Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration devant l'Assemblée législative prononcée par la procureure générale Madeleine Meilleur, à l'occasion de la Semaine nationale de sensibilisation aux victimes d'actes criminels

Déclaration archivé

Déclaration devant l'Assemblée législative prononcée par la procureure générale Madeleine Meilleur, à l'occasion de la Semaine nationale de sensibilisation aux victimes d'actes criminels

Queen's Park

Toronto (Ontario)

Sous réserve de modifications


Monsieur le Président, je prends la parole, aujourd'hui, devant l'Assemblée législative, pour marquer la Semaine nationale de sensibilisation aux victimes d'actes criminels, qui est commémorée cette semaine dans notre province et dans l'ensemble du Canada.

Le thème national pour 2014 est « Agir ».

Ce thème rappelle à tous les Canadiens et Canadiennes qu'aux quatre coins du pays, d'innombrables professionnels et bénévoles dévoués ont agi et continuent d'agir pour soutenir les victimes d'actes criminels, tous les jours, dans l'objectif d'atténuer le traumatisme des victimes et de les aider à tourner la page.

Notre gouvernement est réputé, bien au-delà des limites de notre province, pour son engagement à aider les victimes d'actes criminels.

Nous sommes connus pour nos programmes d'avant-garde, en constante évolution, et pour la façon dont nous tirons parti des recherches et connaissances les plus récentes afin d'aider les victimes à surmonter leur traumatisme et à guérir.

Nous investissons dans des programmes importants qui viennent en aide à des milliers de victimes d'actes criminels en Ontario.

Des services sont mis à la disposition de toutes les victimes d'actes criminels violents, dont les homicides, les voies de fait, la violence conjugale, les agressions sexuelles, les mauvais traitements envers les personnes âgées, les crimes haineux et le trafic de personnes.

Je citerai comme exemple les Services d'orientation et d'aide immédiate aux victimes, qui fournissent des services de soutien immédiats, sur place, 24 heures sur 24, sept jours sur sept, dans 47 organismes communautaires répartis dans toute la province.

Le personnel de notre ministère offre le Programme d'aide aux victimes et aux témoins, qui fournit des renseignements, de l'aide et du soutien aux victimes et témoins d'actes criminels violents tout au long de la procédure criminelle.

Nous offrons également des soutiens et services spécialisés, par exemple :

  • de l'aide pour les enfants victimes de mauvais traitements sexuels en ligne;
  • des services de counseling et une ligne d'information spécialisée ouverte 24 heures sur 24;
  • des soutiens financiers et au tribunal pour aider les victimes et les familles de victimes d'homicide à participer plus pleinement aux procédures criminelles;
  • de l'aide pour payer les dépenses immédiates et les frais funéraires, ainsi que des services de nettoyage sur les lieux du crime;
  • des plans de sécurité personnelle et, s'il y a lieu, des téléphones cellulaires pour les victimes à risque élevé qui y sont admissibles.

Dans le cadre de notre Programme de tribunaux pour l'instruction des causes de violence conjugale, le personnel du ministère affecté aux services d'aide aux victimes œuvre, de concert avec les procureurs de la Couronne, la police et d'autres intervenants, à l'atteinte de notre objectif, qui est de briser le cycle de la violence.

Notre gouvernement est conscient des défis particuliers auxquels font face les victimes dans les communautés autochtones.

Un nouveau service communautaire, adapté à la culture autochtone et destiné aux victimes vivant dans des communautés autochtones éloignées, dans le Nord de l'Ontario, est maintenant en place dans huit communautés sur la côte de la baie James et de la baie Hudson.

Toutefois, les programmes, même les meilleurs, seraient inefficaces ou peu efficaces sans la contribution des milliers de gens qualifiés et dévoués qui, tous les jours, viennent en aide aux victimes d'actes criminels.

Dans tout l'Ontario, des milliers de bénévoles et de professionnels offrent leurs connaissances, leur soutien et leurs conseils aux victimes.

Ils font preuve de compassion et de respect.

Ils démontrent leur engagement et leur persévérance à aider les victimes, quand et où elles en ont le plus besoin.

Certains, eux-mêmes anciennes victimes d'un acte criminel, ont trouvé en eux la force de défendre les droits des victimes-contribuant ainsi à mieux faire connaître la situation des victimes.

Par leur travail, ces gens courageux parviennent à bâtir un avenir meilleur, non seulement pour eux-mêmes, mais également pour leurs familles, leurs amis et leurs communautés. Pour les générations futures.

Nous leur devons une immense dette de gratitude.

Les Prix de distinction de la procureure générale pour les services aux victimes ont été justement créés pour remercier ces personnes et leurs efforts exceptionnels.

J'aurai l'honneur de décerner ces prix à quelques-unes de ces personnes remarquables jeudi prochain.

Vous pourrez saluer les lauréats de cette année, lorsque je vous les présenterai, ici, après la cérémonie de remise des prix.

Ces prix sont un moyen modeste, mais important, de célébrer l'excellence dans les services aux victimes.

Monsieur le Président, notre engagement est clair.

Nous poursuivrons nos efforts en vue d'améliorer les services aux victimes d'actes criminels, en finançant des programmes efficaces et en cherchant de nouveaux moyens innovants d'aider la population de l'Ontario à partager de nouvelles aptitudes et des pratiques exemplaires, qui maintiendront notre province au rang de chef de file dans le domaine des services aux victimes.

En Ontario, nous avons tous la responsabilité individuelle de nous renseigner sur la situation des victimes d'actes criminels et de contribuer à bâtir des collectivités plus fortes, qui offrent l'aide et le soutien dont ont besoin les victimes d'actes criminels.

Je sais que tous les membres de cette Assemblée continueront à soutenir les victimes d'actes criminels et rendront hommage aux contributions des victimes et de tous ceux et celles qui se dévouent pour les aider, partout dans la province.

Merci.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté Lois et sécurité