Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Prix de distinction pour les services aux victimes

Document d'information archivé

Prix de distinction pour les services aux victimes

Ministère du Procureur général

Les Prix de distinction pour les services aux victimes ont été créés en 2006 pour rendre hommage aux victimes d'actes criminels, ainsi qu'aux professionnels et bénévoles du secteur des services aux victimes qui se sont distingués dans leur collectivité.

Les lauréats des Prix de distinction pour les services aux victimes de 2011 sont les suivants :

Victimes d'actes criminels :

Jeremy Dias - M. Dias est un activiste entièrement dévoué à la défense de la justice sociale. Avec son histoire personnelle et l'organisme à but non lucratif qu'il a fondé, Jer's Vision, M. Dias inspire de l'espoir aux autres victimes. Jer's Vision est un organisme national qui soutient et encourage les jeunes désireux d'éliminer la discrimination dans leurs écoles et dans leurs collectivités. L'organisme propose des ateliers éducatifs aux élèves du secondaire au sujet des crimes haineux fondés sur le racisme et l'homophobie. Le groupe consultatif de l'organisme défend les droits des groupes minoritaires et des communautés marginalisées en Ontario et dans tout le Canada. M. Dias et Jer's Vision travaillent avec le Centre canadien de ressources pour les victimes de crimes et d'autres organisations en vue d'élaborer des initiatives de soutien aux victimes d'actes criminels.

Kim Gibson - Après une ignoble agression, au cours de laquelle elle a été poignardée à plusieurs reprises par un ancien partenaire, Mlle Gibson est décidée à prendre les devants et à promouvoir la sensibilisation et l'information au sujet de la violence envers les femmes. Mlle Gibson s'inspire de sa propre histoire de survie et de force pour encourager d'autres victimes de leur partenaire à chercher le soutien dont elles ont besoin. Elle a également coopéré étroitement avec les Victim Services of Middlesex County, à divers titres. Elle consacre beaucoup de temps à parler avec d'autres victimes, des travailleurs des services aux victimes et des organisations policières en vue de renforcer la compréhension des difficultés que vivent les victimes de violence conjugale.

Sparky J - Sparky J a survécu à un enlèvement, des viols et des abus sexuels subis à l'enfance. Elle a préféré ne pas demeurer une victime et aider d'autres victimes et survivants. Elle continue d'aider les victimes qui ont souffert d'un acte criminel ou qui ont des troubles mentaux. Elle a fondé de nombreux groupes de soutien pour aider les participants à trouver la force, le courage et l'espoir nécessaires pour tourner la page. Elle passe d'innombrables heures à travailler avec des victimes et des familles pour les aider à trouver le soutien dont elles ont besoin. Elle raconte son histoire à des victimes, dans des ateliers et dans des rassemblements. En ayant la force de raconter son histoire, Sparky J est une source d'inspiration et sa persévérance comme défenseuse des droits des victimes a grandement amélioré la vie de nombreuses victimes.

Timea Nagy - Ayant survécu à la traite de personnes, Mlle Nagy est une activiste acharnée qui fait la promotion des initiatives anti-traite de personnes. Pour sensibiliser le public aux problèmes particuliers auxquels font face les victimes de la traite de personnes et pour aider les victimes, Mlle Nagy a fondé Walk With Me, un organisme qui soutient les victimes de la traite de personnes. Elle travaille en étroite collaboration avec des organisations policières et des fournisseurs de services dans tout le Canada, afin de leur faire comprendre la dynamique de la traite de personnes. Elle a reçu de nombreux prix d'Échec au crime et du Centre national de coordination contre la traite de personnes de la GRC. Avec la publication récente de son livre « Memoirs of a Sex Slave », elle espère encourager d'autres victimes à s'en sortir pour qu'elles puissent vivre une vie heureuse et motivante.

