Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Améliorer les soutiens en santé mentale destinés aux étudiants des collèges et universités

Communiqué archivé

Améliorer les soutiens en santé mentale destinés aux étudiants des collèges et universités

L’Ontario investit dans le bien-être des étudiants du niveau postsecondaire

L'Ontario renforce les soutiens en santé mentale destinés aux étudiantes et étudiants du niveau postsecondaire en élargissant le Fonds d'innovation en santé mentale.

Le Fonds soutient des projets qui facilitent l'accès à des services de santé mentale d'excellente qualité tels que les secouristes en santé mentale et la création d'un site Web* offrant des soutiens en santé mentale, conçu par l'Université Queen's, qui servira tous les étudiants du niveau postsecondaire en Ontario.

L'appel de propositions actuel met l'accent sur les étudiants des Premières Nations et métis, les étudiants ayant des problèmes de dépendance et les étudiants faisant la transition entre les études secondaires et postsecondaires et qui ont des troubles de santé mentale ou des problèmes de dépendance.

La prestation d'un meilleur soutien en santé mentale dans les collèges et les universités s'inscrit dans le plan économique du gouvernement pour l'Ontario. Ce plan en quatre parties édifie l'Ontario en investissant dans les talents et les compétences des personnes, en construisant de nouvelles infrastructures publiques telles que des routes et des infrastructures de transport en commun, en créant un environnement dynamique et favorable où les entreprises prospèrent, et en établissant un plan d'épargne sûr afin que chacun puisse se permettre de prendre sa retraite.

* Page Web en anglais seulement

Faits en bref

  • Le 10 octobre 2014 est la Journée mondiale de la santé mentale. Pour soutenir l’amélioration des services de santé mentale destinés aux étudiants du niveau postsecondaire, l’Ontario investit 9 millions de dollars par année, dont 6 millions par an au Fonds d'innovation en santé mentale.
  • Le gouvernement commencera à accepter des propositions des collèges et universités dans le courant du mois.
  • Ce soutien destiné aux étudiants du niveau postsecondaire s’inscrit dans le cadre de la stratégie pluriannuelle de 257 millions de dollars : Esprit ouvert, esprit sain, Stratégie ontarienne globale de santé mentale et de lutte contre les dépendances.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« À l’occasion de la Journée mondiale de la santé mentale, le gouvernement de l’Ontario est fier de renouveler son soutien au Fonds d'innovation en santé mentale, qui fournit aux étudiantes et étudiants du palier postsecondaire l’accès à des services de santé mentale coordonnés et d’excellente qualité. La sécurité et le bien-être des étudiants du niveau postsecondaire sont une très grande responsabilité. Ce récent appel de propositions débouchera sur de nouveaux projets qui permettront de déceler les problèmes de santé mentale et d’aiguiller plus rapidement les étudiants vers les soutiens appropriés. »

Reza Moridi

ministre de la Formation et des Collèges et Universités

« La santé et le bien-être des étudiants sont intimement liés aux efforts que déploie l’Université dans son ensemble pour créer des conditions qui permettront aux étudiants de s’épanouir. Le cadre de santé mentale pour les étudiants que nous avons créé souligne la relation entre le milieu universitaire et la santé des étudiants, insiste sur la promotion de la santé et du bien-être comme base de la réussite dans les études et dans la vie et veille à ce que nous fournissions une gamme de programems et services qui répondent au continuum des besoins en santé mentale des étudiants. »

Lucy Fromowitz

vice-présidente adjointe, vie estudiantine, Université de Toronto

« C’est grâce aux initiatives et au travail portant sur la santé mentale des étudiants entrepris par l’Université de Toronto, que les professeurs, le personnel et les étudiants, tout le monde, verront qu’ils ont tous un rôle à jouer dans le bien-être mental des étudiants. En tant que défenseur et intervenant dans ce domaine depuis de nombreuses années, c’est gratifiant de voir le travail qui se fait et ma motivation s’en trouve renforcée. »

Kaleem Hawa

étudiant de l’Université de Toronto

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation Gouvernement Santé et bien-être