Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Renforcement des services de soutien en santé mentale pour les étudiants de niveau postsecondaire

Document d'information

Renforcement des services de soutien en santé mentale pour les étudiants de niveau postsecondaire

L'Ontario investit 27 millions de dollars sur trois ans pour offrir de nouveaux services et programmes de soutien aux étudiantes et aux étudiants fréquentant les collèges et les universités de la province. Le financement provient de la Stratégie ontarienne globale de santé mentale et de lutte contre les dépendances.

Les projets suivants ont été approuvés dans le cadre du premier appel de propositions en vertu du Fonds :

 

Ligne d'aide pour les étudiantes et les étudiants de niveau postsecondaire

Jeunesse, J'écoute travaille avec ConnexOntario, Ontario 211, le Centre d'excellence de l'Ontario en santé mentale des enfants et des adolescents et les établissements d'enseignement postsecondaire pour offrir un service d'écoute téléphonique provincial jour et nuit, 365 jours par an, aux étudiantes et étudiants des collèges et des universités.

Jeunesse, J'écoute offre déjà des services de consultation et un soutien professionnels essentiels au téléphone et en ligne, jour et nuit, sept jours par semaine, aux enfants et aux jeunes de la province concernant la prévention de l'intimidation, la sécurité sur Internet et les questions relatives aux bandes criminalisées.   

Financement : 6 millions de dollars sur trois ans


Centre for Innovation on Campus Mental Health (centre d'innovation en matière de santé mentale sur les campus)

Collèges Ontario, en partenariat avec le Conseil des universités de l'Ontario, la College Student Alliance et l'Alliance ontarienne des associations étudiantes ainsi qu'avec le soutien de la division ontarienne de l'Association canadienne pour la santé mentale, met sur pied un centre qui permettra à tous les établissements d'obtenir les conseils d'experts pour aider les étudiantes et étudiants ayant des besoins complexes en matière de santé mentale. Le centre servira aussi de centre virtuel pour aider les fournisseurs de soins de santé mentale sur les campus à étudier de nouvelles idées et à adopter des pratiques plus efficaces.  

Financement : 1,1 million de dollars sur trois ans


Initiative provinciale de premiers soins en santé mentale : mise en œuvre des pratiques exemplaires actuelles

Le Collège Humber, chef de file en matière de services de formation sur les premiers soins en santé mentale dans le système d'éducation postsecondaire de l'Ontario, coordonnera la prestation d'un programme de formation à l'intention de plus de 2 500 membres des communautés collégiale et universitaire de la province. En partenariat avec 12 établissements d'enseignement, le projet offrira de la formation durable et continue au personnel des établissements d'enseignement postsecondaire concernant la façon d'aider les étudiantes et les étudiants ayant des problèmes de santé mentale.

Financement : 752 286 $ sur trois ans


Projet pour les campus d'établissements d'enseignement postsecondaire ayant trait à la santé mentale des étudiantes et des étudiants lesbiennes, gais, bisexuels, transgenres et allosexuels

Le Fonds Égale Canada pour les droits de la personne, en collaboration avec l'Ontario University Students Alliance, œuvrera à l'amélioration de la santé mentale, du mieux-être et du bien-être social des étudiantes et des étudiants lesbiennes, gais, bisexuels, transgenres et allosexuels sur les campus de toute la province. Il recrutera des étudiantes et des étudiants bénévoles en tant qu'éducatrices et éducateurs pairs.   

Financement : 493 631 $ sur deux ans


Approche à l'échelle du campus basée sur des données probantes visant à traiter les problèmes de santé mentale chez les étudiantes et les étudiants de niveau postsecondaire

L'Université de l'École d'art et de design de l'Ontario, en partenariat avec l'Université Ryerson, testera un nouveau modèle permettant de résoudre les problèmes de santé mentale touchant les étudiantes et les étudiants de niveau postsecondaire. Ce modèle a été élaboré par un groupe de travail national. Les deux universités partageront des pratiques exemplaires et, à partir de la troisième année, les pratiques exemplaires seront partagées avec d'autres établissements d'enseignement postsecondaire.

Financement : 352 750 $ sur trois ans


Formation des formateurs

L'Université Laurentienne œuvrera avec le Collège Humber à l'accréditation d'au moins 12 formatrices et formateurs en premiers soins en santé mentale, et à l'accréditation de cinq autres formatrices et formateurs en techniques d'intervention face au suicide. L'Université Laurentienne organisera aussi de la formation en sensibilisation aux réalités culturelles pour les formatrices et les formateurs, les membres du corps professoral, le personnel, les étudiantes et les étudiants ainsi que les membres d'établissements partenaires, et mettra l'accent sur les populations autochtones. Les formatrices et les formateurs accrédités formeront le personnel de l'université et les membres de la collectivité.

