Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Récipiendaires 2011 des Distinctions June Callwood

Document d'information archivé

Récipiendaires 2011 des Distinctions June Callwood


Douze personnes et huit groupes de partout dans la province voient leur mérite reconnu par la Distinction June Callwood pour contribution bénévole exceptionnelle en Ontario.

Voici les récipiendaires de cette année :

Elizabeth R. McMaster Birnie d'Erin a joué un rôle-clé dans la planification et la construction de Bethell House, premier centre de soins palliatifs de Caledon.

Suzanne Bonneville d'Ottawa est la fondatrice de l'Association francophone de parents d'enfants dyslexiques (AFPED), seule association en langue française en son genre en Ontario, qui offre un soutien aux parents d'enfants dyslexiques et d'enfants qui ont d'autres difficultés d'apprentissage.

Darlene Coulson d'Ear Falls a fait activement du bénévolat pendant 55 ans. Elle s'est consacrée à ce qui suit : auxiliaire bénévole, filiale 238 de la Légion royale canadienne, Brownies des Guides du Canada, stade de hockey d'Ear Falls, et elle a également offert du soutien à des jeunes et à des personnes âgées dans le cadre de nombreuses activités communautaires.

Bob Coyne de Brantford a été membre bénévole de divers comités. Il a également été entraîneur et organisateur d'équipes de hockey, et a défendu l'agrandissement des infrastructures sportives de Brantford. Il a joué un rôle-clé pour amener de nombreux événements sportifs à Brantford et pour faire la promotion de la ville comme destination touristique, à l'échelon local et international.

Tina Hu d'Oshawa est une étudiante d'université qui a consacré plus de 2 000 heures de bénévolat aux personnes âgées et à celles qui ont des problèmes de santé mentale. Elle a fait du bénévolat auprès de nombreuses organisations, notamment la Beverley House, le St. Mary's of the Lake Hospital et la Memory Disorders Clinic, où elle est intervenue auprès de patients vulnérables à la démence et à la maladie d'Alzheimer.

Ashfaq (Kash) Husain de London est un défenseur des droits des personnes handicapées. Il a fait du bénévolat dans de nombreux comités, dont le London Diversity and Race Relations Committee, le chapitre de London du comité sur la Loi sur les personnes handicapées de l'Ontario, et le comité consultatif de l'accessibilité de London pour aider le conseil municipal à se familiariser davantage à la problématique des handicaps physiques, et à élaborer une politique et des plans pour accroître l'accessibilité.

Robert C.W. McDonald de North Bay a accru son expérience de policier en faisant du bénévolat dans de nombreux organismes communautaires comme le Rorab Shrine Club pour appuyer le Shriners Children Hospital, le chapitre de North Bay d'Habitat for Humanity, et la coalition Sécurité en tout temps, qui est un programme de prévention des blessures pour les enfants d'âge préscolaire et jusqu'à la huitième année. 

Katherine McKeever de Vineland Station est la fondatrice de l'Owl Foundation qui abrite plus de 120 strigidés, en rééduque et en remet en liberté plus de 100 par an. Pendant plus de 40 ans, elle a œuvré pour la survie de ces oiseaux, en sensibilisant le public et en partageant ses connaissances sur les chouettes et les hiboux dans ses écrits et lors d'allocutions.

Kinga Njilas de Guelph se consacre à la sensibilisation à la sclérose latérale amyotrophique, également connue sous le nom de maladie de Lou-Gehrig, et à recueillir des fonds pour la guérir.  Elle a joué un rôle-clé dans la mise sur pied de l'initiative de la Société canadienne de la sclérose latérale amyotrophique pour faire participer des jeunes qui ont eu ou qui ont un père ou une mère ayant la maladie, afin de mettre en œuvre un programme national de soutien par les pairs.

Barry W. Phippen de New Liskeard est le fondateur et l'organisateur de la Bikers Reunion, événement de collecte de fonds pour les soins aux personnes de sa localité qui sont atteintes de cancer; cet événement rassemble la collectivité pour une noble cause.

