18 mai 2020. Le ministre a ensuite remis au PDSB une directive finale, accompagnée d’une date limite fixée au 22 juin 2020.
  • Aux termes de l’article 230 de la Loi sur l’éducation, le ministre doit se conformer aux délais et aux étapes prévus dans la loi. Le ministre peut ordonner au PDSB de traiter toute preuve de non-conformité ou de non-conformité potentielle divulguée dans le rapport de l’enquêtrice.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation