Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

le gouvernement de l'Ontario condamne les graffitis anti-musulmans à l'Université Ryerson

Communiqué archivé

le gouvernement de l'Ontario condamne les graffitis anti-musulmans à l'Université Ryerson

Ministère du Procureur général

TORONTO -- Le gouvernement McGuinty condamne vivement les récents graffitis anti-musulmans découverts dans la salle interconfessionnelle de l'Université Ryerson, à Toronto.

« Les actes conçus pour dégrader, menacer ou intimider quiconque n'ont pas leur place en Ontario », a affirmé le procureur général, Michael Bryant.

« Nous ne pourrons pas remporter seuls la bataille contre la haine et les préjugés », a souligné Monte Kwinter, ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels. « Un effort concerté sera nécessaire de la part de toutes les personnes et organisations honnêtes et bien-pensantes pour nous permettre de gagner par la parole. »

« Je tiens à assurer la communauté musulmane que son gouvernement soutient les droits et libertés de ses membres comme Ontariens et Canadiens », a déclaré M. Bryant. « Ceux qui seront accusés de ces actes seront poursuivis en vertu de la loi. »

La politique de la Couronne en Ontario exige que les crimes motivés par la haine dirigés contre un groupe identifiable soient poursuivis activement, que des lésions corporelles aient été commises ou non. Une équipe de 15 procureurs de la Couronne, spécialisés dans le droit applicable aux crimes motivés par la haine et les poursuites de ces infractions, assiste, au niveau local et régional, la police, d'autres procureurs de la Couronne et les collectivités de la province.

Renseignements pour les médias

Partager