Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario célèbre l'ouverture d'un centre de formation en fabrication ultramoderne au Collège Seneca

Communiqué archivé

L'Ontario célèbre l'ouverture d'un centre de formation en fabrication ultramoderne au Collège Seneca

La province fait croître l’économie et investit dans les emplois

L'Ontario a célébré aujourd'hui l'ouverture du centre de simulation et de démonstration de la mécatronique du Collège Seneca, qui est la première installation de ce genre en Ontario. Il permettra aux étudiantes et aux étudiants d'acquérir les compétences de pointe dont ils auront besoin pour trouver des emplois dans le secteur manufacturier de la province.

La mécatronique est un domaine d'ingénierie interdisciplinaire qui intègre différents types de génies - électrique, mécanique et informatique - pour améliorer l'efficience et la productivité des processus de fabrication. Les diplômés formés en mécatronique peuvent trouver des emplois dans un certain nombre d'industries manufacturières, y compris l'aéronautique, le traitement de matériaux, la construction mécanique, l'automobile, le transport, les technologies des bâtiments et les mines.

Tel qu'annoncé dans le Budget de 2015, l'Ontario a fourni une aide financière de 651 000 $ pour l'acquisition d'équipement de pointe destiné au nouveau centre du Collège Seneca. Cet équipement servira à simuler des scénarios de fabrication afin que les étudiants puissent se familiariser avec de véritables processus industriels et les améliorer. Le nouvel équipement comprend notamment :

  • Un système de formation en fabrication mécatronique
  • 20 ordinateurs de simulation
  • 10 ordinateurs spécialisés
  • 10 contrôleurs industriels
  • 10 robots pneumatiques
  • 24 moteurs industriels

D'ici à 2018, près d'un millier d'étudiantes et d'étudiants du Collège Seneca de huit programmes d'étude bénéficieront directement tous les ans du centre de mécatronique. Cette installation ouvrira la voie à une plus grande collaboration avec des industries mécatroniques, fournissant aux étudiants l'occasion de rencontrer des employeurs éventuels et d'apprendre d'eux. Le Collège Seneca renforcera son partenariat existant avec Siemens Canada, qui a participé avec le Collège à l'élaboration de programmes, à la recherche et à l'enseignement dans le domaine de la mécatronique.

L'investissement dans une infrastructure postsecondaire moderne et innovatrice s'inscrit dans le plan du gouvernement qui vise à favoriser l'essor de l'Ontario et à concrétiser sa principale priorité, à savoir stimuler l'économie et créer de nouveaux emplois. Ce plan comprend quatre volets : investir dans les talents et les compétences de la population, faire le plus important investissement dans l'infrastructure publique de l'histoire de l'Ontario, créer un environnement dynamique et innovateur où les entreprises prospèrent, et établir un régime d'épargne-retraite sûr.

Faits en bref

  • En février 2015, Siemens Canada a signé un protocole d’entente avec le Collège Seneca et avec le Collège Sheridan pour offrir le programme de certification en systèmes mécatroniques de Siemens.
  • Depuis 2003, l’Ontario a fourni aux collèges environ 1,2 milliard de dollars en subventions d’immobilisations.
  • Les études démontrent que chaque investissement de 100 millions de dollars en infrastructure publique en Ontario augmente le PIB de 114 millions de dollars, tout particulièrement dans les secteurs de la construction et de la fabrication.
  • L’appui au centre de simulation et de démonstration de la mécatronique du Collège Seneca s’inscrit dans le cadre de l’initiative de l’Ontario favorisant la croissance des entreprises, qui contribue à la croissance de l’économie et à la création d’emplois en favorisant une économie axée sur l’innovation, en aidant les petites entreprises à prendre de l’expansion et en modernisant la réglementation relative aux entreprises.
  • Le nouveau Comité d’experts de la première ministre chargé de la Stratégie pour une main-d’œuvre hautement qualifiée élabore une stratégie pour aider la main-d’œuvre de la province à s’adapter aux exigences d’une économie fondée sur la technologie.

Ressources additionnelles

Citations

« Notre gouvernement est fier de soutenir le nouveau centre de mécatronique du Collège Seneca, le premier en son genre en Ontario, et de réaliser sa principale priorité qui est de stimuler l’économie et de créer de nouveaux emplois. Cette installation novatrice fournira aux étudiantes et aux étudiants l’expertise voulue pour obtenir un emploi dans le secteur manufacturier de l’Ontario de demain et elle aidera ses partenaires industriels à trouver les employés qualifiés dont ils ont besoin pour accroître leurs activités. »

Reza Moridi

ministre de la Formation et des Collèges et Universités

« Ensemble, nous contribuons à fournir à la province les diplômés hautement qualifiés dont elle a besoin pour continuer de prospérer dans le monde complexe de la fabrication de pointe. Nous remercions le gouvernement de l’Ontario pour son investissement dans ce centre moderne d’enseignement et d’apprentissage, ainsi que Siemens, qui est un chef de file mondial dans la fabrication et l’industrie de pointe, pour son engagement envers le Collège Seneca qui a permis de créer le premier centre de mécatronique de l’Ontario. »

David Agnew

président du Collège Seneca

« Les systèmes de fabrication d’aujourd’hui deviennent de plus en plus complexes et numérisés, et on a de plus en plus besoin de personnes qualifiées ayant les connaissances requises pour les concevoir, les utiliser et les entretenir. Nous avons un formidable partenaire dans le Collège Seneca et, ensemble, nous sommes ravis d’ouvrir et de mettre en vedette le centre de simulation et de démonstration de la mécatronique. Il offre aux étudiantes et aux étudiants un environnement d’apprentissage appliqué, qui leur permettra d’obtenir une certification en génie les préparant à une brillante carrière dans les principales industries au Canada. »

Robert Hardt

président et chef de la direction, Siemens Canada

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Éducation et formation