Les familles Vince et Dupont - Depuis la mort tragique de Theresa Vince et Lori Dupont, les membres de leurs familles travaillent d'arrache-pied pour améliorer la sécurité des femmes au travail dans l'ensemble de la province. Ils sont parvenus à obtenir des modifications législatives à la Loi sur la santé et la sécurité au travail, ont renforcé la sensibilisation du public à la violence au travail fondée sur le sexe, ont soutenu d'autres victimes et influé sur le débat public pour s'assurer que les femmes sont mieux protégées dans le lieu de travail. Les quatre membres de leurs familles qui seront récompensés sont les suivants :

Barbara Dupont (mère de Lori Dupont) : Déterminée à apporter des changements positifs et à protéger les femmes dans le lieu de travail, Mme Dupont exerce avec constance, courage et persévérance des pressions pour faire modifier la loi afin de protéger les femmes de la violence au travail et de la violence conjugale.

Jim Vince (mari de Theresa Vince) : Ces 15 dernières années, M. Vince a assisté à de nombreux événements spéciaux, conférences de presse et cérémonies de commémoration en vue de sensibiliser le public à la violence au travail.

Jacquie Carr (fille de Theresa Vince) : Déterminée à mettre en lumière le problème de la violence au travail, Mme Carr a mené des recherches et cosigné un rapport sur le harcèlement et la violence au travail pour le Centre for Research on Violence Against Women and Children.

Catherine Kedziora (fille de Theresa Vince) : Mme Kedziora a œuvré avec diligence à l'adoption de modifications législatives et de changements sociaux, veillant à ce que les recommandations contenues dans l'enquête sur la mort de sa mère ne soient ni ignorées ni oubliées.

Fournisseurs de services aux victimes :

Julie Béchard-Fischer - Fournisseure de services aux victimes dévouée et chaleureuse, Mme Béchard-Fischer a bâti sa carrière sur des principes de compréhension, de soutien et de soins pour les victimes au moment où elles en ont le plus besoin. Elle est la fondatrice et la directrice générale du centre francophone d'aide aux victimes d'agression sexuelle et de la maison d'hébergement francophone du district de Cochrane. Elle siège à titre bénévole à de nombreux comités locaux et provinciaux et conseils d'administration. En qualité de présidente du Comité d'action inter-agence contre la violence familiale de Timmins, Mme Béchard-Fischer a soutenu des initiatives axées sur les victimes, dont la conférence Abuse Shatters Lives et sa brochure, veillant à ce que les documents soient adaptés aux besoins des francophones et des peuples autochtones. Elle supervise actuellement l'élaboration de deux programmes en partenariat avec la Timmins and District Mental Health Unit et Child and Family Services of Timmins and District afin d'aider les victimes ayant des troubles mentaux et de s'assurer que les femmes francophones reçoivent des services adaptés à leur culture et à leur langue.

Yevonne Culligan - Forte de son expérience comme conseillère d'urgence au Herizon House Women's Shelter, Mlle Culligan travaille d'arrache-pied pour établir des relations solides et collaboratives entre la police locale et les refuges pour femmes dans la région de Durham. L'une des fondations de ce partenariat a été l'élaboration d'un projet d'échange de travail éducatif. Dans le cadre de ce projet, la police régionale de Durham a visité la Herizon House, et le personnel du refuge a accompagné les agents de police dans leurs interventions afin de leur faire comprendre les complexités des cas de violence familiale et d'apprendre comment la police détermine les priorités et mène ses enquêtes. Le projet a permis de renforcer la coopération entre le refuge et la police, et a amélioré les services pour les victimes de violence conjugale dans la région de Durham.

