Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Nomination de nouveaux juges de paix

Bulletin archivé

Nomination de nouveaux juges de paix

L'Ontario a nommé 21 nouveaux juges de paix à la Cour de justice de l'Ontario, avec effet au 12 mars 2014. 

La juge de paix Karen (Soloman) Baum détient un baccalauréat ès arts de l'Université du Manitoba et un diplôme en communications créatives (journalisme) du Collège communautaire Red River. Elle a travaillé comme journaliste au cours des 17 dernières années. Plus récemment, elle a été nommée réalisatrice des nouvelles télévisées à la Société Radio-Canada (SRC) à Ottawa. Elle a également été journaliste aux reportages généraux et présentatrice des nouvelles pour CTV Ottawa. À ce titre, elle a préparé des reportages sur la politique municipale, la santé, l'élément humain ainsi que le crime et les tribunaux, et a rédigé, réalisé et présenté des journaux télévisés. La juge de paix Baum a siégé aux conseils de la Cornerstone Housing for Women Foundation, de l'Échange cœur et partage et de United Way/Centraide Ottawa. La juge en chef adjointe et coordonnatrice des juges de paix, Faith M. Finnestad, a assigné la juge de paix Baum à présider à Toronto.

La juge de paix Anna Lynn Blauveldt détient un baccalauréat ès arts de l'Université du Nouveau‑Brunswick. Elle est bilingue. Elle a été nommée ambassadrice du Canada en Islande et a travaillé comme consultante en ressources humaines. Elle a également occupé divers postes de direction au sein de la fonction publique fédérale dans les portefeuilles de la santé des Autochtones, des langues officielles, des ressources humaines et du commerce. La juge de paix Blauveldt participe activement à son association de résidents et a siégé au conseil de la Fondation DIVA, un organisme national sans but lucratif qui s'emploie à faire progresser et à célébrer les avancées qui améliorent la santé et le bien-être des femmes. La juge en chef adjointe et coordonnatrice des juges de paix, Faith M. Finnestad, a assigné la juge de paix Blauveldt à présider à Ottawa.

La juge de paix Helena Mary Cassano a été nommée, depuis 2005, à divers postes au sein de la Division des services aux tribunaux du ministère du Procureur général, notamment les postes de superviseure et de chef de l'administration des tribunaux à Brampton, Milton, Burlington et Orangeville. Elle a présidé, à titre bénévole, le conseil consultatif de la St. Dunstan Catholic School. Elle a également joué le rôle de porte-parole des parents pour les élèves ayant des besoins spéciaux et a été directrice d'un club de soccer pour filles. La juge en chef adjointe et coordonnatrice des juges de paix, Faith M. Finnestad, a assigné la juge de paix Cassano à présider à Brampton.

La juge de paix Holly Charyna détient un baccalauréat ès arts de l'Université Lakehead. En 2010, elle a été nommée directrice générale de la Première Nation de Temagami à Bear Island où elle avait auparavant été chef des services de santé et directrice de refuge. En 1993, elle a été élue chef. La juge de paix Charyna a été directrice fondatrice et présidente de l'Association des gestionnaires de santé des Premières Nations, présidente du conseil de la Bear Island Education Authority et représentante du comité mixte de gestion pour la Stratégie de ressourcement pour le mieux-être des Autochtones de l'Ontario. La juge en chef adjointe et coordonnatrice des juges de paix, Faith M. Finnestad, a assigné la juge de paix Charyna à présider à Owen Sound.

Le juge de paix Ralph James Cotter a obtenu une maîtrise en droit de la Osgoode Hall Law School en 2006. Il a été poursuivant provincial pendant plus de 10 ans au ministère du Procureur général. Il a également enseigné au Collège Conestoga dans le cadre du programme des techniques des services de sécurité et des services policiers, et du programme de commis aux services juridiques. Il a plus de 20 ans d'expérience en service communautaire à titre de membre du conseil pour le comité consultatif de programme du Collège Conestoga et de bénévole pour le Mennonite Central Committee Ontario. La juge en chef adjointe et coordonnatrice des juges de paix, Faith M. Finnestad, a assigné le juge de paix Cotter à présider à Brampton.

