Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario soutient davantage de collectivités dans leur lutte contre les armes et les bandes criminalisées

Communiqué

L'Ontario soutient davantage de collectivités dans leur lutte contre les armes et les bandes criminalisées

Le gouvernement investit dans de nouvelles initiatives pour protéger les familles

Ministère du Procureur général

MISSISSAUGA — Le gouvernement de l'Ontario soutient les citoyens respectueux de la loi en durcissant sa lutte contre la violence armée et les bandes criminalisées qui s'en prennent aux jeunes et aux collectivités. En armant les policiers locaux, les poursuivants et les partenaires communautaires de nouvelles ressources et de nouveaux outils, dont des initiatives de lutte contre la traite de personnes et l'amélioration de la collecte de renseignements dans les prisons, l'Ontario renforce son engagement d'agir là où il le faut.

« Pour que l'Ontario prospère, ses habitants doivent se sentir en sécurité dans leur foyer et dans leur communauté, a expliqué le procureur général Doug Downey. Notre gouvernement s'est engagé à éliminer la traite de personnes ainsi que le trafic de drogues et d'armes qui alimentent les activités des gangs dans toute la province et menacent la sécurité des familles et des quartiers. »

« Les criminels n'ont aucun respect pour les limites géographiques, a affirmé la solliciteure générale Sylvia Jones. C'est pourquoi notre gouvernement est déterminé à débarrasser notre province des armes à feu illégales et des bandes criminalisées, et à enfermer les dangereux criminels là où ils appartiennent – derrière les barreaux. »

Dans la foulée d'initiatives annoncées au début de l'année et pendant l'été 2018, l'Ontario étend les efforts du gouvernement visant à éradiquer la criminalité liée aux armes à feu et à réduire les activités des bandes criminalisées en investissant dans de nouvelles initiatives destinées à :

  • combattre la traite de personnes, notamment en augmentant les soutiens pour les survivants, en investissant dans des équipes de poursuivants spécialisés et en améliorant le Programme de subventions pour des collectivités sûres et dynamiques;
  • créer une nouvelle Équipe d'aide pour les mises en liberté sous caution concernant les infractions liées aux armes à feu à Peel, qui interviendra dans les enquêtes sur le cautionnement et les instances relatives à des infractions liées aux armes à feu dans la région du grand Toronto;
  • établir un fonds pour la lutte contre les bandes criminalisées et les armes à feu dans la RGT et dans la région élargie du Golden Horseshoe, qui financera notamment des projets et des partenariats à Toronto, dans la région de Durham, à Halton, dans la région de Peel, dans la région de York, dans la région de Niagara, et les services de corps de police de Hamilton.
  • créer une nouvelle équipe de lutte contre les bandes criminalisées et les armes à feu dans l'Est de l'Ontario, qui travaillera en étroite collaboration avec le Service de police d'Ottawa. L'équipe de la région de l'Est est dotée de quatre procureurs adjoints de la Couronne, qui offriront leur aide dans des enquêtes complexes et élaboreront une stratégie pour les mises en liberté sous caution concernant des infractions liées aux armes à feu et aux bandes criminalisées.

Par ailleurs, l'Ontario affecte une enveloppe supplémentaire à l'élargissement d'initiatives que le gouvernement a introduites au début de l'année, dont l'unité de soutien à la lutte contre les bandes criminalisées et les armes à feu, le Fonds pour les enquêtes spécialisées sur les bandes criminalisées et les armes à feu, la stratégie de répression de la violence armée du Service de police d'Ottawa et la création de centres de justice à quatre endroits de la province.  

Le gouvernement fédéral octroie à l'Ontario un budget de 65 millions de dollars, sur cinq ans, pour financer des initiatives de réduction de la violence armée et des activités de bandes criminalisées.

« Le gouvernement canadien s'est engagé à adopter une approche collaborative avec tous ses partenaires afin de mieux protéger la population du Canada contre les menaces que pose la violence armée et des bandes criminalisées, a déclaré l'honorable Bill Blair, ministre fédéral de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé. L'enveloppe de 65 millions de dollars que nous affectons à la province de l'Ontario assurera que les services d'application de la loi sont munis des ressources nécessaires pour mieux détecter et prévenir les activités criminelles, tout en tenant les contrevenants responsables de leur mépris flagrant pour la loi. Personne ne devrait vivre dans la peur et nous continuerons à aider les groupes communautaires locaux à offrir aux jeunes la possibilité de mener une vie enrichissante, loin du crime. »

Faits en bref

  • On a constaté une forte corrélation entre les territoires contrôlés par des gangs et la violence armée. En 2016, 54 pour cent des homicides mettant en jeu des armes à feu en Ontario étaient liés à des bandes criminalisées.
  • L’Équipe d'aide pour les mises en liberté sous caution concernant les infractions liées aux armes de Toronto a été établie en octobre 2018. Depuis, elle a tenu 378 enquêtes sur le cautionnement et 43 révisions de l’ordonnance de mise en liberté sous caution, qui ont abouti à une ordonnance de détention dans 64 pour cent des cas.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Lois et sécurité