Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario lance un nouveau modèle de justice à London

Communiqué archivé

L'Ontario lance un nouveau modèle de justice à London

Mise en place de centres communautaires de justice à London, Toronto et Kenora

Ministère du Procureur général

L'Ontario lance une nouvelle initiative innovatrice en réponse à la surreprésentation des personnes marginalisées, racialisées et autochtones dans le système de justice pénale.

Les centres communautaires de justice (CCJ) déplacent la justice de la salle d'audience traditionnelle à un environnement communautaire afin d'aider à orienter les personnes vers des mesures de soutien globales qui s'attaquent aux causes premières de la criminalité. Les centres sont des carrefours de justice qui rassemblent des services - par exemple des services juridiques, sociaux, de santé, de santé mentale, de lutte contre les dépendances et de logement - afin de répondre aux besoins uniques des collectivités qu'ils servent.

À London, les jeunes adultes (de 18 à 25 ans) représentent une grande part des accusations criminelles. Comme ces jeunes adultes ont passé l'âge de la protection de l'enfance ou des services sociaux et de santé aux adolescents, ils ont souvent plus de risques de se retrouver aux prises avec le système de justice pénale. La ville compte également un nombre élevé de jeunes sans emploi qui ne travaillent pas et ne sont ni aux études ni en formation.

Lorsqu'il sera en place, le Carrefour de justice communautaire auprès des jeunes en transition de London :

  • appuiera des programmes de prévention pour les jeunes adultes à risque de démêlés avec la justice;
  • abordera les problèmes uniques touchant la santé mentale des jeunes adultes, la toxicomanie, l'éducation et l'emploi;
  • élaborera des programmes et des solutions reflétant les données probantes sur le développement neurologique et émotionnel des jeunes adultes;
  • mettra l'accent sur l'éducation, la formation, les habiletés fondamentales et l'emploi

Relier des jeunes adultes en transition à des soutiens essentiels à une étape précoce aidera à résoudre les facteurs sous-jacents qui mènent aux démêlés avec la justice.

L'initiative de London est l'une des trois initiatives mises en œuvre en Ontario, les autres centres étant prévus pour Toronto et Kenora. Chaque centre sera conçu par et pour la collectivité individuelle, avec l'appui de partenaires locaux et provinciaux. Une évaluation continue des centres assurera que des décisions fondées sur des données probantes sont prises dans le but d'améliorer les résultats et de peaufiner les services fournis.

Le plan de l'Ontario qui mise sur le mieux-être, crée des possibilités d'avenir et rend la vie plus abordable en cette période d'évolution rapide de l'économie instaure la gratuité des médicaments d'ordonnance pour les personnes de moins de 25 ans et de 65 ans et plus, grâce à la plus grande expansion de l'assurance-santé en une génération. Il comprend aussi des frais de scolarité gratuits pour des centaines de milliers d'étudiants, un salaire minimum plus élevé, de meilleures conditions de travail, ainsi que la gratuité des services de garde préscolaire pour les enfants de deux ans et demi jusqu'à l'âge de la maternelle.

Faits en bref

  • L’Ontario a travaillé avec des responsables communautaires, des fournisseurs de services autochtones, des organismes de santé et de services sociaux et des partenaires de la justice pour évaluer si un modèle de centre communautaire de justice pourrait améliorer l’intégration et la mise en œuvre des services des secteurs de la justice, de la santé et des services sociaux à London.
  • La conception et la planification locales débuteront à l'automne 2018. La mise en œuvre devrait commencer en 2020.
  • Les données déclarées par la police montrent que les jeunes adultes appartenant au groupe d’âge des 18 à 24 ans commettent le plus d’infractions criminelles au Canada.
  • Une recherche indique que les jeunes adultes contrevenants âgés de 18 à 24 ans ont plus de similitudes avec les jeunes qu’avec les adultes en ce qui a trait à la criminalité, à la maturité et aux conditions de vie.
  • En 2016, les jeunes adultes en transition âgés de 18 à 25 ans ont représenté près d’un tiers de toutes les arrestations et accusations pénales à London.
  • Dans d’autres territoires, le modèle de centre communautaire de justice a mené à des collectivités plus saines et sécuritaires ainsi qu’à des résultats améliorés sur le plan des taux de récidive, de la sécurité publique, du bien-être communautaire, des taux d’incarcération, de la confiance envers le système de justice et des économies de coûts.

Ressources additionnelles

Citations

« Pour les jeunes adultes ayant des antécédents de pauvreté, d’itinérance, de problèmes de santé mentale ou de dépendances, le système de justice est souvent le premier point d’accès aux programmes et aux services. Le centre de justice communautaire à London fournira des soutiens et des services complets aux personnes vulnérables afin d’apporter des changements positifs à long terme dans leurs vies. En offrant cette approche holistique, j’espère que nous serons en mesure de briser le cercle de la récidive en nous attaquant aux causes profondes des comportements criminels. »

Yasir Naqvi

procureur général

« Nous sommes déterminés à travailler collaborativement en vue de fournir au public des services de justice efficaces et rapides. Ce genre d’initiative innovante a le potentiel d’améliorer réellement la vie des gens. »

Lise Maisonneuve

juge en chef de la Cour de justice de l’Ontario

« Un Carrefour de justice communautaire auprès des jeunes en transition fournira des services de soutien essentiels aux jeunes adultes de 18 à 25 ans, qui sont de plus en plus aux prises avec le système de justice pénale de London. Grâce à ce Carrefour, le service de police de London continuera à renforcer les liens avec les organismes locaux de services de santé, de santé mentale et de traitement des dépendances, ainsi qu’avec les organismes d’éducation continue et d’aide à l’emploi, dans le but d’améliorer la situation des jeunes et de les empêcher de se perdre dans le système de justice pénale et le système correctionnel. »

Bill Chantler

surintendant, Service de police de London

« L’établissement du Carrefour de justice communautaire auprès des jeunes en transition à London améliorera l’intégration et la prestation de services de justice, de santé et sociaux pour les jeunes de 18 à 25 ans. La John Howard Society of London and District vient en aide aux jeunes qui ont des démêlées avec le système de justice pénale ou qui risquent d’en avoir. Le Carrefour renforcera nos efforts de collaboration avec d’autres partenaires locaux du secteur de la justice et des services aux jeunes pour répondre aux besoins uniques des jeunes qui sont nos clients et leur donner accès à des services essentiels. »

Taghrid Hussain

directeur général, John Howard Society of London

Partager

Sujets

Lois et sécurité