Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Lauréats des Prix Polanyi de 2014

Document d'information archivé

Lauréats des Prix Polanyi de 2014

Chimie

William Bennett est chercheur postdoctoral au département de chimie de l'Université de Waterloo. Il effectue des simulations sur ordinateur pour produire des « films » basés sur la physique qui illustrent les interactions des molécules entre elles. Les simulations montrent comment les peptides visent et pénètrent les membranes cellulaires. Le but des recherches de M. Bennett est de concevoir de nouveaux peptides qui visent les cellules malades et libèrent des médicaments précis pour les tuer. En faisant mieux comprendre les peptides, les recherches de M. Bennett pourraient améliorer le traitement du cancer, du VIH, de la maladie de Parkinson et d'autres troubles graves des Ontariennes et Ontariens.


Science économique

Rahul Deb est professeur adjoint au département d'économie de l'Université de Toronto. Il a conçu une théorie utilisée pour déterminer si les firmes qui répondent à des appels d'offres sont réellement en compétition ou si elles font de la collusion. Cette théorie permettra aux instances de réglementation du marché d'évaluer la concurrence ou la collusion en observant le comportement stratégique d'une firme au fil du temps. Les recherches du professeur Deb exposent également un modèle qui permet aux gouvernements de choisir un autre proposant si cette option apporte un bienfait social réel. La population ontarienne profitera grandement de cette approche équitable des affaires qui appuie l'économie concurrentielle de la province.


Littérature 

Andrea Charise est professeure adjointe en études de la santé à l'Université de Toronto à Scarborough. Ses recherches portent sur la manière dont l'identité générationnelle et le conflit entre générations d'aujourd'hui ont été représentés dans la littérature d'antan. Elle examine aussi la politique et la poésie des relations entre générations dans l'Angleterre du XIXe siècle, qui réapparaissent dans les temps modernes. La professeure Charise dit que la définition des groupes d'âges, comme les enfants du baby-boom et la génération post-boom, est une preuve de l'identité générationnelle et du conflit entre générations dans l'imaginaire littéraire moderne. Ses recherches enseignent aux Ontariennes et Ontariens que la littérature et les sciences humaines jouent un rôle crucial dans nos réflexions sur l'âge et les générations dans la démographie changeante de la province.

 

Physique

Eduardo Martin-Martinez est professeur adjoint en recherche à l'institut d'informatique quantique et au département de mathématiques appliquées de l'Université de Waterloo. Il explore un nouveau domaine qui combine les deux piliers fondamentaux de la physique - la théorie quantique et la relativité générale -, afin de comprendre la nature de l'interaction gravitationnelle. En particulier, il étudie les effets quantiques induits par la gravité pour obtenir de nouvelles informations sur l'espace-temps. Il a de plus l'intention d'utiliser la théorie de la relativité pour concevoir de nouvelles technologies quantiques. Ses recherches pourraient servir à perfectionner la technologie informatique quantique, ce qui révolutionnera la façon dont nous traitons l'information et aidera les industries ontariennes qui comptent sur des données massives.


Physiologie/Médecine

Jennifer Brunet est professeure adjointe à l'École des sciences de l'activité physique de l'Université d'Ottawa. Ses recherches portent sur l'effet positif de l'activité physique sur le traitement du cancer et le rétablissement, et sur ses vertus préventives. Dans ses travaux, la professeure Brunet veut montrer que l'activité physique est un traitement efficace qui peut apporter un complément à la médecine conventionnelle. Elle se concentre actuellement sur les facteurs qui entravent l'activité physique chez les personnes atteintes d'un cancer afin de déterminer le type d'intervention dont elles ont besoin pour devenir plus actives après le traitement. Elle espère que ses travaux conduiront à une augmentation des ressources consacrées à l'activité physique dans les soins de santé, et par conséquent à l'amélioration de la santé et du bien-être des survivants du cancer en Ontario.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Arts et culture Affaires et économie Éducation et formation Environnement et énergie Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté Travail et emploi