Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Les étudiants et étudiantes des collèges recevront de l'aide supplémentaire pour terminer leurs études

Communiqué

Les étudiants et étudiantes des collèges recevront de l'aide supplémentaire pour terminer leurs études

La province exige que les collèges utilisent les économies nettes réalisées lors de la grève pour créer un fonds d’aide aux étudiants

L'Ontario prend des mesures afin que les étudiantes et étudiants des collèges qui retournent en classe après la grève reçoivent l'aide dont ils ont besoin pour terminer leurs études. La province a exigé que les collèges établissent un fonds d'aide dédié aux étudiants grâce aux économies nettes qu'ils ont réalisées pendant la grève. Ce fonds aidera les étudiants qui ont connu des difficultés financières en raison de la grève. 

Les étudiants à temps plein ainsi que les étudiants étrangers pourront recevoir jusqu'à 500 $ pour les coûts imprévus et supplémentaires qu'ils ont dû engager, par exemple pour des services de garde d'enfants, une nouvelle réservation de billets de train ou de bus, ou le loyer du mois de janvier. Le gouvernement de l'Ontario s'attend à ce que les étudiants puissent présenter une demande d'aide à leur collège pour bénéficier de ce fonds dès cette semaine. Toute aide liée à la grève n'aura pas d'incidence sur le montant de l'aide du RAFEO.

Les étudiantes et les étudiants qui décident de mettre fin à leurs études collégiales en raison de la grève recevront un remboursement complet de leurs frais de scolarité. Les apprenties et les apprentis pourront également présenter une demande de remboursement de leurs frais de scolarité s'ils ne peuvent pas terminer leur formation en milieu scolaire pour des motifs liés à la grève.

Les aides financières destinées aux étudiantes et aux étudiants ont été élaborées à la suite de consultations avec les leaders étudiants et leurs associations provinciales ainsi que les collèges. La province continuera de travailler avec les étudiants et étudiantes et les collèges pour finaliser les plans de mise en œuvre au cours des prochains jours.

Aider les étudiants et étudiantes des collèges fait partie du plan de l'Ontario pour promouvoir l'équité et les chances de succès en cette période d'évolution rapide de l'économie. Notre plan comprend un salaire minimum plus élevé, l'amélioration des conditions de travail, la gratuité scolaire pour des centaines de milliers d'étudiants et d'étudiantes, un meilleur accès à des services de garde d'enfants abordables, ainsi que les médicaments d'ordonnance gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans, grâce à la plus grande expansion de l'assurance-santé en une génération.

Faits en bref

  • La Loi de 2017 sur le règlement du conflit de travail dans les collèges d’arts appliqués et de technologie a été adoptée hier par l’Assemblée législative de l’Ontario pour mettre fin au conflit de travail dans les collèges et permettre aux étudiants de retourner en classe. Toutes les questions non réglées feront l’objet d’une médiation-arbitrage obligatoire.
  • Les étudiants qui reçoivent actuellement de l’aide du RAFEO, qui devaient obtenir leur diplôme avant le 31 décembre cette année et dont la période d’étude actuelle est prolongée recevront du RAFEO de l’aide supplémentaire pour la prolongation de leur période d’étude. Le RAFEO commencera à verser les paiements à cet égard vers la mi-décembre, après que les plans des collèges concernant la prolongation des périodes d’études auront été finalisés.
  • Les étudiants qui touchent actuellement de l’aide du RAFEO et dont la période d’étude d’hiver se prolongera au-delà de la date limite prévue recevront eux aussi de l’aide supplémentaire du RAFEO.
  • Le gouvernement du Canada s’est engagé à collaborer avec l’Ontario pour prolonger l’aide financière versée par le RAFEO aux étudiantes et aux étudiants affectés par la grève des collèges.
  • Si les étudiantes et les étudiants décident de mettre fin à leurs études collégiales, à condition qu’ils le fassent durant les deux premières semaines de la reprise des cours, ils pourront recevoir un remboursement total de leurs frais de scolarité.
  • Cette année, plus de 210 000 étudiants et étudiantes à temps plein dans les universités et collèges bénéficient de la gratuité des frais de scolarité pour la toute première fois.

Ressources additionnelles

Citations

Deb Matthews

« Au cours du dernier mois, j’ai entendu les étudiants et étudiantes parler des difficultés qu’ils ont rencontrées en raison de cette grève. Il est évident que ce sont eux qui ont été le plus durement touchés par cette situation. C’est pourquoi nous prenons des mesures afin de nous assurer qu’ils reçoivent l’aide dont ils ont besoin pour terminer leurs études et continuer de recevoir la formation nécessaire pour réussir et s’intégrer à la main-d’œuvre hautement qualifiée. »

Deb Matthews

Vice-première ministre, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle et ministre responsable de l’Action pour un gouvernement numérique

Contacts Médias

Partager

Tags

Éducation et formation