Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

La Médaille du mérite civique de l'Ontario est décernée afin de rendre hommage à des Ontariennes et Ontariens

Document d'information archivé

La Médaille du mérite civique de l'Ontario est décernée afin de rendre hommage à des Ontariennes et Ontariens

Treize récipiendaires des quatre coins de la province recevront la Médaille du mérite civique de l'Ontario de 2012.

La Médaille du mérite civique de l'Ontario récompense des personnes qui, en déployant des efforts exceptionnels, ont remarquablement contribué à la qualité de vie dans la province.

Paulet Biedermann, de Cambridge, est une bénévole de 32 ans de Kitchener-Waterloo reconnue pour son soutien aux nouveaux arrivants, aux femmes, aux jeunes et aux personnes ayant une déficience intellectuelle. Elle est une chef de file au sein de la communauté caribéenne, la créatrice d'une émission-débat radiophonique au cours de laquelle elle aborde les problèmes qui touchent les minorités et elle intervient en faveur des jeunes victimes d'agression sexuelle et des adolescentes enceintes.

Ernie Crossland, de Newmarket, est l'un des plus ardents porte-parole de l'organisme Lake Simcoe Region Conservation Foundation. Il a créé des sentiers pédestres qui relient les aires de protection de la nature du lac et il a créé une bourse d'études afin d'aider celles et ceux qui souhaitent poursuivre des études dans le domaine de l'environnement. Ernie est un bénévole extraordinaire, il a été membre et il a contribué à la croissance du Club Lions International au cours des 60 dernières années.

Frank Fernandes, de Toronto, est un immigrant et entrepreneur prospère qui a bâti des ponts entre les collectivités locales et les services de police afin de favoriser la sécurité et le bien-être des Ontariennes et Ontariens. Dans le cadre de ses activités bénévoles et philanthropiques, il a notamment travaillé auprès du service de police de Toronto, du service d'incendie de Bowmanville, du Club Rotary et l'Ambulance Saint-Jean.

Jack Foster, de St. Catharines, est reconnu pour faire une différence dans la vie d'enfants handicapés et de leur famille. Il a recueilli 2,1 millions de dollars pour le réaménagement du Niagara Peninsula Children's Centre afin de lui permettre de fournir à un plus grand nombre d'enfants le soutien dont ils ont besoin pour réaliser leur potentiel.

Richard Hannah, d'Uxbridge, fait la promotion de l'esprit sportif et du franc-jeu chez les jeunes par l'entremise de la natation amateur. Il consacre ses efforts à rendre la natation accessible partout dans la province.

Ancilla Ho-Young, de Burlington, est depuis 11 ans, première répondante de victimes d'agression sexuelle et de violence familiale à Nina's Place, le seul centre pour les victimes d'agression sexuelle et de violence familiale dans la région de Halton.

Stephen Lam, de Richmond Hill, a aidé de nombreux organismes d'aide à l'établissement à coordonner leurs services afin d'offrir un guichet unique aux immigrants de la région de York. Il a créé le premier de cinq centres d'accueil à l'intention de la population de plus en plus diversifiée de la région, ce qui a permis d'aider plus de 10 000 nouvelles Ontariennes et nouveaux Ontariens à s'adapter au Canada.

Elizabeth Martin, de Cornwall, a été bénévole auprès du mouvement des guides pendant 60 ans, depuis qu'elle était à l'école secondaire. Au cours de sa vie, elle a fait du bénévolat auprès des auxiliaires de l'Hôpital de Cornwall, de la Croix-Rouge, de l'INCA, de la Fondation des maladies du cœur, de la société d'histoire locale et du Club Rotary de Cornwall.  

Anand Rupnarain, de Toronto, est membre fondateur de l'organisme Toronto Arya Samaj, un centre d'accueil et de rencontre adapté sur le plan culturel à l'intention de la communauté indo-caribéenne. Il a aussi collaboré à la fondation du Vedic Cultural Centre, un établissement qui s'adresse aux personnes d'origine diverse et qui offre des programmes de méditation et des activités éducatives pour les personnes de tous âges.

Nalini Stewart, de Toronto, a fait la promotion des arts et de la culture pendant ses 40 années de service public en Ontario. Dans le cadre de sa carrière de bénévole, elle a œuvré auprès du Musée des beaux-arts de l'Ontario, du Conseil des arts de l'Ontario, du Conseil des arts du Canada, du Festival de Stratford et de la Fondation Trillium de l'Ontario, où elle a contribué à créer des débouchés pour les membres des Premières Nations et les Autochtones.

Brian Tardif, d'Ottawa, est un chef de file dévoué qui a travaillé sans relâche afin d'améliorer la vie des personnes ayant un handicap intellectuel ou physique. Son leadership a contribué à la création de One Community Place, qui est devenu le siège de plusieurs organismes communautaires à Ottawa.

Alex Waugh, de Toronto, est un intervenant en faveur des étudiantes et étudiants financièrement défavorisés depuis plus de 40 ans. Dans le cadre de ses activités professionnelles et bénévoles, il a contribué à améliorer l'accès à l'éducation supérieure en créant des programmes conduisant à l'obtention d'un diplôme pour les étudiantes et étudiants non traditionnels, au collège Woodsworth de l'Université de Toronto.

Christine Wilson
, d'Ottawa, est la fondatrice de Total Communication Environment, un organisme sans but lucratif qui a été mis sur pied il y a 23 ans pour héberger un petit groupe d'enfants ayant des handicaps multiples et des besoins particuliers en matière de communication. De nos jours, l'organisme vient en aide à 95 personnes dans la région d'Ottawa.  

Renseignements pour les médias

Partager