Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Rendre l'éducation postsecondaire plus abordable

Document d'information archivé

Rendre l'éducation postsecondaire plus abordable

Le gouvernement de l'Ontario s'est engagé à rendre les études postsecondaires accessibles en fonction de la capacité d'apprendre et non de payer. L'an dernier, l'Ontario a accordé des subventions et des prêts d'une valeur de plus de 1 milliard de dollars, qui comprennent la Réduction de 30 % des frais de scolarité en Ontario.

Nouvelles améliorations apportées à l'aide aux étudiantes et étudiants

Voici les améliorations qui ont été apportées à l'aide financière aux étudiants en 2013-2014 :

  • Porter la Réduction de 30 % des frais de scolarité en Ontario à 1 730 $ pour les programmes collégiaux ou universitaires menant à un grade et à 790 $ pour les programmes collégiaux menant à un diplôme ou à un certificat.
  • Élargir les critères d'admissibilité aux Subventions aux étudiantes et étudiants des régions éloignées afin d'inclure les étudiants francophones qui doivent parcourir au moins 80 kilomètres pour étudier en français à temps plein, quel que soit leur lieu de résidence dans la province.
  • S'associer à toutes les universités et à un tiers des collèges de la province pour couvrir 100 pour 100 des droits de scolarité, jusqu'à un maximum de 6 000 $ par an, des anciens pupilles de la Couronne et des jeunes qui sont pris en charge ou qui deviennent autonomes.
  • Verser une subvention de 500 $ par mois pour couvrir une partie des frais de subsistance des jeunes âgés de 21 à 24 ans qui deviennent autonomes et sont inscrits à un programme collégial ou universitaire reconnu par le RAFEO.
  • Prolonger la période de grâce pour le paiement des intérêts sur les prêts étudiants des diplômés collégiaux ou universitaires qui créent une entreprise ou font du bénévolat aux Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015.
  • Exempter de la contribution requise les personnes qui reprennent des études postsecondaires et qui travaillent comme bénévoles aux Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015 de sorte que leur aide financière ne soit pas réduite parce qu'elles ont fait du bénévolat au lieu d'un travail rémunéré.

Par ailleurs, les collèges et les universités ne sont pas autorisés à augmenter les droits de scolarité sans participer au programme Garantie d'accès aux études de l'Ontario, qui permet aux étudiants qualifiés dans le besoin d'obtenir une aide suffisante du RAFEO et des établissements postsecondaires pour payer leurs droits de scolarité, leurs manuels et d'autres frais obligatoires.

En outre, le gouvernement plafonne la dette des étudiants par l'entremise du Programme de subventions d'appui aux étudiantes et étudiants de l'Ontario. Quel que soit le montant du prêt RAFEO d'un étudiant à temps plein, l'Ontario limite les remboursements à 7 300 $ par année scolaire de deux sessions et à 10 950 $ pour trois sessions.

Grâce à toutes ces initiatives, les programmes ontariens d'aide financière aux étudiants comptent parmi les plus généreux du Canada.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Éducation et formation Gouvernement Impôts et avantages fiscaux