Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Vingt-sept personnes sont nommées récipiendaires de la plus haute distinction de l'Ontario

Communiqué archivé

Vingt-sept personnes sont nommées récipiendaires de la plus haute distinction de l'Ontario

L'ancien maire de Toronto David Crombie, élu à trois reprises, l'ancien chef de l'opposition provinciale John Tory et une éducatrice pour enfants bilingue, la populaire Suzanne « Marie-Soleil » Pinel, sont au nombre des 27 Ontariens nommés membres de l'Ordre de l'Ontario.

Les récipiendaires ont été choisis pour leurs contributions aux arts, à la justice, à la science, à la médecine, à l'histoire, à la politique, à la philanthropie et à l'environnement.

L'honorable David C. Onley, lieutenant-gouverneur de l'Ontario, confèrera cet honneur lors d'une cérémonie qui aura lieu le jeudi 26 janvier à Queen's Park.

Les récipiendaires de l'Ordre de l'Ontario sont les suivants :

  • Peter Adams, de Peterborough, un homme politique, professeur et bénévole dont les efforts ont rehaussé l'image de Peterborough dans les années 1990, époque à laquelle la province a choisi d'y établir le ministère des Richesses naturelles.
  • Dre Anna Banerji, de Toronto, une spécialiste des maladies tropicales et infectieuses et une experte de renommée mondiale dans le domaine des maladies respiratoires chez les enfants inuits. Elle a aidé à créer l'Immigrant Health and Infectious Disease Clinic et la Canadian Refugee Health Conference.
  • Dre Sandra E. Black, de Toronto, l'une des plus éminentes neurologues au monde, spécialiste des déficiences cognitives liées aux accidents vasculaires cérébraux et à la démence, et chef de file visionnaire de l'Ontario Stroke System, qui vise à améliorer les soins aux victimes d'AVC, de la prévention à la réadaptation et à la réinsertion.
  • Paul Cavalluzzo, de Toronto, un éminent avocat spécialisé en droit constitutionnel, droit du travail et droit administratif, qui a été l'avocat principal de commissions d'enquêtes publiques de premier plan, dont les commissions d'enquête sur Walkerton et sur l'affaire Arar.
  • Catherine Colquhoun, de Thunder Bay, bénévole depuis 50 ans, qui a joué un rôle majeur dans la création, le développement, la survie et l'avenir de l'orchestre symphonique de Thunder Bay, et qui appuie également les tournées éducatives de l'orchestre dans les collectivités éloignées du Nord.
  • David Crombie, de Toronto, maire de Toronto à trois reprises, dont les politiques urbaines socialement responsables ont permis une nouvelle planification du centre-ville et la conservation de quartiers historiques importants. Il poursuit son travail en qualité de président fondateur de la Fiducie de régénération du secteur riverain et de président de la Toronto Lands Corporation.
  • Nathalie Des Rosiers, d'Ottawa, une juriste qui a accompli des efforts novateurs pour veiller à ce que les enfants victimes de violence sexuelle obtiennent une indemnisation et qui dirige l'Association canadienne des libertés civiles.
  • Marcel Desautels, de Toronto, le plus généreux bienfaiteur de l'éducation postsecondaire au Canada. L'appui constant du Desautels Centre for Integrative Thinking a contribué à faire de l'Université de Toronto un centre d'études commerciales de pointe et l'épicentre d'une révolution du savoir.
  • Sara Diamond, de Toronto, artiste et présidente de l'Université de l'EADO, qui a guidé l'ancien collège des arts vers une ère nouvelle en mettant l'accent sur les collaborations interdisciplinaires en Ontario et dans le monde entier.
  • Charles Garrad, de Toronto, un archéologue, historien et érudit de renommée mondiale. Il est l'archéologue titulaire d'une licence qui a les plus longs états de service en Ontario. Avec l'aide de bénévoles, il a localisé et enregistré plus de 90 sites archéologiques dans toute la province.
  • Peter Gilgan, d'Oakville, chef de file réputé dans l'industrie de la construction individuelle, dont les contributions ont soutenu un large éventail d'initiatives axées sur la sensibilisation à la santé, les services sociaux et d'autres causes communautaires.
  • Frank Hayden, de Burlington, un spécialiste en sciences du sport qui a conçu et créé Special Olympics International. Cet organisme fournit une formation et organise des compétitions à l'intention de plus de trois millions de personnes ayant une déficience intellectuelle dans 170 pays.
  • Donald Jackson, de Whitby, médaille d'or du patinage artistique masculin mondial, le premier patineur à accomplir le triple Lutz en compétition en 1962, un exploit qui resta inégalé pendant 12 ans et qui lui valut d'obtenir sept notes parfaites.
  • Zeib Jeeva, de Toronto, un Sud-Africain anti-apartheid qui s'est employé à offrir un appui et des ressources du Canada pour aider les jeunes en Afrique du Sud après la fin de l'apartheid. Il est membre fondateur du Nelson Mandela Children's Fund, lancé à Toronto par Mandela en personne.
  • Howard McCurdy, de LaSalle, le premier député afro-canadien néo-démocrate à siéger au Parlement. Scientifique et défenseur des droits civils, il a créé le Guardian Club en vue de lutter contre la discrimination raciale à Windsor. Il a été le cofondateur et le premier président de la Ligue nationale des Noirs du Canada.
