Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario favorise la mobilité de la main-d'oeuvre

Communiqué archivé

L'Ontario favorise la mobilité de la main-d'oeuvre

Le gouvernement McGuinty déposera une loi pour attirer des travailleurs spécialisés

La pleine mobilité de la main-d'œuvre aidera les travailleuses et travailleurs de l'Ontario ainsi que l'industrie à réussir dans une économie difficile en éliminant les obstacles aux possibilités d'emploi.

En vertu du projet de loi qui sera présenté plus tard dans la journée, les travailleuses et travailleurs accrédités dans une province ou un territoire du Canada seraient admissibles à la même reconnaissance professionnelle en Ontario sans qu'on ne leur impose des exigences significatives de formation ou d'évaluations supplémentaires. Si elle est adoptée, la Loi ontarienne de 2009 sur la mobilité de la main-d'œuvre permettrait aux travailleurs de commencer un emploi plus facilement en évitant les longs délais, à quelques exceptions près.

Au début de cette année, les provinces et les territoires ont tous convenu d'éliminer les obstacles qui empêchaient les travailleurs accrédités de se déplacer entre provinces et territoires en vue de travailler. La loi proposée renforcera l'économie ontarienne en améliorant la productivité et la compétitivité.

Faits en bref

  • Environ 80 organismes de réglementation et 300 professions ou métiers en Ontario bénéficieraient de la loi sur la mobilité de la main d’œuvre.
  • Si le projet de loi est adopté, les travailleuses et travailleurs accrédités dans une autre province ou un territoire pourraient travailler en Ontario sans formation ni examens supplémentaires. Certaines exceptions à la pleine mobilité de la main d’œuvre pourraient être nécessaires afin de protéger par exemple la santé et la sécurité ou les consommateurs. L’Ontario considère actuellement les exceptions qu’il apportera.
  • Toutes les provinces et le gouvernement fédéral ont approuvé les modifications apportées à l’Accord sur le commerce intérieur en janvier 2009, qui visent la pleine mobilité de la main-d’œuvre dans tout le Canada.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« C’est une excellente nouvelle pour l’Ontario. Un plus grand nombre de Canadiennes et de Canadiens pourront se déplacer librement pour trouver du travail là où il existe des possibilités d’emploi ou dans les régions où leurs compétences sont en demande. Les employeurs de la province disposeront d’un groupe plus grand de candidates et candidats qualifiés et il leur sera plus facile d’engager des travailleuses et des travailleurs venant d’autres régions du Canada. »

John Milloy

ministre de la Formation et des Collèges et Universités

« La pleine participation au marché du travail est vitale à la croissance de l’Ontario. En éliminant les obstacles à l’emploi et en permettant la pleine mobilité de la main-d’œuvre, nous créons un environnement économique plus sain en Ontario. Cela se traduit par un nombre d’emplois accru pour les travailleuses et travailleurs de l’Ontario. »

Peter Fonseca

ministre du Travail

Partager

Sujets

Affaires et économie Éducation et formation Travail et emploi