Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario améliore les soutiens en santé mentale dans toute la province

Communiqué archivé

L'Ontario améliore les soutiens en santé mentale dans toute la province

La province annonce dans le budget de 2017 le financement d’un plus grand nombre de programmes et services de santé mentale

Dans le cadre du budget de 2017, l'Ontario accroît le financement des services et soutiens en santé mentale fournis dans toute la province.

La  ministre de l'Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle, Deb Matthews, et le ministre de la Santé et des Soins de longue durée, le Dr Eric Hoskins, ont annoncé aujourd'hui à l'Université de Toronto que les services et soutiens en santé mentale dans les collèges et les universités de l'Ontario bénéficieraient d'un financement additionnel de 6 millions de dollars sur trois ans.

Cette somme fait partie d'un investissement plus large dans les services de santé mentale à l'échelle de la province, annoncé dans le budget de 2017.  Voici d'autres éléments de cet investissement :

  • Élargir l'accès aux services de psychothérapie actuels tout en élaborant à l'échelle de la province un nouveau programme financé par les fonds publics en vue d'aider les personnes ayant des troubles comme l'anxiété ou la dépression.  
  • Fournir une aide financière à neuf carrefours intégrés de services aux jeunes qui fournissent sans rendez-vous des services de santé mentale et de lutte contre les dépendances ainsi que d'autres services sociaux et de soutien à la santé et à l'emploi, regroupés sous le même toit.
  • Fournir des médicaments sur ordonnance gratuits pour les enfants et les jeunes jusqu'à 24 ans, grâce à l'Assurance-santé Plus : Assurance-médicaments pour les enfants et les jeunes, qui sera le premier régime universel d'assurance-médicaments du genre au Canada.

Investir dans les services et les soutiens en santé mentale fait partie du plan de l'Ontario visant à accroître l'accès aux soins, à réduire les temps d'attente et à améliorer l'expérience des patients grâce à son plan Priorité aux patients : Plan d'action en matière de soins de santé et à l'Assurance-santé Plus : Assurance-médicaments pour les enfants et les jeunes, afin de protéger le système de santé aujourd'hui et à l'avenir.

Faits en bref

  • Actuellement, la somme de 9 millions de dollars est consacrée aux services et aux soutiens en santé mentale pour les étudiants du niveau postsecondaire. Le nouvel investissement annoncé aujourd’hui augmentera le financement de 6 millions de dollars par an sur les trois prochaines années, ce qui portera l’investissement total à 45 millions de dollars, soit 15 millions de dollars par an.
  • La Semaine de la santé mentale a lieu du 1er au 7 mai 2017.
  • Depuis 2012-2013, l’Ontario a appuyé 34 projets pilotes dans des établissements d’enseignement postsecondaire, qui répondent aux besoins en santé mentale des étudiants, plus particulièrement des étudiants faisant la transition à l’éducation postsecondaire, des étudiants autochtones et des étudiants ayant des problèmes de dépendance.
  • Les projets pilotes sont terminés, et les fonds ont été réinvestis pour permettre à chaque collège et université d’embaucher une travailleuse ou un travailleur en santé mentale en vue d’offrir des services directs aux étudiantes et étudiants.
  • Le gouvernement de l’Ontario appuie le Centre for Innovation in Campus Mental Health (centre d’innovation en matière de santé mentale sur les campus), et la ligne d’aide sur la santé mentale Allo J’écoute/Good2Talk, qui offre des services de counseling directs et des services d’aiguillage, jour et nuit, sans interruption, en français et en anglais. Jusqu’à présent, plus de 60 000 étudiantes et étudiants ont utilisé ce service, et ce nombre augmente chaque année.
  • L’investissement dans les services de santé mentale et de lutte contre les dépendances, annoncé dans le budget de 2017, s’ajoute à la somme d’environ 3,7 milliards de dollars que l’Ontario investit annuellement dans les services de santé mentale et de lutte contre les dépendances.

Ressources additionnelles

Citations

« Notre gouvernement est résolu à créer en Ontario un système de santé mentale mieux coordonné et mieux adapté. Comme nous l’ont dit, entre autres, les étudiants, le corps professoral et les administrateurs, on remarque sur les campus une demande croissante pour bénéficier de services de santé mentale. Nous savons qu’il est essentiel de pouvoir accéder à ces services rapidement; et c’est pourquoi nous travaillons en collaboration avec les collèges et les universités de toute la province pour veiller à ce que les étudiantes et étudiants aient accès à d’excellents services de santé mentale au moment et à l’endroit où ils en ont besoin. »

Deb Matthews

ministre de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle

« Les troubles de santé mentale apparaissent souvent pour la première fois à un âge où les jeunes commencent à utiliser des services offerts aux adultes. Et nous savons que tout en étant une période passionnante, le début des études postsecondaires peut aussi s’accompagner de défis. En investissant dans les soutiens en santé mentale pour les jeunes, notamment en fournissant l’accès gratuit aux médicaments pour les jeunes âgés de 24 ans et moins, nous aiderons les étudiants à rester en santé pendant leurs années d’études. »

Dr Eric Hoskins

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation Santé et bien-être