Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Prix Lincoln Alexander

Document d'information archivé

Prix Lincoln Alexander

Créé en 1993 pour commémorer le mandat de l'honorable Lincoln M. Alexander en tant que 24e lieutenant-gouverneur de l'Ontario, le prix récompense des jeunes de 16 à 25 ans qui ont fait preuve d'un leadership exemplaire pour l'élimination de la discrimination raciale. Deux des prix sont décernés à des élèves qui fréquentent à plein temps une école secondaire ou qui poursuivront des études postsecondaires. Un prix est décerné à une Ontarienne ou un Ontarien qui travaille en milieu communautaire. Chaque lauréat reçoit 5 000 $ et un parchemin signé par le lieutenant-gouverneur et le premier ministre de l'Ontario. 

Les candidats sont proposés par un membre du corps enseignant de leur école, et les personnes proposées pour le prix communautaire sont présentées par une organisation ou un organisme communautaire. Un comité de sélection indépendant examine toutes les candidatures et sélectionne les lauréats.

Lauréats du prix destiné à une ou un élève

Sophia Kemeh, de Brampton

Après avoir vécu une expérience pénible au cours de laquelle elle a été la cible d'une plaisanterie raciale, Sophia a créé un groupe sur Facebook intitulé « My Name is ....and I have been racially discriminated against ». L'initiative visait à « personnaliser le racisme ». Dans les jours qui ont suivi la création du groupe, près d'une centaine de personnes se sont rendues à cette adresse. Sophia a montré à ses pairs qu'une insulte raciale ne peut jamais avoir de conséquences innocentes ou ne pas faire de victimes.

Mariajosé Lopez, de Toronto

En 2007, un an après son arrivée au Canada en provenance de Colombie, Mariajosé a organisé la toute première semaine multiculturelle à son école; c'était une façon de célébrer la Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale. Cette même année, elle est devenue leader pédagogique adjointe du département d'ALS au Central Commerce Collegiate. Pendant trois ans, Mariajosé a été à l'avant-garde des efforts pour éliminer les obstacles concernant la race et la culture à l'école, permettant aux élèves d'illustrer leur diversité.

Lauréat du prix communautaire

Antonius Jamal Clarke, de Toronto

En 2004, Antonius a fondé The Friends in Trouble Youth Initiative, organisme sans but lucratif qui aide a combler le fossé entre les nantis et les démunis du quartier de Jane/Finch. Depuis sa création, l'organisation a aidé plus de 5 000 Ontariennes et Ontariens et leurs familles, par l'habilitation, l'éducation et la défense des droits.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation Gouvernement Domicile et communauté Travail et emploi Lois et sécurité Autochtones Enfants et adolescents Francophones Personnes ayant des déficiences Personnes âgées Femmes