Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Moderniser le système des métiers spécialisés en Ontario

Document d'information archivé

Moderniser le système des métiers spécialisés en Ontario

Un secteur des métiers spécialisés solide et moderne est vital pour la prospérité économique de l'Ontario. Le gouvernement provincial déposera un projet de loi aujourd'hui, qui, s'il est adopté, créerait un Ordre des métiers afin de promouvoir les carrières dans les métiers spécialisés et de moderniser le système de l'apprentissage et des métiers spécialisés.

Examens et consultations La création d'un Ordre des métiers était une recommandation clé de l'Examen de l'accréditation obligatoire (rapport Armstrong), publié en mai 2008. Après avoir pris connaissance du rapport, le gouvernement avait annoncé son intention de déposer un projet de loi afin de donner suite à cette recommandation. En septembre 2008, Kevin Whitaker, président de la Commission des relations de travail de l'Ontario, s'est vu confier la mission de formuler des conseils sur la gouvernance de l'Ordre en ce qui concerne sa structure, sa portée et son mandat. M. Whitaker a formulé des recommandations après avoir consulté des employeurs, des personnes exerçant des métiers spécialisés et des formateurs. Les recommandations indiquées dans le rapport de M. Whitaker sont incluses dans le projet de loi. L'Ordre des métiers de l'Ontario La Loi de 2009 sur l'Ordre des métiers de l'Ontario et l'apprentissage proposée adopte une approche équilibrée en matière de gouvernance, prenant en compte les besoins des employeurs, des employés et des apprentis, ainsi que ceux de l'économie et du public. L'Ordre des métiers :

  • ferait la promotion des carrières dans les métiers spécialisés et encouragerait plus de personnes à faire ce choix, tout particulièrement les jeunes et les groupes sous-représentés;
  • faciliterait l'obtention d'une accréditation pour les travailleurs formés à l'étranger et leur permettrait de trouver plus aisément un emploi dans le secteur des métiers spécialisés en Ontario;
  • établirait des normes en matière de formation et d'accréditation afin de servir le secteur des métiers spécialisés et l'intérêt public;
  • conduirait des recherches visant à s'assurer que l'Ontario puisse se doter des travailleurs dont il aura besoin à l'avenir;
  • habiliterait le secteur des métiers spécialisés à prendre les décisions critiques concernant des enjeux tels que l'accréditation obligatoire et les quotas d'apprentis.
Les membres de l'Ordre incluraient des compagnons accrédités et des personnes qui les emploient ou qui parrainent ou emploient des apprentis. Favoriser l'apprentissage Le gouvernement McGuinty reconnaît qu'il est essentiel pour la prospérité future de l'Ontario d'encourager l'apprentissage et la formation professionnelle. Le Budget de l'Ontario de 2009 prévoit d'investir 700 millions de dollars sur deux ans dans de nouvelles initiatives de formation professionnelle et de littératie et d'accorder des augmentations budgétaires à des programmes existants. Ces mesures sont conçues pour répondre au plus vite aux défis immédiats résultant du ralentissement économique mondial, tout en préparant la population active de la province à la nouvelle économie. On estime que la croissance de la main-d'œuvre ontarienne déclinera au cours des années à venir, en raison du nombre de départs à la retraite et du peu de jeunes qui entreront sur le marché du travail. Pour veiller à ce que l'Ontario dispose des travailleurs qualifiés dont il a besoin pour l'avenir, le gouvernement a pris des mesures considérables en faveur de la croissance de l'apprentissage. Grâce au Fonds d'amélioration de l'apprentissage et au Programme ontarien d'amélioration de la formation professionnelle, le gouvernement alloue 55 millions de dollars sur trois ans aux collèges communautaires et centres de formation pour qu'ils puissent se doter de l'infrastructure et de l'équipement adéquats, afin que les apprentis et compagnons puissent être formés dans des installations à la pointe de la technologie. Voici quelques exemples d'initiatives destinées à promouvoir l'apprentissage :
  • créer des programmes innovateurs en vue d'encourager les jeunes, les femmes, les Autochtones et les personnes handicapées à choisir une formation en apprentissage;
  • offrir davantage de possibilités aux jeunes ayant quitté l'école pour qu'ils puissent obtenir les qualifications requises pour commencer une formation en apprentissage;
  • encourager les employeurs à recruter des apprentis, au moyen des Bourses d'études pour l'apprentissage et primes à la signature à l'intention des employeurs ainsi que du Crédit d'impôt pour la formation en apprentissage.
Grâce à l'investissement du gouvernement dans l'apprentissage, 120 000 apprenties et apprentis en Ontario apprennent actuellement un métier, soit près de 60 000 de plus qu'en 2003. Le nombre annuel de nouvelles inscriptions en apprentissage a augmenté, passant de 17 100 en 2003 à plus de 28 000 en 2009. L'Ordre des métiers de l'Ontario proposé renforcera ce succès et attribuera au secteur un rôle prépondérant en ce qui concerne le recrutement, la gouvernance, la reconnaissance professionnelle et la formation.

Ressources additionnelles

Partager

Sujets

Affaires et économie Éducation et formation Travail et emploi