Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Équité pour l'Ontario

Communiqué archivé

Équité pour l'Ontario

La campagne d’équité du gouvernement McGuinty inclut les nouveaux arrivants

Le ministre des Affaires civiques et de l'Immigration de l'Ontario, M. Michael Chan, conseille vivement à la population de faire savoir à tous les partis fédéraux que le prochain gouvernement fédéral doit être équitable envers l'Ontario et les nouveaux arrivants qui s'installent dans la province.

Les nouveaux arrivants spécialisés sont une des clés de la prospérité économique à long terme de l'Ontario. L'immigration représentera 100 pour cent de la croissance nette du marché du travail en Ontario, d'ici à 2011.

Cependant, les changements proposés au système d'immigration du Canada ajouteront d'autres obstacles, feront qu'il sera plus difficile pour l'Ontario de trouver des nouveaux arrivants spécialisés et nous placeront dans une situation compétitive défavorable pour ce qui est de trouver des immigrants spécialisés à l'échelle mondiale. Ils forceront les provinces à créer des systèmes d'immigration individuels, sans financement d'Ottawa, et les pousseront à rivaliser les unes contre les autres pour trouver des immigrants spécialisés.

L'Ontario se préoccupe aussi du fait que le montant de plus de 156 millions de dollars n'ait pas été versé par Ottawa aux organismes de la province qui offrent des services de formation linguistique et d'établissement aux nouveaux arrivants. Ces fonds avaient été promis en vertu de l'Accord Canada-Ontario sur l'immigration, signé en novembre 2005.

Le premier ministre McGuinty a demandé à la population de l'Ontario de soulever la question de l'équité auprès des candidats aux élections fédérales. La pétition est affichée sur le site www.fairness.ca.

Faits en bref

  • Faits en bref concernant la campagne d’équité du gouvernement de l’Ontario :
    • En vertu des règlements fédéraux actuels, l’Ontario transfère 20 milliards de dollars aux autres parties du Canada.
    • Le plan Chantiers Canada ne verse pas à l’Ontario le montant de 970 millions de dollars en financement pour des projets d’infrastructure, montant auquel la province a droit.
    • Le financement fédéral au chapitre des services de santé est supposé être divisé équitablement entre tous les Canadiens et Canadiennes, mais l’Ontario ne touche pas près de 800 millions de dollars par année, montant auquel la province a droit.

Ressources additionnelles

Citations

« Au sein du marché mondial compétitif de recherche de talents, l’Ontario ne peut pas se permettre de se trouver dans une situation compétitive défavorable pour trouver des immigrants qualifiés. Nous souhaitons collaborer avec le gouvernement fédéral pour édifier un système d’immigration qui permette aux nouveaux arrivants spécialisés de venir s’installer rapidement en Ontario et qui soit aussi équitable pour les immigrants éventuels. »

Michael Chan

ministre des Affaires civiques et de l'Immigration

« Les citoyennes et citoyens de l’Ontario ont continuellement été traités de façon inéquitable par les gouvernements fédéraux successifs et n’ont pas reçu la part qui leur revenait des services vitaux comme la santé, l’infrastructure et l’immigration. C'est tout simplement une question d’égalité. Il est temps que chaque parti fédéral s’engage à résoudre le problème du déséquilibre fiscal et traite l’Ontario équitablement, dans l’intérêt de la province et du Canada. »

Len Crispino

président et directeur général de la chambre de commerce de l’Ontario

« Les changements proposés sont inquiétants, quelle que soit la personne qui sera ministre ou quel que soit le parti qui formera le gouvernement. Vous ne pouvez tout simplement pas traiter les immigrants comme de la main-d’œuvre bon marché et ne pas vous préoccuper de développer chez eux un sentiment de civisme, d’engagement, d’appartenance et de propriété. »

Debbie Douglas

directrice générale du Ontario Council of Agencies Serving Immigrants

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Travail et emploi Nouveaux venus