Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario accroît le soutien pour les survivants de violence sexiste

Communiqué archivé

L'Ontario accroît le soutien pour les survivants de violence sexiste

La province améliore les services et soutiens pour les survivants de la région d’Ottawa

L'Ontario améliore les services et soutiens pour les survivantes et survivants de violence conjugale et sexuelle de la région d'Ottawa, dans le cadre de Ce n'est jamais acceptable : la Stratégie ontarienne contre la violence sexiste.

Cette nouvelle stratégie, de grande envergure, prévoit des mesures destinées à s'attaquer aux causes profondes de la violence grâce à une intervention précoce, à favoriser le rétablissement et à rendre le système de justice plus sensible aux besoins des victimes et de leurs familles.

La stratégie vise aussi à aider les survivantes et survivants de la région d'Ottawa et du reste de la province à obtenir l'aide dont ils ont besoin, quand ils en ont besoin, grâce aux mesures suivantes :

  • Élargissement du Programme d'avis juridiques indépendants gratuits à l'échelle de la province, pour que les survivantes et survivants puissent obtenir des conseils sur leurs options, n'importe quand après avoir subi une agression sexuelle. Ottawa était l'une des trois villes où le programme pilote a été mis à l'essai en 2016.
  • Accroissement de la capacité du Programme ontarien d'aide immédiate aux victimes afin d'assurer que les survivants ont accès à des soutiens (p. ex., planification de la sécurité, transport d'urgence) immédiatement après l'acte criminel, 24 heures sur 24.
  • Accroissement de la capacité des centres d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel afin de répondre à la demande croissante de services pour les clients les plus vulnérables, surtout ceux qui vivent dans des communautés rurales.
  • Augmentation des soutiens pour les survivants, grâce à une augmentation du budget du Programme des agents de soutien dans le contexte de la Cour de la famille, afin d'aider les survivants à s'y retrouver dans les procédures de la Cour de la famille.
  • Amélioration des services et renforcement de la capacité du système du Programme d'intervention auprès des partenaires violents afin d'offrir des séances d'éducation et de counseling de groupe spécialisés aux auteurs de violence conjugale, dans le but de renforcer la sécurité des victimes.

Par ailleurs, la province élabore de nouvelles normes policières pour les enquêtes sur des cas d'agression sexuelle et de violence conjugale. De concert avec des partenaires communautaires et du secteur de la justice, la province examine des méthodes innovantes et extrajudiciaires d'améliorer les choix à la disposition des survivants de violence sexuelle.

Le plan de l'Ontario pour promouvoir l'équité et les chances de succès en cette période d'évolution rapide de l'économie comprend un salaire minimum plus élevé, l'amélioration des conditions de travail, la gratuité scolaire pour des centaines de milliers d'étudiants, un meilleur accès à des services de garde d'enfants abordables, ainsi que les médicaments d'ordonnance gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans, grâce à la plus grande expansion de l'assurance-santé en une génération.

Faits en bref

Ressources additionnelles

Citations

« La violence sexiste est tout à fait inacceptable et doit être éliminée. Notre gouvernement s’est engagé à rendre le système de justice plus accessible pour les survivantes et survivants de violence sexiste et plus sensible à leurs besoins particuliers. En investissant dans ces programmes, nous procurons à la région d’Ottawa le soutien essentiel dont elle a besoin pour répondre à la demande croissante de services et renforçons la sécurité communautaire. »

Yasir Naqvi

procureur général

« La violence et le harcèlement sexuels ont des répercussions dévastatrices sur la vie des survivants et de leurs familles. Nous devons apporter des changements, aider les survivants à tourner la page et traduire les contrevenants en justice. La Stratégie ontarienne contre la violence sexiste bénéficiera non seulement à Ottawa et ses environs, mais également à toute la population ontarienne. »

Marie-France Lalonde

députée d’Ottawa-Orléans

« Nous sommes très reconnaissants à notre gouvernement non seulement d’avoir écouté les préoccupations des activistes communautaires d’Ottawa, mais aussi d’avoir agi en vue d’améliorer le niveau de services que nous pouvons offrir aux femmes victimes de violence. Nous devons montrer aux survivantes, surtout à la lumière du mouvement #MeToo, que nous écoutons et que nous avons la capacité, en tant que fournisseurs de services aux victimes, de les aider immédiatement après la perpétration de l’acte dont elles ont été victimes. »

Melissa Heimerl

directrice générale, Ottawa Victim Services, membre de l’Ontario Network of Victim Service Providers

Partager

Sujets

Lois et sécurité