La juge de paix Veruschka Fisher-Grant détient un doctorat en jurisprudence (Juris Doctor) du University of Toledo College of Law, situé à Toledo, en Ohio, ainsi qu'un baccalauréat ès arts de l'Université de Toronto. En 2009, elle a commencé à exercer le droit dans un cabinet privé à Mississauga. Pendant les neuf années précédentes, elle a été procureure adjointe de la Couronne pour le ministère du Procureur général. La juge de paix Fisher-Grant a siégé au conseil d'administration de la Fun School Nursery School à titre bénévole, et a été coprésidente et membre du conseil du Forest Avenue Public School Parent Council. La juge en chef adjointe et coordonnatrice des juges de paix, Faith M. Finnestad, a assigné la juge de paix Fisher-Grant à présider à Toronto.

La juge de paix Ginette Forgues détient un baccalauréat ès arts de l'Université d'Ottawa et a obtenu un brevet d'enseignement de l'Ontario à l'Université Laurentienne. Elle est bilingue et a été enseignante et directrice d'école pour le Conseil scolaire de district catholique de l'Est ontarien pendant les 34 dernières années. Elle a également servi de mentor pour de nouveaux directeurs d'école et directeurs d'école adjoints. Elle a fait du bénévolat pour le Club optimiste de Cornwall, le Palais d'Alexandria (résidence pour personnes âgées) et l'Hôpital communautaire de Cornwall. La juge en chef adjointe et coordonnatrice des juges de paix, Faith M. Finnestad, a assigné la juge de paix Forgues à présider à Cornwall.

La juge de paix Rosanne Giulietti détient un baccalauréat en droit de l'Université de Toronto et a été admise au Barreau en 1993. Elle a travaillé comme avocate pour la ville de Toronto et a exercé le droit en cabinet privé. Plus récemment, elle a été avocate au sein du ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels. Elle a également donné des formations en droit public dans le cadre du cours de préparation au barreau du Barreau du Haut-Canada. La juge de paix Giulietti a siégé aux conseils d'administration des Perinatal Bereavement Services of Ontario et de la Canadian Italian Advocates Organization. Elle a également joué le rôle de mentor pour la Medical Legal Society of Toronto. La juge en chef adjointe et coordonnatrice des juges de paix, Faith M. Finnestad, a assigné la juge de paix Giulietti à présider à Toronto.

Le juge de paix Thomas Glassford détient un baccalauréat ès arts de l'Université Western Ontario. En 2002, il a été nommé greffier adjoint au Conseil d'évaluation des juges de paix et au Conseil de la magistrature de l'Ontario. Il a auparavant occupé divers postes au sein de la Commission de révision de l'évaluation foncière du ministère du Procureur général. Le juge de paix Glassford a été membre et président intérimaire de son comité des appels municipaux local et a été choisi pour représenter son comité consultatif municipal sur le patrimoine. Il a également été arbitre de district pour la Ontario Soccer Association. La juge en chef adjointe et coordonnatrice des juges de paix, Faith M. Finnestad, a assigné le juge de paix Glassford à présider à Toronto.

La juge de paix Jane V. Hawtin détient un baccalauréat ès arts de l'Université Queen's ainsi qu'un certificat en médiation de la Harvard Law School. En 1985, elle devient présidente d'Amberlight Productions Inc., une entreprise de formation médiatique, de relations publiques et de production télévisée et radiophonique qui met au point des produits pour les sociétés de diffusion nationales et locales. Au cours des 15 dernières années, elle a été invitée à animer diverses émissions radiophoniques de la SRC sur une base régulière. La juge de paix Hawtin a joué le rôle de mentor et de conseillère auprès de jeunes Authochtones et a recueilli des fonds sur une base bénévole pour la Harmony Foundation Nepal. Elle a également participé activement à la collecte de fonds pour le Performers Arts Lodge de Toronto. La juge en chef adjointe et coordonnatrice des juges de paix, Faith M. Finnestad, a assigné la juge de paix Hawtin à présider à Toronto.

Le juge de paix Rizwan M. Khan détient un baccalauréat en droit de l'Université Queen's et a été admis au Barreau en 2001. Pendant les 10 dernières années, il a été avocat criminaliste de la défense exerçant à titre indépendant. Il a auparavant travaillé comme avocat de service à l'emploi d'Aide juridique Ontario à Etobicoke. Il a été arbitre bénévole pour Aide juridique Ontario et a participé à des procès simulés pour le Toronto Committee on Community Race and Ethnic Relations. La juge en chef adjointe et coordonnatrice des juges de paix, Faith M. Finnestad, a assigné le juge de paix Khan à présider à Toronto.

