Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Les modifications au programme d'aide financière aux étudiants sont bien reçues

Document d'information archivé

Les modifications au programme d'aide financière aux étudiants sont bien reçues

« Ce sont là des modifications d'envergure qui amélioreront radicalement l'aide financière à nos membres. Les étudiantes et étudiants seront plus nombreux à recevoir une subvention et, pour un grand nombre, celle-ci se traduira par la gratuité des frais de scolarité. Nous sommes très fiers de l'influence que nous avons pu exercer sur le gouvernement au nom de nos membres pour l'amener à instaurer ces améliorations en faveur des étudiantes et étudiants. »

- Spencer Nestico-Semianiw, président, Ontario Undergraduate Student Alliance et
vice-président de l'éducation au syndicat des étudiantes et étudiants de l'Université McMaster

« La CSA est ravie de voir que le Budget de 2016 reflète les réalités d'aujourd'hui. En créant la Subvention ontarienne d'études, le gouvernement se montre fidèle à son engagement de rendre les études collégiales universellement plus accessibles. Nous le félicitons d'avoir écouté les doléances des étudiantes et étudiants concernant les contributions parentales qu'exigeait le RAFEO et la Bourse de réduction des frais de scolarité en Ontario. L'annonce faite aujourd'hui montre que le gouvernement est bien déterminé à rendre les études postsecondaires plus accessibles pour tous. La CSA est fière du rôle qu'elle joue dans la réalisation de cet objectif. »

- Jeff Scherer, président, College Student Alliance

« La nouvelle Subvention ontarienne d'études reflète les efforts que nous avons déployés pour défendre les intérêts de nos membres. Elle montre que le gouvernement a pris les préoccupations des étudiantes et des étudiants au sérieux et qu'il a été ouvert à leurs suggestions. »

- Rajean Hoilett, président, Fédération canadienne des étudiantes et étudiants-Ontario

« La nouvelle Subvention ontarienne d'études constitue une avancée importante pour ce qui est d'aider les personnes issues de familles à faible revenu à bénéficier des innombrables retombées positives d'une éducation universitaire sur le plan personnel, social et économique. »

- Judy Bates, présidente, Union des associations des professeurs des universités de l'Ontario

« Un accès plus facile aux études postsecondaires est indispensable à la réussite à long terme des jeunes, et en particulier de ceux ou celles qui se heurtent à des obstacles tels que la pauvreté et la racialisation. Faciliter cet accès est l'un des objectifs clés de la stratégie de Centraide visant la réussite des jeunes et cela nous encourage de voir que le gouvernement de l'Ontario en a fait l'une de ses priorités fondamentales dans le Budget de cette année. »

- Pedro Barata, vice-président des communications et des affaires publiques, Centraide de Toronto et de la région de York

« Le gouvernement de l'Ontario est un précieux partenaire de Passeport pour ma réussite. Grâce à son soutien, nous avons pu aider des milliers de jeunes de communautés défavorisées à obtenir leur diplôme d'études secondaires et à faire la transition vers les études postsecondaires. La nouvelle Subvention ontarienne d'études sera pour nous un outil capital pour encourager un plus grand nombre encore de ces jeunes à s'inscrire à un collège ou à une université, vu qu'elle leur apportera l'aide financière requise par l'entremise d'un programme unique et simplifié. »

- Sue Gillespie, présidente et chef de la direction, Passeport pour ma réussite

« L'engagement est clair : favoriser les études collégiales et accroître le nombre de jeunes qui s'inscrivent aux programmes de formation professionnelle que leur proposent les collèges. Les mesures prévues dans le Budget permettront non seulement à davantage de gens de faire une carrière satisfaisante, elles aideront les entreprises à trouver des façons originales de créer plus d'emplois. Le gouvernement est manifestement déterminé à renforcer les capacités de la population active pour qu'elle puisse s'adapter à la nouvelle économie. »

- David Agnew, président, Collèges Ontario

« Le montant des frais de scolarité n'est pas la réelle mesure du coût d'une éducation universitaire. L'Ontario a parmi les plus généreux programmes d'aide aux études de tout le pays : si l'on se base sur le coût net des études - à savoir ce que les étudiantes et étudiants déboursent réellement après prise en compte de l'aide financière qui leur est versée - la contribution personnelle de la majorité des étudiants sera moindre. À l'heure actuelle, le RAFEO distribue près de 2 milliards de dollars aux étudiantes et étudiants universitaires. Ces fonds sont surtout destinés à contribuer au paiement des frais de scolarité. Le nouveau système fera plus clairement ressortir le niveau en réalité plus bas des frais de scolarité en Ontario et il favorisera une participation accrue aux études postsecondaires. »

- David Lindsay, président et directeur général, Conseil des universités de l'Ontario

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation Domicile et communauté Enfants et adolescents Parents Réduction de la pauvreté