Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario fait des progrès en matière de droit à la négociation aux collèges

Communiqué archivé

L'Ontario fait des progrès en matière de droit à la négociation aux collèges

Le gouvernement McGuinty présente un projet de loi sur la négociation collectivedes employés à temps partiel

Les travailleuses et travailleurs à temps partiel des collèges en Ontario s'avancent vers le droit à la négociation collective.

Le projet de loi présenté aujourd'hui, s'il est adopté, remplacerait l'actuelle Loi sur la négociation collective dans les collèges, et accorderait aux travailleurs à temps partiel et trimestriels des collèges le droit de négocier collectivement, pour la première fois en Ontario. Le processus de négociation collective aux collèges serait également modernisé et cadrerait davantage avec celui dans la plupart des autres milieux de travail en Ontario.

La loi proposée représenterait un important pas en avant pour moderniser le réseau collégial de l'Ontario et assurer aux étudiantes et étudiants des milieux d'apprentissage solides et stables ainsi qu'une expérience éducative de qualité.

Le projet de loi mettrait en œuvre les recommandations de Kevin Whitaker, président de la Commission des relations de travail de l'Ontario, qui a été chargé par le gouvernement d'examiner la négociation collective dans les collèges.

Faits en bref

  • On compte plus de 17 000 personnes faisant partie du personnel enseignant et de soutien travaillant à temps partiel dans les collèges de l'Ontario, soit près de la moitié de l'effectif total.
  • Les collèges de l'Ontario accueillent quelque 250 000 étudiants, notamment dans des programmes d'études postsecondaires, d'apprentissage et de formation.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Ce projet de loi contribuerait à favoriser de bonnes relations de travail dans les collèges et marquerait une étape importante dans nos projets visant à assurer l'offre d'une éducation postsecondaire de qualité supérieure à l'ensemble des étudiantes et étudiants de l'Ontario »

John Milloy

ministre de la Formation et des Collèges et Universités

« Un processus de négociation sain et robuste bénéficiera aux étudiants ainsi qu'aux employeurs et travailleurs collégiaux. Le projet de loi du gouvernement de l'Ontario encourage toutes les parties concernées du secteur collégial à assumer une plus grande responsabilité pour trouver des solutions aux défis du milieu de travail. »

Kevin Whitaker

auteur du rapport sur la négociation collective dans les collèges

Partager

Sujets

Éducation et formation