Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration conjointe du gouvernement de l'Ontario, de la bande Six Nations et de la famille de J.J. sur des soins de santé intégrés et respectueux

Déclaration archivé

Déclaration conjointe du gouvernement de l'Ontario, de la bande Six Nations et de la famille de J.J. sur des soins de santé intégrés et respectueux

Ministère du Procureur général

Aujourd'hui, le gouvernement de l'Ontario, la bande Six Nations et la famille de J.J. ont diffusé la déclaration suivante :

« En début d'après-midi, les parties à une instance portant sur le traitement d'une jeune fille de 11 ans de la bande Six Nations of the Grand River, connue sous le nom de J.J. et diagnostiquée comme souffrant d'une leucémie lymphoblastique aiguë, ont comparu devant le juge Edward pour demander une clarification au sujet de ses motifs de décision datés du 14 novembre 2014.

Le juge Edward a publié un addenda à sa décision qui reconnaît que la médecine Haudenosaunee fait partie intégrante de l'identité Haudenosaunee en tant que peuple. En conséquence, elle bénéficie de la protection de la constitution canadienne comme un droit autochtone.

L'addenda du juge Edward affirme également que l'intérêt véritable de l'enfant est d'une importance capitale et que le droit autochtone de pratiquer la médecine traditionnelle doit être respecté. L'exercice de ce droit peut être conjugué à d'autres approches des soins de santé.

Cette clarification permet maintenant à la famille de poursuivre le traitement de sa fille, tranquillement et en privé, en ayant recours aux meilleurs soins que les deux médecines peuvent offrir. Cette clarification permet également aux gouvernements, aux organismes, aux hôpitaux et aux praticiens des soins de santé de continuer de tenir des conversations importantes sur une approche respectueuse et intégrée des soins de santé, qui respecte et conjugue différentes traditions de soins. »

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Lois et sécurité