Financement : 86 700 $ sur deux ans


Bridging the Distance : Une approche pour l'ensemble du Nord visant à améliorer l'accès et le soutien en matière de services de santé mentale

Le Collège Confederation, en partenariat avec le Collège Cambrian, le Collège Canadore et le Collège Northern, créera des liens entre leurs établissements afin de combattre l'isolement géographique et professionnel, qui est commun dans le Nord. Les collèges collaboreront à des sujets connexes et partageront des pratiques exemplaires. L'objectif est de déceler rapidement les problèmes de santé mentale chez les étudiantes et étudiants afin d'assurer une intervention plus éclairée assortie de soutiens coordonnés, tant au sein des collèges que des collectivités.  

Financement : 972 770 $ sur trois ans


Élaboration de normes et de lignes directrices sur la documentation des mesures d'adaptation pour les étudiantes et les étudiants d'établissements d'enseignement postsecondaire ayant des problèmes de santé mentale

Les étudiantes et les étudiants ayant besoin de mesures d'adaptation spéciales dans leur établissement doivent obtenir un document d'un professionnel décrivant leurs difficultés et comment elles nuiront à leur réussite scolaire.

Pour éliminer ces obstacles, l'Université Queen's, en partenariat avec le Collège Saint-Laurent, élaborera des normes de documentation des mesures d'adaptation pour ces étudiantes et étudiants, de même qu'un programme de formation destiné aux étudiantes et étudiants, aux conseillères et conseillers en matière d'accessibilité pour les étudiants handicapés, aux leaders étudiants ainsi qu'aux administratrices et administrateurs sur la meilleure façon de tenir compte des besoins d'adaptation des étudiantes et étudiants ayant des problèmes de santé mentale. Dans le cadre de ce partenariat, les établissements concevront aussi un guide d'information et de ressources pour les étudiantes et les étudiants ayant des problèmes de santé mentale.

Financement : 1 million de dollars sur trois ans


Conception d'un programme de mentorat par les pairs pour les étudiantes et les étudiants de niveau postsecondaire ayant des problèmes de santé mentale

L'Université Queen's concevra et évaluera un programme de mentorat par les pairs pour les étudiantes et les étudiants ayant des problèmes de santé mentale, qui pourra être utilisé dans l'ensemble du système d'éducation postsecondaire. Ces mentors ont un haut niveau de crédibilité, en tant que sources de renseignements et de soutien, aux yeux de leurs camarades étudiants, et peuvent se concentrer sur des domaines de soutien difficilement accessibles par les conseillères et les conseillers professionnels. Cependant, le manque d'éducation et de formation représente un obstacle pour les étudiantes et les étudiants qui souhaitent jouer un tel rôle. Ce programme offrira de la formation intensive aux mentors bénévoles, portant sur une vaste gamme de renseignements et de compétences qui leur permettront d'offrir du soutien scolaire et personnel aux étudiantes et étudiants ayant des problèmes de santé mentale.

 Financement : 426 200 $ sur trois ans


Initiative de mieux-être holistique au niveau postsecondaire dans la région de Niagara

L'Université Brock, en partenariat avec le Collège Niagara, développera un portail accessible et convivial de renseignements en ligne, et élaborera des programmes individualisés portant sur les divers besoins en santé mentale des étudiantes et étudiants de niveau postsecondaire dans la région de Niagara. Tous les aspects du projet seront basés sur la compréhension du mieux-être par les Autochtones, qui voient la santé mentale d'un point de vue holistique.

Les programmes offriront aux étudiantes et étudiants l'occasion de s'adresser directement aux fournisseurs de services locaux.

Financement : 360 240 $ sur trois ans


Centre d'accès rural et nordique

Le Collège Sault compte élaborer, essayer et présenter un modèle en vue de fournir des services de santé mentale sur une base collaborative dans des établissements ruraux et du Nord. Le Collège cherchera à intégrer ce modèle au projet Pan Northern du Collège Confederation. Ce projet élargira les partenariats existants avec des groupes autochtones et des organismes communautaires afin d'améliorer la collaboration en matière de services. L'objectif du Collège Sault est de définir et de combler les lacunes en matière d'orientation, de soutien temporaire et de traitement pour les étudiantes et les étudiants.  

Financement : 772 190 $ sur trois ans

Ressources additionnelles

Contacts Médias

  • Allison Buchan-Terrell

    Bureau du ministre

    Allison.Buchan-Terrell@ontario.ca

    416 314-5475

  • Renseignements au public

    416 325-2929

    ou 1 800 387-5514

  • ATS

    1 800 268-7095

  • Tanya Blazina

    Direction des communications

    Tanya.Blazina@ontario.ca

    416 325-2746

Partager