Narine Dat Sookram de Kitchener est fondateur de l'Active Vision Charity Association, groupe qui vise à fournir des livres de cours aux enfants des écoles de Guyane. Il a également fait du bénévolat pendant 17 ans pour aider les nouveaux arrivants à trouver des possibilités d'emploi et à obtenir leur permis de conduire.

Aline Rose Tousignant de Cochrane a fait du bénévolat toute sa vie. Pendant 55 ans, elle a été gérante de la boutique de cadeaux de l'Hôpital Lady Minto de Cochrane, c'est le visage avenant qui accueille toutes les personnes qui viennent à l'hôpital.

Barb Tahir et Monique McIntyre de Toronto ont joué un rôle-clé dans la création et la mise en œuvre d'une part du programme de responsables communautaires de surveillance de quartier dans le voisinage de la Toronto Community Housing Corporation, et d'autre part du groupe Kids et Cops au centre de loisirs University Settlement. Barb et Monique ont mobilisé des jeunes, des parents et des policiers de leur communauté pour remédier aux préoccupations en matière de sécurité.

The Volunteers of the Loonie Lunch Program d'Ignace est un programme de repas chauds pour 182 élèves de l'école publique d'Ignace. Durant 12 ans, les bénévoles du programme ont travaillé pendant des milliers d'heures pour préparer et servir des dîners nutritifs afin de contribuer à nourrir les élèves et de les aider à mieux réussir à l'école.

Meaford Scarecrow Invasion and Family Festival de Meaford est un événement créé et organisé par plus de 250 bénévoles fermement décidés à encourager le tourisme dans la région. Avec près de 6 000 personnes qui assistent à l'événement, le travail des bénévoles a contribué à promouvoir le tourisme dans la municipalité.

Le « Lunch Buddies Club » de l'Oakville Trafalgar High School est un programme de partenariat entre des élèves bénévoles et des élèves ayant des difficultés de développement. Le programme de l'école permet aux élèves de rendre leur école plus inclusive, et d'en faire un lieu où des élèves de toutes aptitudes peuvent apprendre ensemble.

Stephen et Carol Goff de Waterford se sont engagés à sensibiliser à l'aphasie et aux personnes qui souffrent de ce trouble. Ils ont joué un rôle-clé dans la mise sur pied du premier camp d'aphasie au Canada, le seul en son genre en Amérique du Nord; ce camp offre des activités sociales et récréatives aux personnes ayant de l'aphasie et à leurs familles.

The Inn of the Good Shepherd de Sarnia a mobilisé plus de 400 bénévoles pour offrir depuis 30 ans des services aux personnes touchées par la récession et les difficultés économiques. Les bénévoles accomplissent de multiples tâches, notamment en travaillant à la banque d'alimentation de l'organisme, à une soupe populaire, à deux refuges d'urgence pour jeunes et adultes,  et à un magasin de vêtements et d'articles ménagers gratuits; ils fournissent une aide pour payer le loyer et les services publics pour les personnes menacées d'expulsion et d'interruption de ces services.

La Famille Wales de Komoka appuie depuis longtemps les activités des jeunes dans sa collectivité. En 1960, elle a fait don de 20,9 acres de terrain pour y installer le Camp Kee-mo-kee, camp sans but lucratif qui accueille plus de 600 campeurs et de 800 élèves, fournit des ressources pour les enfants ayant des besoins particuliers et offre des subventions aux chefs de famille monoparentale. 

Women of Halton Action Movement (WHAM) d'Oakville a sensibilisé aux questions féminines à l'échelon local et international, depuis 30 ans. L'organisation, qui est dirigée par des bénévoles, est intervenue pour améliorer le statut des femmes et la condition féminine, et elle a joué un rôle-clé pour faire du lobbying contre le recours à tout arbitrage religieux dans les questions de droit de la famille.

Renseignements pour les médias

Partager