La juge de paix Paula M. Konstantinidis détient un baccalauréat ès arts de l'Université de Toronto. Elle a travaillé dans la fonction publique pendant plus de 10 ans, plus récemment en qualité de directrice de la Direction des services de soutien aux services juridiques au ministère du Procureur général, où elle était responsable du personnel et des activités ministérielles. Avant de travailler au ministère du Procureur général, elle a travaillé à la Commission des alcools et des jeux de l'Ontario et dans les ministères du Travail, des Transports et des Services gouvernementaux. La juge de paix Konstantinidis a fait du bénévolat pour Centraide et des campagnes de financement pour des organismes de bienfaisance du domaine de la santé. Elle a également été parent bénévole pour la St. Demetrius School et le Polymenakion Cultural Centre à Toronto, et fait du bénévolat pour le Cabbagetown Community Arts Centre. La juge en chef adjointe et coordonnatrice des juges de paix, Faith M. Finnestad, a assigné la juge de paix Konstantinidis à présider à Toronto.

Le juge de paix Paul Langlois a rempli diverses fonctions au sein du ministère du Procureur général au cours des 30 dernières années, notamment sténographe judiciaire, shérif adjoint principal et chef de l'administration des tribunaux. Pendant les 10 dernières années, il a occupé le poste de directeur de l'administration des tribunaux au sein du ministère dans les régions du Nord-Est et de l'Ouest. Le juge de paix Langlois a été conseiller municipal pour la ville de Cochrane, capitaine pompier pour le Cochrane Volunteer Fire Department et membre du conseil de la Haileybury Minor Hockey Association. La juge en chef adjointe et coordonnatrice des juges de paix, Faith M. Finnestad, a assigné le juge de paix Langlois à présider à London.

Le juge de paix John Gary McMahon détient un baccalauréat en droit ainsi qu'une maîtrise en administration des affaires de l'Université de Moncton. Il a été admis au Barreau en 2003. Le juge de paix McMahon est bilingue. Depuis 2005, il est associé au cabinet Brunet McMahon LLP et exerce dans les domaines du droit criminel, du droit immobilier, du droit civil et du droit successoral. De plus, le juge McMahon a travaillé comme avocat de service en droit criminel rémunéré à la journée pour Aide juridique Ontario et comme poursuivant rémunéré à la journée pour des affaires relatives au Code de la route. Il a également traité des dossiers pour le Bureau de l'avocat des enfants. Avant 2005, il exerçait à titre indépendant, se spécialisant dans les testaments et les successions ainsi que le droit criminel. Il a été membre du comité d'éthique pour la Maison Vale Hospice et membre des conseils de la Sudbury District Restorative Justice, de l'Association canadienne pour la santé mentale, filiale de Sudbury/Manitoulin, et la Sudbury District Law Association. La juge en chef adjointe et coordonnatrice des juges de paix, Faith M. Finnestad, a assigné le juge de paix McMahon à présider à Sault Ste. Marie.

La juge de paix Jane Moffatt a été parajuriste assignée au dossier de la discipline au Barreau du Haut-Canada. Au cours des 17 années précédentes, elle a été poursuivante pour la municipalité régionale de Durham et la ville d'Oshawa. La juge de paix Moffatt a été membre de premier plan du conseil de la Prosecutors' Association of Ontario, dont elle a été présidente pendant six ans, et membre du conseil des Grandes sœurs d'Oshawa/Whitby et de Clarington. La juge en chef adjointe et coordonnatrice des juges de paix, Faith M. Finnestad, a assigné la juge de paix Moffatt à présider à Peterborough.

Le juge de paix Lloyd Phillipps détient un baccalauréat ès arts de l'Université Carleton et un diplôme en techniques juridiques du Collège Loyalist. Il a rempli les fonctions d'arbitre à la Commission de la location immobilière de London, d'enquêteur et de poursuivant provincial, et de professeur au Collège Niagara situé à Welland, pour lequel il a donné divers cours, notamment un cours sur le droit des affaires. Plus récemment, il a été enquêteur au ministère de l'Environnement. Le juge de paix Phillipps a participé aux activités de son conseil scolaire local. La juge en chef adjointe et coordonnatrice des juges de paix, Faith M. Finnestad, a assigné le juge de paix Phillipps à présider à Toronto.

