Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Attirer et garder les immigrants qualifiés

Document d'information archivé

Attirer et garder les immigrants qualifiés

Recommandations de la Table ronde d’experts sur l’immigration

Compte tenu des défis récents auxquels le système d'immigration canadien est confronté et de la réduction par le gouvernement fédéral du financement accordé à l'Ontario pour les services d'établissement, le gouvernement de l'Ontario a créé la Table ronde d'experts sur l'immigration.



La table ronde d'experts a été mise sur pied pour évaluer comment l'immigration peut soutenir de façon optimale le développement économique de l'Ontario et aider les immigrants à réussir. Son rôle consiste à fournir des conseils au gouvernement en vue de l'élaboration de la première Stratégie ontarienne en matière d'immigration.
   
Dans le cadre de la conception de son rapport, la table ronde a consulté certains des grands économistes canadiens, des chercheurs et des hauts fonctionnaires du gouvernement de l'Ontario et du gouvernement du Canada.

Ses 32 recommandations sont présentées dans le rapport intitulé « Plus de voies vers le succès : Le rapport final de la Table ronde d'experts sur l'immigration en Ontario ». La liste de ces recommandations figure ci-dessous. Les recommandations portent, entre autres, sur la sélection des immigrants, l'établissement et l'intégration, de même que sur la reconnaissance des titres de compétence obtenus à l'étranger.

Sélection des immigrants

1. À long terme, le niveau d'immigration de l'Ontario devrait se hausser pour atteindre au moins un pour cent de sa population, soit 135 000 personnes par année. Au moins 65 à 70 pour cent d'entre eux devraient être des immigrants de la composante économique.

2. Les processus de sélection devraient être équitables et transparents et favoriser la diversité des pays d'origine.

3. Les immigrants économiques devraient être choisis selon des critères qui misent sur le capital humain, plutôt que sur leur profession du moment.

4. Un programme remanié des travailleurs qualifiés du volet fédéral devrait continuer d'être la principale source pour l'immigration économique en Ontario.

5. La liste des professions prioritaires pour filtrer les candidats au Programme des travailleurs qualifiés du volet fédéral devrait être éliminée.

6. Les gouvernements du Canada et de l'Ontario devraient travailler en partenariat à la conception et la gestion du nouveau modèle de déclaration d'intérêt (DI).

7. Le gouvernement de l'Ontario doit faire participer les employeurs et les municipalités à l'identification des défis et des besoins du marché du travail.

8. Des efforts devraient être faits, par l'entremise du programme Catégorie de l'expérience canadienne, pour fidéliser les personnes qui ont acquis de l'expérience en Ontario en y travaillant et y étudiant.

9. La sélection des immigrants économiques sur la base de critères professionnels ou d'autres critères étroits devrait se faire que sur une base limitée.

10. Le Programme de désignation des candidats de la province de l'Ontario devrait être utilisé pour remédier à des pénuries de main-d'œuvre et pour combler les besoins des communautés, y compris les communautés francophones et les communautés rurales.

11. Le gouvernement du Canada devrait hausser le plafond du Programme de désignation des candidats de la province de l'Ontario et le faire passer de son niveau actuel de 1 000 à 5 000 personnes par an.

12. Le projet pilote de réduction de l'arriéré des demandes du Programme des travailleurs qualifiés du volet fédéral devrait être prolongé jusqu'en 2014 et élargi.

13. Le Programme fédéral des travailleurs étrangers temporaires devrait se concentrer sur le recrutement de travailleurs hautement qualifiés et de travailleurs de métiers spécialisés et contribuer à combler rapidement des postes temporairement vacants.

14. L'Ontario devrait faire un meilleur usage de l'entente sur les travailleurs étrangers temporaires pour atteindre ses objectifs en vertu de la recommandation n°13.

15. L'Ontario a besoin de plus de renseignements sur les travailleurs étrangers temporaires.

16. Des mesures de protection pour les travailleurs étrangers temporaires doivent être renforcées afin d'éviter les abus et les conditions de travail dangereuses.

17. Les gouvernements de l'Ontario et du Canada doivent se pencher sur la question des travailleurs sans papiers.

18. Le gouvernement du Canada devrait maintenir et renforcer le Programme des aides familiaux résidants.

19. L'Ontario devrait attirer et fidéliser plus d'entrepreneurs internationaux.

20. L'Ontario devrait élaborer une stratégie de marketing et de promotion pour attirer des immigrants ayant des  niveaux élevés de capital humain à la province.

Établissement et intégration

21. Une approche à guichet unique, centrée sur le client, « sans fausse route » devrait être élaborée pour tous les services gouvernementaux importants pour les immigrants.

22. Il devrait y avoir plus de services et d'information avant l'arrivée.

23. Les programmes ciblant les réseaux d'immigrants qui facilitent l'intégration réelle des nouveaux immigrants--en particulier la famille, les amis et les groupes confessionnels--devraient être pris en charge en Ontario.

24. Les critères d'accès aux programmes d'établissement et d'intégration devraient être coordonnés entre les fournisseurs de services et les organismes de financement pour s'assurer que les travailleurs étrangers temporaires, les étudiants étrangers, les demandeurs du statut de réfugié et les nouveaux citoyens canadiens puissent y accéder.

25. Les programmes de mentorat, de stages et de formation relais devraient prendre de l'expansion en Ontario.

26. Les services d'établissement et d'intégration doivent être mesurés et évalués en fonction de la situation des immigrants.

27. Les employeurs et les communautés doivent devenir des champions de l'intégration des immigrants.

28. Les soutiens qu'apportent le gouvernement fédéral et le gouvernement de l'Ontario aux réfugiés doivent mettre en évidence la nécessité de fournir des services à plus long terme à un grand segment de ce groupe.

29. Le gouvernement du Canada devrait continuer d'honorer son engagement traditionnel envers les demandeurs du statut de réfugié, y compris en continuant à financer le Programme fédéral de santé intérimaire.

Reconnaissance des titres de compétence obtenus à l'étranger

30. Le gouvernement de l'Ontario devrait continuer de travailler avec les organismes de réglementation professionnelle pour améliorer l'évaluation et la reconnaissance des titres de compétence des immigrants, y compris leurs diplômes, leur formation pratique et leur expérience.

31. Le gouvernement de l'Ontario devrait s'assurer que les personnes demandant un permis d'exercer qui s'estiment lésées ont un recours approprié.

32. Les gouvernements fédéral et de l'Ontario doivent travailler ensemble pour s'assurer que le nouveau système d'évaluation des titres de compétence et des niveaux de compétence linguistique du volet fédéral est harmonisé avec les organismes de réglementation et n'est pas considéré à tort comme un permis d'exercer.


Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Domicile et communauté Travail et emploi Francophones Nouveaux venus