Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement McGuinty œuvre en vue de protéger les enfants contre la cybercriminalité

Communiqué archivé

Le gouvernement McGuinty œuvre en vue de protéger les enfants contre la cybercriminalité

La province s'allie à ses partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux du secteur de la justice

Ministère du Procureur général

TORONTO -- L'Ontario œuvre vigoureusement en vue de protéger les enfants des prédateurs sur Internet et de la pornographie, grâce à un vaste plan provincial qui prévoit la conception d'un nouveau logiciel innovant destiné à apprendre aux enfants à reconnaître les dangers d'Internet, ont annoncé le procureur général Michael Bryant et le ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels, Monte Kwinter, lors de la conférence annuelle des ministres fédéraux-provinciaux-territoriaux responsables de la justice.

" Notre gouvernement collabore avec ses partenaires du secteur de la justice, dans tout le pays, en vue de combattre les crimes perpétrés par ceux qui s'attaquent à nos enfants, en travaillant de concert avec la police et les procureurs de la Couronne à l'amélioration des méthodes d'enquête et de poursuite de la pornographie juvénile et du leurre sur Internet ", a déclaré M. Bryant. " Nous entendons également collaborer avec nos partenaires du secteur de la justice afin de mettre tout en œuvre pour lutter efficacement contre ces délinquants. Par exemple, nous débattrons de la question de la peine, et en particulier de la peine avec sursis et de son opportunité pour des personnes reconnues coupables de ce genre de crimes ignobles. "

L'Ontario a démontré un nouveau logiciel destiné aux écoles, CYBERCOPS, devant les délégués participant à la réunion d'Ottawa. Le logiciel est conçu pour apprendre aux élèves des 7 e et 8 e années à reconnaître les risques d'Internet.

" Le logiciel s'inscrit dans le cadre de ce plan provincial élaboré par le gouvernement en vue de combattre les cybercrimes contre les enfants ", a expliqué M. Kwinter. " CYBERCOPS apprend aux élèves à reconnaître les techniques que les prédateurs sur Internet utilisent pour leurrer et piéger les enfants et les adolescents dans des situations dangereuses. Tout le monde - le gouvernement, la police, les écoles, les parents et les enseignants - a un rôle à jouer et l'éducation publique est un volet indispensable de nos efforts en vue d'assurer la sécurité de nos enfants. "

L'Ontario collabore et partage ses pratiques exemplaires avec ses partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux dans l'objectif de lutter contre les cybercrimes contre les enfants. Les délégués des autres provinces et du gouvernement fédéral seront également mis au courant des progrès réalisés par le groupe de travail du procureur général sur les cybercrimes contre les enfants, qui a pour vocation de doter la police et les procureurs de la Couronne d'outils leur permettant d'améliorer les méthodes d'enquête et de poursuite des cybercrimes. Le groupe de travail travaille actuellement au développement de matériel de soutien, tel qu'une trousse sur les peines, ainsi que des pratiques exemplaires en matière de divulgation, de gestion des dossiers et de témoignages d'experts. Le groupe de travail travaille aussi avec les fournisseurs de services sur Internet afin de trouver des moyens d'intensifier la coopération entre les fournisseurs de services, les forces de l'ordre et les poursuivants.

La Police provinciale de l'Ontario et l'Association de chefs de police de l'Ontario ont uni leurs forces dans l'objectif de mettre au point une vaste stratégie provinciale de lutte contre la pornographie juvénile et le leurre sur Internet. La stratégie entend protéger les enfants quel que soit leur lieu de résidence en Ontario, étant donné qu'Internet n'est pas limité par les sphères de compétence des services de police. La nouvelle stratégie devrait être dévoilée au cours des prochaines semaines.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation Gouvernement Domicile et communauté Lois et sécurité Enfants et adolescents