Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Accroître la capacité au niveau postsecondaire pour répondre à la demande locale

Document d'information archivé

Accroître la capacité au niveau postsecondaire pour répondre à la demande locale

Prendre des décisions fondées sur des preuves concrètes

En décembre 2013, l'Ontario a publié un Cadre stratégique pour l'accroissement majeur de la capacité afin de guider la croissance dans le secteur postsecondaire en tenant compte de l'évolution démographique, des tendances en matière d'inscription et de la nécessité de la province d'agir de manière responsable, conformément à son cadre financier actuel.

En mars 2014, la province a lancé un appel de propositions invitant les établissements postsecondaires à présenter de nouveaux projets visant à servir les régions où il y aura dans les années à venir une forte demande de programmes d'études de premier cycle et où on prévoit des lacunes en matière d'accès.

Le gouvernement a reçu 27 avis d'intention et 19 soumissions. Après une première évaluation par le Ministère visant à déterminer si les propositions étaient conformes au cadre stratégique pour l'accroissement majeur de la capacité, un comité d'évaluation a examiné 13 propositions d'après les critères généraux suivants :

  • S'assurer que tout élargissement important des possibilités d'accès local à l'éducation postsecondaire est destiné aux étudiants des régions où la capacité est insuffisante et où la demande devrait croître selon les tendances démographiques à long terme.
  • S'assurer qu'on offrira localement un éventail de programmes et qu'on évitera les chevauchements inutiles par rapport aux programmes existants.
  • S'assurer qu'il y aura des avantages économiques locaux.
  • S'assurer que l'établissement au premier plan mettrait la qualité, l'innovation et la compétitivité dans son offre de programmes
  • S'assurer que les programmes soient abordables, tant pour les étudiants que pour la province, ce qui comprend la confirmation d'un soutien substantiel de la part des collectivités d'accueil.

L'évaluation a été réalisée par un comité formé de sous-ministres de l'Ontario et le président-directeur général du Conseil ontarien de la qualité de l'enseignement supérieur.

Afin de faciliter le processus et d'assurer la qualité des propositions présentées avant la date limite de septembre 2014, l'Ontario a organisé au mois d'août 2014 deux séances d'information destinées aux établissements intéressés. Au cours de ces séances, le Ministère a répondu aux questions des établissements au sujet des critères et des propositions pour que tout le monde ait accès à la même information. Le Ministère a fourni à tous les soumissionnaires un résumé des réponses aux questions des établissements.

Même si on s'attend à ce que la croissance en matière d'inscription soit limitée au cours des prochaines années, les tendances démographiques indiquent qu'après 2020, l'Ontario aura besoin de plus de places au niveau postsecondaire dans les régions où on prévoit une forte croissance en matière d'inscription. Les prévisions démographiques et l'analyse des tendances en matière d'inscription au fil du temps montrent que la demande d'inscription à temps plein à des programmes de premier cycle  menant à un grade pourrait augmenter de 56 000 à 90 000 d'ici 2035.

Dans certaines régions de la province, notamment les collectivités du grand Toronto comme York, Peel et Halton, le nombre d'inscriptions devrait afficher plus tôt une rapide croissance.

Un nouveau Campus à Markham

L'Ontario contribue à la création d'un nouveau campus universitaire à Markham afin de permettre à un plus grand nombre d'étudiants de suivre des études postsecondaires plus près de chez eux. C'est unanimement que le comité d'évaluation a placé au premier rang le projet de l'Université York-Centre de Markham.

Le campus de l'Université York-Centre de Markham sera situé au nord de l'autoroute 407, entre Kennedy Road et l'avenue Warden, dans la région de York, et offrira un vaste éventail de programmes axés sur les affaires, les arts et les sciences sociales.

La province a sélectionné le projet de l'Université York-Centre de Markham, en partenariat avec le Collège Seneca, en raison de sa capacité de fournir des programmes d'études de premier cycle dans une collectivité et une région qui connaissent une croissance rapide et qui n'ont actuellement aucun campus universitaire, d'améliorer la qualité, d'innover, de maximiser la rentabilité et de stimuler l'économie de la province.

Deuxième appel de propositions pour Halton et Peel

Le gouvernement prépare un deuxième appel de propositions découlant du Cadre stratégique pour l'accroissement majeur de la capacité afin de sélectionner des projets visant principalement les régions de Halton et de Peel.

Les régions de Halton et de Peel sont les régions de la province qui connaissent la croissance la plus rapide après celle de York et où la capacité postsecondaire locale est insuffisante. La population de Halton et Peel compte actuellement près 200 000 jeunes âgés de 18 à 24 ans, groupe qui devrait croître de presque 20 % d'ici 2035.

Des renseignements plus détaillés seront fournis aux établissements, aux collectivités et au public lorsque ce deuxième appel de propositions sera lancé au printemps 2016.




Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation Enfants et adolescents