Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Plan d'action pour l'éducation postsecondaire en langue française

Document d'information archivé

Plan d'action pour l'éducation postsecondaire en langue française

En avril 2011, la province a chargé un groupe d'experts de lui conseiller le modèle le plus efficient et le plus efficace pour renforcer la capacité d'enseignement postsecondaire en langue française dans le centre et le sud-ouest de l'Ontario. Pour donner suite aux recommandations du groupe d'experts, la province a élaboré un plan d'action.

Expansion des programmes postsecondaires en langue française

Dans le cadre du plan d'action, la province a alloué 2 millions de dollars en 2012-2013 au Collège universitaire Glendon de l'Université York, au Collège Boréal et à La Cité collégiale pour élargir leurs programmes et services dans la région du grand Toronto.

  • Le Collège universitaire Glendon de l'Université York a reçu 1,5 million de dollars pour élargir les programmes en langue française en communications, fondements du droit, psychologie, commerce et biologie, ainsi que son centre de formation linguistique.  
  • Le Collège Boréal a reçu 250 000 $ pour élaborer et promouvoir les programmes suivants sur son campus de Toronto : travailleur auprès des enfants et des jeunes, assistant en pharmacie, assistant dentaire et esthéticien.
  • La Cité collégiale a reçu 250 000 $ pour élaborer et promouvoir les programmes collégiaux-universitaires conjoints en communications, journalisme, relations publiques et gestion d'événements, offerts en partenariat avec le Collège universitaire Glendon.

Un financement additionnel est prévu - 4 millions de dollars en 2013-2014, 5 millions de dollars en 2014-2015 et 5,5 millions de dollars en 2015‑2016 - pour appuyer l'élaboration de programmes supplémentaires dans le centre et le sud-ouest de l'Ontario.

Tous les établissements postsecondaires partenaires, indiqués dans la Politique d'aménagement linguistique pour l'éducation postsecondaire et la formation sont admissibles à du financement et encouragés à travailler avec d'autres établissements pour améliorer l'accès à l'éducation postsecondaire en langue française dans le centre et le sud-ouest de l'Ontario.

Subventions ontariennes aux étudiantes et étudiants des régions éloignées

À partir de cette année, les étudiants francophones de l'Ontario qui doivent parcourir au moins 80 kilomètres pour suivre des études en langue française à temps plein se qualifieront pour une Subvention ontarienne aux étudiantes et étudiants des régions éloignées, même s'il y a des établissements plus proches mais qui n'offrent pas de programmes en français. Cette subvention augmente les possibilités pour environ 1 000 étudiants francophones de plus de faire des études en français aux quatre coins de l'Ontario.

Comité de consultation sur l'éducation en langue française

Le ministre de la Formation et des Collèges et Universités créera au printemps 2014 un comité de consultation qui fournira des conseils pour mettre le plan d'action en œuvre.

Capacité du Collège universitaire Glendon

 

Un examen servira à évaluer la capacité à offrir des programmes du Collège universitaire Glendon et si des immobilisations supplémentaires sont nécessaires pour exécuter des partenariats potentiels avec d'autres établissements postsecondaires. L'examen devrait se terminer d'ici au printemps 2014.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Arts et culture Affaires et économie Éducation et formation Gouvernement Domicile et communauté Travail et emploi