Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario offre aux étudiantes et étudiants des collèges et des universités l'opportunité de suivre des études à l'étranger

Bulletin archivé

L'Ontario offre aux étudiantes et étudiants des collèges et des universités l'opportunité de suivre des études à l'étranger

La province forme une main-d’œuvre concurrentielle à l’échelle mondiale

L'Ontario entend offrir aux étudiantes et étudiants des collèges et universités de la province et d'ailleurs davantage de possibilités d'étudier à l'étranger afin de bâtir une économie solide et d'enrichir le système éducatif au profit des étudiantes et étudiants, des collectivités et de la province.

Mitzie Hunter, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle, et son adjoint parlementaire, Han Dong, ont annoncé aujourd'hui la mise en place d'une nouvelle stratégie visant à améliorer l'expérience éducative des étudiantes et étudiants postsecondaires canadiens et étrangers tout en favorisant l'économie ontarienne et en garantissant la durabilité de notre système collégial et universitaire.

La stratégie favorisera la réussite des étudiantes et étudiants grâce aux initiatives suivantes :

  • Allocation de bourses d'études aux étudiantes et étudiants canadiens souhaitant étudier à l'étranger;
  • Organisation d'événements permettant aux étudiantes et étudiants canadiens et étrangers inscrits dans des établissements postsecondaires de la province d'échanger leurs points de vue et d'apprendre les uns des autres (p. ex., conférences et événements interculturels);
  • Augmentation du financement accordé aux doctorantes et doctorants étrangers qui désirent étudier en Ontario afin d'attirer les personnes talentueuses;
  • Amélioration des services de soutien qui aident les étudiantes et étudiants étrangers à s'acclimater à leur campus et à s'intégrer au sein de leur communauté;
  • Promotion de l'éducation en langue française en Ontario.

Aider les étudiantes et étudiants à vivre des expériences internationales qui favorisent la compréhension interculturelle et les préparent à participer à une économie en rapide évolution fait partie du plan de l'Ontario pour promouvoir les soins et les services de garde, créer des opportunités professionnelles et rendre le coût de la vie plus abordable. Le plan comprend également la gratuité des médicaments d'ordonnance pour les personnes de moins de 25 ans et de plus de 65 ans, grâce à la plus grande expansion de l'assurance-santé en une génération, la gratuité des frais de scolarité pour des centaines de milliers d'étudiants, un salaire minimum plus élevé et l'amélioration des conditions de travail ainsi que la gratuité des services de garde pour les enfants d'âge préscolaire à partir de 2 ans et demi jusqu'à leur entrée à la maternelle.

Faits en bref

  • Les étudiantes et étudiants internationaux enrichissent nos collectivités : ils apportent chaque année plus de 7,8 milliards de dollars à l’économie de la province.
  • La qualité des collèges et des universités de l’Ontario est reconnue partout dans le monde et sept universités ontariennes figurent parmi les 400 meilleures au monde.
  • En 2017-2018, plus de 123 000 étudiantes et étudiants étrangers à temps plein venant de plus de 175 pays fréquentent des établissements d’enseignement financés par les fonds publics de l’Ontario.

Ressources additionnelles

Citations

« L’Ontario a tissé des liens solides avec le reste du monde et la diversité de notre population, qui est l’un de nos traits distinctifs, représente également notre avantage concurrentiel. En formant les étudiantes et étudiants à devenir des citoyennes et citoyens du monde, nous les préparons à devenir les chefs de file des industries et de la société, au Canada comme sur la scène internationale. Dans un monde de plus en plus connecté, notre système d’éducation et de formation postsecondaire devrait lui aussi s’ouvrir davantage. »

Mitzie Hunter

ministre de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle

« C’est grâce à des relations interculturelles solides que l’Ontario peut renforcer sa présence internationale et former une main-d’œuvre adaptable qui permettra à notre économie de croître au-delà de nos frontières. Les étudiantes et étudiants qui développent une compréhension du monde et acquièrent des compétences pour y évoluer sont plus à même de créer et d’innover, tant chez eux qu’à l’étranger. »

Han Dong

adjoint parlementaire à la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation