Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Une subvention pour les efforts de lutte contre les crimes haineux aide des jeunes d'Ottawa

Communiqué archivé

Une subvention pour les efforts de lutte contre les crimes haineux aide des jeunes d'Ottawa

Le gouvernement McGuinty bâtit des collectivités plus fortes

Ministère du Procureur général

OTTAWA  -- Les jeunes ciblés par les crimes haineux bénéficieront de la tenue d'un forum communautaire d'une journée qui sera organisé par le Bureau des services à la jeunesse d'Ottawa.

Le forum réunira des jeunes victimisés, des parents, des préposés à la justice pour la jeunesse, des services policiers et des professionnels du système de justice dans l'objectif d'augmenter la vigilance à l'égard des crimes haineux et d'améliorer le soutien offert aux victimes.  

Le forum d'une journée est l'un des 23 projets de lutte contre les crimes haineux de la province, dont dix dans la région du grand Toronto, qui ont bénéficié d'une subvention dans le cadre d'une initiative du gouvernement de l'Ontario, d'une valeur de 1,35 million de dollars, destinée à éliminer les crimes motivés par la haine.

«  Grâce à cette subvention de 70 000 $, le Bureau des services à la jeunesse d'Ottawa sera en mesure d'établir des liens solides entre les communautés qui sont trop souvent ciblées par la haine », a affirmé le procureur général Chris Bentley.

Le Bureau des services à la jeunesse d'Ottawa emploiera plusieurs jeunes pour faire participer la collectivité, planifier, organiser et préparer le forum d'une journée. Les jeunes seront aidés par le Gay, Lesbian, Bisexual, Transgendered, Two-Spirit and Questioning (GLBTTQ) Youth Service Provider Network. Le réseau est un comité représentant plusieurs organismes qui ont fourni des services aux jeunes homosexuels, lesbiennes, bisexuels, transgenres, transsexuels, bi-spirituels et qui se posent des questions à Ottawa.

Les commentaires des participants au forum augmenteront la sensibilisation et la compréhension des actes motivés par la haine et favoriseront les partenariats communautaires destinés à réduire la victimisation de ces groupes de jeunes.

«  Ce financement aidera à renforcer la sécurité communautaire à Ottawa car nous serons en mesure de collaborer avec les jeunes homosexuels, lesbiennes, bisexuels, transgenres, transsexuels, bi-spirituels et qui se posent des questions à la mise au point d'une réponse aux crimes haineux qui les ciblent », a expliqué Brian Ford, ancien chef de police d'Ottawa et président du conseil d'administration du Bureau des services à la jeunesse d'Ottawa.

L'annonce de l'octroi du financement qui a été faite aujourd'hui s'inscrit dans le cadre de l'engagement pris par le gouvernement d'améliorer l'intervention de la province face aux crimes haineux et les soutiens aux victimes, qui sont souvent ciblées simplement en raison de leur race, de leur origine ethnique, de leur religion ou de leur identité sexuelle.

Les subventions répondent aux recommandations du Groupe de travail communautaire pour la lutte contre les crimes haineux, mis sur pied en 2005.

«  Nous sommes ravis de pouvoir contribuer au Bureau des services à la jeunesse d'Ottawa, qui vient en aide aux jeunes qui ont désespérément besoin de renforcer leur estime de soi et leur confiance en eux-mêmes », a ajouté Yasir Naqvi, député provincial pour Ottawa-Centre.

«  Comprendre la diversité est indispensable pour la croissance et la qualité de la vie de notre collectivité, a renchéri Madeleine Meilleur, députée provinciale pour Ottawa-Vanier. Nous sommes heureux d'aider le Bureau des services à la jeunesse d'Ottawa, qui continue à établir des relations positives et à créer des occasions de partager, d'accepter et d'accepter nos nombreuses différences. »

«  Cette subvention nous aidera à offrir un programme conçu pour renforcer les jeunes et les encourager à répondre aux crimes motivés par la haine, a affirmé Jim Watson, député provincial pour Ottawa Ouest-Nepean. Grâce à cette initiative, tous les habitants de notre collectivité seront encouragés à réagir face aux problèmes. »

«  Ce programme de subventions nous maintient dans la bonne voie, a affirmé le ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels, Rick Bartolucci. Je suis fier de ce genre d'investissements, qui témoignent de notre détermination à combattre les crimes haineux et à aider les victimes. »

Document d’information

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Domicile et communauté Lois et sécurité Enfants et adolescents