Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Offre d'un programme indépendant menant à un diplôme à l'institut autochtone Six Nations Polytechnic

Communiqué archivé

Offre d'un programme indépendant menant à un diplôme à l'institut autochtone Six Nations Polytechnic

L’Ontario contribue à accroître les options d’études postsecondaires des étudiants autochtones

L'Ontario contribue à améliorer l'accès des apprenantes et apprenants autochtones à des possibilités de formation et à des études postsecondaires adaptées à leur culture en permettant à la Six Nations Polytechnic, un institut autochtone, d'offrir un programme d'études indépendant menant à un diplôme.

Pour la première fois, la province accepte qu'un institut autochtone offre un tel programme d'études indépendant. Les instituts autochtones sont des établissements exploités et gérés par des communautés autochtones. À compter de janvier 2016, les étudiants de la Six Nations Polytechnic peuvent recevoir un baccalauréat ès arts dans les langues ogwehoweh (cayuga et mohawk).

Ce baccalauréat contribuera à promouvoir l'usage des langues ogwehoweh et à les protéger. Il permettra également aux étudiants de faire leurs études dans un seul établissement, plus près de chez eux. Ils pourront approfondir leurs compétences linguistiques et leurs connaissances culturelles, en s'ouvrant à davantage de possibilités d'intégrer le marché du travail. En outre, l'offre de ce programme indépendant menant à un diplôme répond à la recommandation de la Commission de vérité et réconciliation voulant que les établissements d'enseignement postsecondaire créent des programmes d'études en langues autochtones.

Investir dans le talent et les compétences des apprenantes et apprenants métis, inuits et des Premières Nations constitue l'une des nombreuses étapes que l'Ontario devra franchir tout au long du processus de guérison et de réconciliation. Cela reflète aussi l'engagement du gouvernement à collaborer avec ses partenaires autochtones et à bâtir un avenir meilleur pour tous les habitants de la province.

Faits en bref

  • Grâce aux instituts autochtones, les étudiants peuvent commencer et terminer leur éducation postsecondaire dans un milieu d’apprentissage près de chez eux qui est à la fois sécuritaire et culturellement adapté. Les instituts autochtones sont exploités et gérés par des communautés autochtones.
  • Le programme d’études en langues ogwehoweh (cayuga et mohawk) a comme base solide le programme de langues qui est actuellement offert en partenariat avec l’Université McMaster.
  • La Six Nations Polytechnic est un institut d’enseignement postsecondaire et de formation autochtone situé à Ohsweken, dans le territoire des Six Nations de la rivière Grand, près de Brantford, en Ontario.
  • La Six Nations Polytechnic a reçu l’autorisation d’offrir un programme de baccalauréat ès arts en langues ogwehoweh (cayuga et mohawk).
  • L’Ontario octroie 1,5 million de dollars par an par l’entremise du Fonds des bourses pour les étudiantes et étudiants autochtones. Ce fonds aide les apprenants autochtones ayant des besoins financiers à accéder à la formation ou aux études postsecondaires.
  • En juin 2015, la province a pris l’engagement de fournir un financement stable de 97 millions de dollars sur trois ans pour appuyer l’éducation postsecondaire des Autochtones. Cet investissement comprend un financement supplémentaire de 5 millions de dollars consacrés à la viabilité des neuf instituts d’enseignement et de formation postsecondaires de l’Ontario exploités et gérés par des communautés autochtones. En 2013 2014, environ 16 036 apprenants auto-identifiés comme Autochtones ont fréquenté un collège ou une université en Ontario, ce qui représente une augmentation d’environ 9 %, ou de 1 472 personnes, depuis 2009 2010.

Ressources additionnelles

Citations

« Il est indéniable que le gouvernement s’est engagé à tirer des leçons du passé, à amplifier ses réussites et à redoubler d’efforts pour aider les apprenants autochtones à entreprendre les études et la formation dont ils ont besoin. La Six Nations Polytechnic s’engage à créer un environnement propice à l’apprentissage des autochtones dont les fondements sont la culture, la communauté, la langue, la recherche et la qualité des programmes. Ce nouveau baccalauréat améliorera l’accès à l’éducation postsecondaire des apprenants autochtones en Ontario et contribuera à l’accroissement du nombre d’étudiants autochtones détenteurs d’accréditations ou de diplômes. »

Reza Moridi

ministre de la Formation et des Collèges et Universités

« Je souhaite remercier la Six Nations Polytechnic pour le leadership dont elle a fait preuve et pour l’orientation qu’elle a su donner. L’annonce d’aujourd’hui illustre parfaitement le processus de réconciliation entrepris par l’Ontario et nous continuerons de collaborer avec nos partenaires autochtones en vue d’arriver à des résultats concrets. »

David Zimmer

ministre des Affaires autochtones

« La préservation des langues autochtones est au cœur des valeurs de la Six Nations Polytechnic. C’est d’ailleurs pourquoi nous voulions depuis longtemps que notre programme en langues Ogwehoweh mène à un grade universitaire. »

Rebecca Jamieson

rectrice, Six Nations Polytechnic

« Toutes mes félicitations à Rebecca Jamieson et à son équipe. En effet, la diversification des programmes offerts à la Six Nations Polytechnic est un travail de longue haleine. Nous savons que l’éducation est la pierre angulaire sur laquelle repose le succès des étudiants autochtones de la région. »

Dave Levac

député provincial de Brant

Renseignements

Partager

Sujets

Éducation et formation Autochtones Enfants et adolescents Parents