Sophia Gran-Ruaz - Mlle Gran-Ruaz est récipiendaire d'un prix dans la catégorie jeunesse. En 2004, elle avait à peine 11 ans lorsqu'elle a créé Snug As A Bug - Kids Helping Kids, une œuvre de bienfaisance qui prépare des colis de réconfort pour les enfants et les adolescents se trouvant dans des maisons d'hébergement communautaires. Les colis apportent un peu de réconfort aux jeunes pendant des moments souvent difficiles et effrayants. Grâce à la persistance et à l'engagement de Mme Gran-Ruaz, 500 colis ont été livrés la première année. Aujourd'hui, sept ans plus tard, 13 000 enfants et adolescents de la région du grand Toronto ont reçu un colis de « réconfort ». L'organisme prévoit d'en livrer 3 000 de plus cette année. Outre de diriger Snug As A Bug, Sophia fait souvent des exposés lors d'événements, dans des écoles et des conventions. Elle a servi d'inspiration à de nombreux camarades de classe, enseignants et membres de la collectivité, les encourageant à agir eux-mêmes.

Organismes :

Hearing Healing Hope - Par une approche multiculturelle unique en son genre et l'application de méthodes cliniques et de counseling fondées sur la guérison autochtone, Hearing Healing Hope fournit des services innovants aux hommes qui ont survécu à des abus sexuels dans la région d'Owen Sound. Servant aussi bien les hommes autochtones que non-autochtones, l'organisme favorise une plus profonde sensibilité et compréhension à l'égard des hommes de toutes cultures et propose un solide programme pour les familles et les amis, qui sensibilise et soutient les membres de la famille d'un homme survivant. Le programme de Hearing Healing Hope est décrit dans un manuel, qui contient un survol intéressant de ses services cliniques. Hearing Healing Hope offre également une formation personnalisée pour d'autres fournisseurs de services provinciaux et a joué un rôle de premier plan dans la première conférence provinciale sur les services aux hommes survivants.

Sexual Assault & Violence Intervention Services of Halton - Déterminés à mettre fin à la violence sexuelle, à l'oppression et à l'inégalité en se battant contre la violence au sein de la société, les Sexual Assault & Violence Intervention Services of Halton sont devenus un modèle dans la prestation de services de soutien gratuits, confidentiels et neutres à tous les survivants d'agression sexuelle. Avec des services offerts 24 h sur 24 et des bureaux satellites, l'organisme a ouvert ses programmes et services de counseling à toutes les femmes, lorsqu'elles en ont le plus besoin. L'organisme reconnaît que la violence sexuelle affecte chaque victime différemment. Son engagement envers la diversité se reflète dans la composition de ses employés, de ses bénévoles, de sa clientèle et des survivants avec qui il travaille. En 2010, le Halton Multicultural Council a fait honneur aux Sexual Assault & Violence Intervention Services of Halton comme défenseurs de la diversité, de l'inclusivité et du respect en décernant à l'organisme le premier prix annuel Bill Allison du leadership communautaire.

Sexual Assault Survivors Centre Sarnia-Lambton - Désireux de fournir un soutien et des soins emplis de compassion, le Sexual Assault Survivors Centre Sarnia-Lambton veille à ce que des services de soutien d'urgence, de counseling et d'information soient mis à la disposition des victimes. Des bénévoles spécialement formés fournissent aux victimes de l'information, un soutien émotionnel et du counseling par le biais de sa ligne d'urgence ouverte 24 h sur 24, sept jours sur sept. L'organisme a contribué à l'élaboration d'importants programmes pour les victimes, comme Knowledge is Power et Footsteps Tribute to Courage - Never Walk Alone. Il fait également partie intégrante de l'Ontario Coalition of Rape Crisis Centres et participe activement à de nombreux comités et consultations communautaires. Dans le cadre de ses activités de défense, ses programmes éducatifs et sa collaboration avec les médias, le Sexual Assault Survivors Centre Sarnia-Lambton a renforcé la sensibilisation de la collectivité à la violence faite aux femmes, aux agressions sexuelles et aux abus sexuels.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Domicile et communauté Travail et emploi Lois et sécurité Autochtones Enfants et adolescents Consommateurs Francophones Nouveaux venus Personnes ayant des déficiences Personnes âgées Femmes