Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Appui pour le nouveau système des droits de la personne de l'Ontario

Document d'information archivé

Appui pour le nouveau système des droits de la personne de l'Ontario

L'Ontario a lancé un nouveau système des droits de la personne qui assurera le prompt règlement des cas de discrimination, l'offre de services juridiques en matière de droits de la personne et la promotion, la protection et la défense des droits de la personne dans l'ensemble de la province.

Voici ce que pensent des gens de la nouvelle stratégie :

« Aujourd'hui est un jour très important de l'histoire de l'Ontario car, pour la première fois, les Ontariennes et Ontariens ont la possibilité de faire respecter plus efficacement leurs droits fondamentaux », indique Mary Cornish, présidente du groupe d'étude du Code des droits de la personne de l'Ontario de 1992. « Grâce au nouveau système des droits de la personne qui vise à assurer la conformité systémique, le gouvernement de l'Ontario, les employeurs et les fournisseurs de services et d'hébergement seront en meilleure posture pour mieux préserver le droit de tous les Ontariens de vivre et de travailler dans un environnement exempt de discrimination. »

« Nous sommes très heureux de savoir que nos clients pourront enfin défendre leur cause plus rapidement devant un décideur », mentionne Ryan Peck, directeur exécutif, Clinique juridique VIH/SIDA de l'Ontario.

« Le CERA est heureux que la province offre désormais un environnement plus respectueux des droits de la personne et nous sommes impatients de pouvoir participer à un processus de règlement plus rapide des plaintes de discrimination, surtout en faveur des personnes exclues du marché de l'habitation en raison de leur race, de leur handicap ou de leur source de revenu », affirme Leilani Farha, directrice exécutive par intérim, Centre pour les droits à l'égalité au logement (CERA).

« L'Association du Barreau de l'Ontario a participé activement au processus législatif menant à ces changements, qui, nous en sommes convaincus, permettront de protéger de façon plus efficace et plus rigoureuse les droits de la personne en Ontario », précise Gregory Goulin, président de l'Association du Barreau de l'Ontario.

« C'est un chapitre essentiel de l'histoire des droits de la personne en Ontario », souligne Bruce Porter, du Social Rights Advocacy Centre (Centre pour la défense de droits sociaux). « Depuis de nombreuses années, l'ONU demande aux provinces du Canada de modifier leurs lois en matière de droits de la personne de façon à assurer à toute personne le droit à un recours efficace devant un tribunal compétent des droits de la personne. En lançant aujourd'hui son nouveau système des droits de la personne, l'Ontario a répondu à l'appel de la communauté internationale. »

« Nous félicitons le gouvernement de l'Ontario de s'efforcer de rendre son système des droits de la personne plus simple et plus facilement accessible », mentionne Derry Millar, trésorier du Barreau du Haut-Canada.

« Notre clinique juridique est heureuse de pouvoir promouvoir ce nouveau système des droits de la personne en Ontario qui vise à défendre tous ceux et celles dont le droit de vivre dans un milieu exempt de discrimination a été violé », affirme Ivana Petricone, directrice exécutive, ARCH Disability Law Centre. « Le Conseil et le personnel de la clinique juridique ARCH sont impatients de pouvoir prendre part au processus renouvelé et accessible de renforcement des droits de la personne mettant en vedette le Tribunal des droits de la personne de l'Ontario, à collaborer avec une Commission ontarienne des droits de la personne renforcée et prête à apporter des changements sociaux plus significatifs et à promouvoir une culture des droits de la personne et à établir un partenariat avec le Centre d'assistance juridique en matière de droits de la personne pour assurer à tous ceux qui en ont besoin un accès à la justice. »

« Dans le cadre de son rôle élargi de combattre la discrimination systémique et de promouvoir auprès du public l'importance de la diversité, la Commission accroîtra pour les résidents de l'Ontario de différentes races les occasions de vivre et de travailler dans un milieu exempt de discrimination », déclare Ahmed Hussein, président du Somali Canadian Congress. « Nous félicitons le gouvernement de l'Ontario pour avoir amorcé ces réformes révolutionnaires. »

Partager

Sujets

Domicile et communauté Lois et sécurité