Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Appuyer les métiers spécialisés en Ontario

Communiqué

Appuyer les métiers spécialisés en Ontario

L’Ontario nomme un examinateur des questions relatives à l’Ordre des métiers de l’Ontario

L'Ontario confie aujourd'hui à Tony Dean, ancien secrétaire du Conseil des ministres et chef de la fonction publique de l'Ontario, la charge d'examiner des aspects clés du système des métiers spécialisés de l'Ontario qui relèvent du mandat de l'Ordre des métiers de l'Ontario.

M. Dean renforcera les réalisations de l'Ordre par son examen des questions liées aux champs d'exercice, ou les tâches exécutées dans un métier donné, ainsi que du processus pour déterminer si l'accréditation doit être obligatoire ou volontaire afin d'exercer un métier. Le processus d'examen du classement des métiers sera suspendu durant la période de travail de M. Dean. L'Ordre continuera de remplir son mandat pendant cette période.

M. Dean consultera les groupes d'intervenants et recevra du soutien du ministère de la Formation et des Collèges et Universités et de l'Ordre des Métiers, tout en travaillant en toute autonomie. Le mandat de M. Dean commence en octobre 2014 et se termine un an plus tard. M. Dean remettra alors son rapport à l'Ordre des métiers et au ministère. L'Ordre examinera les conclusions du rapport et mettra en oeuvre les recommandations principales.

Renforcer le système d'apprentissage de l'Ontario et appuyer les professionnels des métiers spécialisés font partie intégrante du plan économique qu'a établi le gouvernement pour l'Ontario. Ce plan à quatre volets renforce l'Ontario en investissant dans les talents et les compétences des gens, en bâtissant de nouvelles infrastructures publiques comme des routes et des lignes de transport en commun, en instaurant un climat d'affaires dynamique et favorable à la prospérité des entreprises et en créant un régime d'épargne sûr pour permettre à chacun de prendre sa retraite. 

Faits en bref

  • On compte plus de 28 000 nouveaux apprentis et apprenties inscrits en 2013-2014, comparé à 17 100 inscriptions en 2002-2003.
  • Il y a plus de 150 métiers d’apprentissage dans quatre secteurs : la construction, l’industrie et la fabrication, la force motrice et les services.
  • L’Ordre des métiers de l’Ontario est un organisme de réglementation indépendant, géré par l’industrie, qui a pour mandat de protéger les consommateurs et de promouvoir et moderniser le secteur des métiers de l’Ontario.
  • L’Ontario investit plus de 165 millions de dollars pour soutenir les apprentissages en 2014-2015.
  • Avant d’engager les services d’un professionnel d’un métier, consultez le tableau public de l’Ordre des métiers de l’Ontario pour vérifier les qualifications de la personne exerçant un métier à accréditation obligatoire (électricien ou plombier, par exemple).

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

Reza Moridi

« Un peu plus d’un an après sa création, l’Ordre des métiers de l’Ontario a déjà beaucoup avancé dans son travail visant à protéger les consommateurs et à donner aux professionnels des métiers le pouvoir de décider sur des questions qui leur sont importantes. Avec la nomination d’une personne hautement respectée comme l’ancien secrétaire du Conseil des ministres Tony Dean, nous remplissons l’engagement pris par notre gouvernement de soutenir le succès continu de l’Ordre et nous montrons encore une fois que nous attachons une grande importance aux commentaires de nos travailleurs des métiers et que nous appuyons un processus d’examen équitable, transparent et fondé sur des données probantes, qui renforcera le secteur des métiers spécialisés et la protection des consommateurs dans notre province. »

Reza Moridi

ministre de la Formation et des Collèges et Universités

« L’Ordre des métiers de l’Ontario a déjà changé le paysage tant pour les consommateurs que pour les personnes exerçant un métier spécialisé. Pour la première fois en Ontario, nous avons des agents d’application de la loi qui vont s’assurer, par exemple, que les personnes travaillant sur les freins de votre voiture ou sur l’installation électrique de votre maison ont les qualifications requises. L’Ordre a aussi révisé le programme enseigné aux apprentis et modernisé les normes en vue de promouvoir le professionnalisme dans les métiers. Notre organisation nouvellement formée a aussi vu des possibilités d’améliorer certains aspects du cadre réglementaire régissant les métiers, et l’expérience et l’expertise de M. Dean seront un immense atout et nous aideront à aborder ces questions. »

Ron Johnson

président du conseil d’administration, Ordre des métiers de l’Ontario

« C’est un privilège pour moi d’entreprendre cet important examen indépendant. J’attends avec intérêt de m’entretenir avec les organisations et les personnes et de connaître les idées et les propositions qu’elles présenteront sur les aspects énoncés dans le cadre de référence de l’examen qui m’a été confié. Je me réjouis de contribuer à l’évolution continue du mandat de l’Ordre des métiers ainsi qu’à son rôle visant à renforcer le système d’apprentissage et le secteur des métiers spécialisés en Ontario. »

Tony Dean

examinateur des questions relatives à l’Ordre des métiers de l’Ontario

Contacts Médias

Partager

Tags

Éducation et formation Gouvernement Travail et emploi