Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Aperçu de la mission d'affaires de l'Ontario en Chine

Document d'information archivé

Aperçu de la mission d'affaires de l'Ontario en Chine

Cette mission d'affaires fera fond sur le succès de récentes missions similaires de la première ministre en Chine et elle posera les jalons de futures ententes. 

Objet de la mission

La mission d'affaires en Chine de 2016 reflète la stratégie Visées mondiales de l'Ontario, dont le but est de rehausser le profil international de la province, tout en appuyant le plan du gouvernement pour réaliser l'expansion économique et créer des emplois. 

L'Ontario fait partie des meilleurs endroits où faire des affaires. La province jouit d'un robuste secteur financier, d'une main-d'œuvre instruite et talentueuse, d'une dynamique culture d'innovation et de taux concurrentiels d'imposition des sociétés. 

Cette mission aidera un nombre accru d'entreprises ontariennes à faire des affaires en Chine et encouragera des entreprises chinoises à venir investir en Ontario. Elle engendrera des accords d'investissement, des protocoles d'entente, des contrats et d'autres occasions d'établir des relations commerciales. 

Importance du marché chinois

Pour suivre le rythme d'évolution de l'économie mondiale et multiplier ses débouchés d'affaires, l'Ontario doit sans cesse trouver des moyens d'élargir son réseau d'échanges commerciaux. La Chine est le deuxième plus important partenaire commercial de l'Ontario, devancé seulement par les États-Unis. Les échanges entre l'Ontario et la Chine ont plus que doublé ces dix dernières années et se chiffrent désormais à plus de 42 milliards de dollars. 

L'Ontario a une forte présence en Chine - notamment grâce à trois bureaux d'investissement et de commerce situés à Shanghai, Beijing et Chongqing - qui lui permet de promouvoir sur place les nombreuses possibilités d'investir en Ontario et d'y faire des affaires. 

En mars 2015, l'Ontario a lancé le tout premier entre d'échanges commerciaux des Amériques en devises chinoises, le Renminbi (RMB). Ce centre permet aux entreprises à l'échelle du Canada de convertir des dollars canadiens directement en devises chinoises, ce qui réduit les coûts associés aux transactions commerciales avec des partenaires chinois.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Travail et emploi