Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration au sujet de la nomination des membres du Conseil de planification pour une université de langue française

Déclaration

Déclaration au sujet de la nomination des membres du Conseil de planification pour une université de langue française

Aujourd'hui, Deb Matthews, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle, et Marie-France Lalonde, ministre des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs, et ministre déléguée aux Affaires francophones, ont fait la déclaration suivante :

« Notre gouvernement prend une nouvelle mesure visant à améliorer l'accès à l'éducation postsecondaire en français et nomme les membres qui formeront le conseil de planification pour une université de langue française dans le Centre et le Sud-Ouest de l'Ontario.

Les six personnes dont le nom figure ci-dessous formeront le Conseil de planification présidé par Mme Dyane Adam. Ce conseil a été créé en réponse au rapport du Comité consultatif de l'éducation postsecondaire en langue française dans le Centre et le Sud-Ouest de l'Ontario :

  • Frédéric Dimanche, directeur, Ted Rogers School of Hospitality and Tourism Management, Université Ryerson
  • Yollande Dweme Pitta, étudiante de doctorat, Institut d'études pédagogiques de l'Ontario, Université de Toronto
  • Léonie-Françoise Guenang Tchatat, fondatrice et présidente de La Passerelle-Intégration et Développement Économique (IDÉ)
  • Normand Labrie, professeur, Institut d'études pédagogiques de l'Ontario, Université de Toronto
  • Fété Kimpiobi Ngira-Batware Kimpiobi, directrice générale de Solidarité des femmes et familles immigrantes francophones du Niagara (SOFIFRAN)
  • Glenn O'Farrell, président et chef de la direction, Groupe Média TFO

Tous les membres du Conseil de planification ont manifesté un solide engagement à l'égard de la communauté francophone ainsi qu'à l'égard du système d'éducation postsecondaire en langue française. La richesse de leur expérience et la diversité de leurs points de vue seront un atout dans la mise en œuvre de notre plan visant à améliorer l'accès des étudiantes et étudiants ontariens à l'éducation postsecondaire en français.

Nous avons demandé au conseil de présenter son rapport au gouvernement d'ici l'été 2017.

Notre gouvernement partage avec les étudiants francophones ainsi qu'avec d'autres intervenants l'objectif commun de mieux répondre au besoin croissant en programmes d'éducation postsecondaire en français, en Ontario. Cette nouvelle mesure importante permettra de faciliter l'accès des étudiantes et étudiants francophones à une éducation universitaire en langue française d'excellente qualité. »

Contacts Médias

Partager

Tags

Éducation et formation