La juge de paix Renée Rerup a occupé plusieurs postes au sein d'Aide juridique Ontario pendant plus de 10 ans; elle y a notamment été parajuriste et agente d'évaluation des demandes. Plus récemment, elle a été chef du Bureau de l'avocat de service en droit criminel à Newmarket d'Aide juridique Ontario. Elle a siégé au conseil du York Region Abuse Program, a été coprésidente du Comité de coordination des services à la personne et des services juridiques du Centre-Est, et a été membre du Comité consultatif du Programme de tribunaux pour l'instruction des causes de violence conjugale de Newmarket et du Youth Court Advocacy Committee de Newmarket. La juge en chef adjointe et coordonnatrice des juges de paix, Faith M. Finnestad, a assigné la juge de paix Rerup à présider à Barrie.

La juge de paix Raffaella Annamaria Scarpato détient un baccalauréat en droit de l'Université de Windsor et a été admise au Barreau en 2004. Elle a ensuite travaillé comme avocate de service en droit criminel à Aide juridique Ontario. Elle a représenté des clients dans le cadre d'enquêtes sur le cautionnement et d'audiences sur la détermination de la peine, notamment devant des tribunaux pour les adolescents et des tribunaux de type Gladue, et ce, à Toronto et à Brampton. Elle a représenté Aide juridique Ontario dans le cadre de l'initiative Justice juste-à-temps, à titre de conférencière pour les délégations internationales. La juge de paix Scarpato a joué le rôle de mentor et de formatrice auprès d'élèves qui songent à faire carrière en justice dans le cadre d'évènements organisés par Aide juridique Ontario et le Réseau ontarien d'éducation juridique, et du Court Experience Program de Law in Action Within Schools. La juge en chef adjointe et coordonnatrice des juges de paix, Faith M. Finnestad, a assigné la juge de paix Scarpato à présider à Toronto.

La juge de paix Audrey Greene Summers détient une maîtrise ès sciences en psychothérapie conjugale et familiale de la Fuller Seminary School of Psychology située à Pasadena, en Californie. En 2003, elle est nommée directrice générale et psychothérapeute aux Healing Nations Counselling and Clinical Consulting Services. Elle a également enseigné les sciences sociales et le développement de la petite enfance au Six Nations Polytechnic Campus du Collège Niagara. La juge de paix Summers a été nommée déléguée du Six Nations Council auprès du conseil d'administration de la Société d'aide à l'enfance de Brantford, et a fourni une expertise clinique et administrative au Six Nations Council ainsi qu'à des organismes de services sociaux connexes. La juge en chef adjointe et coordonnatrice des juges de paix, Faith M. Finnestad, a assigné la juge de paix Summers à présider à Brantford.

La juge de paix Michele Thompson détient un baccalauréat ès arts de l'Université Western Ontario. Depuis 1998, elle a été chef du Programme d'aide aux victimes et aux témoins pour le ministère du Procureur général, et ce, à Stratford et à Goderich. Ses fonctions comprenaient la planification et la coordination de l'exécution des programmes pour les victimes et les témoins de crimes. La juge de paix Thompson est membre du Comité de coordination des services à la personne et des services juridiques de Huron-Perth ainsi que des comités de justice pour la jeunesse de Goderich, Kitchener, et de Stratford, et a participé aux activités d'un grand éventail d'organismes communautaires qui œuvrent dans les domaines relatifs à la violence conjugale et aux mauvais traitements envers les personnes âgées. La juge en chef adjointe et coordonnatrice des juges de paix, Faith M. Finnestad, a assigné la juge de paix Thompson à présider à Walkerton.

La juge de paix Karen Valentine détient un baccalauréat en droit de l'Université de Windsor et a été admise au Barreau en 2002. Elle a exercé à titre indépendant et a été avocate, pendant cinq ans, pour deux grandes compagnies d'assurances pour lesquelles elle a traité des demandes d'indemnisation et participé à des négociations, à des médiations et à d'autres formes de règlement extrajudiciaire des différends. La juge de paix Valentine a été commissaire pour le Durham Catholic District School Board, directrice de Community Justice Alternatives of Durham Region et tutrice pour les personnes qui se préparaient à passer l'examen de la section des biens immeubles du Barreau de l'Ontario. La juge en chef adjointe et coordonnatrice des juges de paix, Faith M. Finnestad, a assigné la juge de paix Valentine à présider à Toronto.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Domicile et communauté Lois et sécurité