Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement créera la première université de langue française en Ontario

Communiqué

Le gouvernement créera la première université de langue française en Ontario

Il s’agit d’un jalon historique pour l’éducation postsecondaire en français en Ontario

Le gouvernement de l'Ontario propose de créer une toute nouvelle université de langue française, la première de son genre dans la province, afin d'offrir davantage de possibilités aux étudiants francophones désirant étudier en français.

Après avoir consulté la communauté francophone de la province, le Conseil de planification pour une université de langue française a émis ses recommandations au gouvernement concernant la création d'une université de langue française gouvernée par et pour les francophones dans le Centre-Sud-Ouest de l'Ontario. Après un examen minutieux, le gouvernement entend accepter des recommandations clés du rapport et présenter un projet de loi dans les mois à venir afin de créer l'université proposée.

Créer davantage de possibilités d'études postsecondaires au bénéfice des étudiants fait partie de notre plan visant à créer des emplois, à stimuler notre économie et à améliorer la vie quotidienne de notre population.

Faits en bref

  • L’automne dernier, le gouvernement a constitué le Conseil de planification pour une université de langue française, présidé par Mme Dyane Adam, dont le mandat était de formuler des recommandations sur la création d’une université de langue française dans le Centre et le Sud-Ouest de l’Ontario.
  • Le Conseil de planification pour une université de langue française a remis son rapport au gouvernement en juillet 2017.
  • L’Ontario compte 611 500 francophones, soit la plus grande population de langue française canadienne hors Québec. Le Centre et le Sud-Ouest de l’Ontario sont les régions où la population francophone croît le plus rapidement.
  • La région du grand Toronto, où 430 000 personnes parlent le français, est le quatrième bassin francophone en importance au Canada.
  • En 2015-2016, le gouvernement de l’Ontario a investi 87,9 millions de dollars dans l’éducation postsecondaire en français, dont près de 14 millions de dollars provenaient du gouvernement fédéral. Il s’agit d’une augmentation de plus de 71 % depuis 2003-2004.
  • En partenariat avec le gouvernement fédéral, le gouvernement de l’Ontario a investi plus de 204 millions de dollars depuis 2008 dans des projets d’immobilisation pour soutenir l’éducation postsecondaire en français.

Ressources additionnelles

Citations

Deb Matthews

« Il s’agit d’un énorme pas en avant dans la création de la première université de langue française autonome en Ontario, gouvernée par les francophones et pour les francophones. Une telle université permettra d’offrir un accès à une éducation postsecondaire en français de haute qualité dans la région du grand Toronto et dans le Centre et le Sud-Ouest de l’Ontario. Je remercie sincèrement le Conseil de planification et sa présidente, Mme Dyane Adam, pour leur travail. »

Deb Matthews

ministre de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle

Marie-France Lalonde

« La culture francophone et la langue française ont toujours fait partie intégrante tant de l’identité que de la prospérité de la province. C’est un constat qui devient encore plus clair aujourd’hui à la lumière de l’intention du gouvernement d’offrir une éducation postsecondaire de qualité aux étudiantes et étudiants francophones. La création d’une nouvelle université de langue française, gouvernée par et pour les francophones, marque un jalon important pour les francophones de l’Ontario ainsi que pour les générations futures. »

Marie-France Lalonde

ministre des Affaires francophones

Contacts Médias

Partager

Tags

Affaires et économie Éducation et formation Gouvernement