  • Arthur McDonald, de Kingston, un physicien très respecté qui a dirigé l'équipe de chercheurs de l'Observatoire de neutrinos de Sudbury ayant confirmé que les neutrinos avaient une masse. Cette découverte, d'une importance scientifique considérable, a modifié la compréhension de la physique des particules élementaires.
  • Noella Milne, de Toronto, une avocate et bénévole qui s'est consacrée aux questions liées à l'enfance et s'est distinguée par son leadership auprès de plusieurs organisations, en particulier la Fondation de l'aide à l'enfance. Elle a mis sur pied des projets sur la santé et le VIH en Afrique ainsi que des programmes d'emploi de transition à l'intention des néo-Canadiens.
  • Suzanne Pinel, d'Ottawa, une éducatrice et une personnalité de la télévision de langue française connue par plusieurs générations d'enfants de l'Ontario sous le nom de « Marie-Soleil ». L'émission nationale de Madame Pinel a produit 145 programmes bilingues au cours d'une décennie.
  • Ucal Powell, de Vaughan, chef du syndicat des charpentiers de l'Ontario. Sous sa direction, la Carpenters' Union a élaboré un programme d'apprentissage de classe mondiale et a acquis une réputation de générosité et de compassion.
  • Barbara Reid, de Toronto, une auteure et illustratrice de livres pour enfants internationalement reconnue qui a vendu plus de 1,5 million de livres dans le monde entier. Elle se rend dans des écoles et des bibliothèques de tout le Canada pour encourager les jeunes à lire et à s'exprimer par le biais des arts et de l'écriture.
  • Alison Rose, de Toronto, une journaliste et réalisatrice indépendante de documentaires primée qui, pendant 18 ans, a aidé bénévolement des personnes dans le besoin dans le cadre du programme St. Andrew's Out of the Cold et de l'initiative Feed the Hungry des avocats du Barreau du Haut-Canada.
  • Linda Schuyler, de Toronto, cocréatrice et chef de production de la série télévisée Degrassi, maintes fois primée. Diffusée dans plus de 150 pays, l'émission est l'une des exportations culturelles les plus importantes au Canada.
  • Dr Louis Siminovitch, de Toronto, un généticien qui a initié le développement de la génétique médicale au Canada et a été le premier directeur de quatre grands instituts de recherche en Ontario.
  • Rahul Singh, d'Etobicoke, a fondé GlobalMedic, aujourd'hui doté de plus de 500 bénévoles qui ont mené plus de 60 missions dans plus de 30 pays. Son travail lui a valu la reconnaissance de Time Magazine, qui l'a placé dans sa liste des 100 personnes les plus influentes au monde en 2010.
  • Connie Smith, d'Ancaster, animatrice de l'émission Always Good News sur CTS-TV et enseignante en médias au Collège Mohawk. Au cours de ses 32 ans de carrière de journaliste et de mentor, elle a été reporteuse, productrice, et la première femme à présenter le journal télévisé pendant la semaine sur CHCH TV à Hamilton.
  • L'honorable Ray Stortini, de Sault Ste. Marie, juge de cour supérieure à la retraite, était connu pour condamner les auteurs d'infractions sans victimes à des travaux communautaires, une solution efficace pour le délinquant comme pour la société. Il était particulièrement sensible aux questions relatives à la communauté autochtone.
  • John Tory, de Toronto, un avocat, homme d'affaires, activiste communautaire, communicateur et ancien député provincial et chef de l'opposition officielle. Ardent défenseur de la région du grand Toronto, il est membre fondateur et président de CivicAction, et préside et participe bénévolement à d'innombrables campagnes de collecte de fonds.
  • Claude Lamoureux, de Toronto, un spécialiste international de la gouvernance d'entreprise. Nommé premier président et chef de la direction du Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l'Ontario, il a fait de cet organisme l'un des investisseurs les plus importants au Canada. Il a été nommé en 2008 et recevra sa médaille lors de la cérémonie de cette année.

Faits en bref

  • Créé en 1986, l'Ordre de l'Ontario est la plus haute distinction décernée par la province afin de reconnaître l'excellence individuelle dans tout domaine d'activité.
  • Les candidatures sont proposées par des membres du public. La date limite des mises en candidature est le 16 mars.

Ressources additionnelles

Citations

« L'Ordre de l'Ontario est le plus insigne honneur que décerne la province à un particulier. Il rend hommage aux grands esprits, aux précurseurs, aux humanitaires, aux activistes et aux pionniers de la province. Ces personnes contribuent à transformer nos vies, ici et dans le monde entier. »

L'honorable David C. Onley

Lieutenant-gouverneur de l'Ontario

Contacts Médias

  • James Bertrand

    Direction des communications, Ministère des Affaires civiques et de l'Immigration

    james.bertrand@ontario.ca

    416 314-7725

  • Nanda Casucci-Byrne

    Bureau du lieutenant-gouverneur de l'Ontario

    416 325-7780

Partager

Tags

Arts et culture Affaires et économie Éducation et formation Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté Travail et emploi Lois et sécurité Régions rurales et du Nord Impôts et avantages fiscaux Francophones Femmes