Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Expériences réelles de consommateurs avec des entreprises de règlement de dette

Document d'information archivé

Expériences réelles de consommateurs avec des entreprises de règlement de dette

Un consommateur de l'Ontario a communiqué avec une entreprise de règlement de dette pour que celle-ci l'aide à négocier un programme de paiement mensuel abordable qui lui permettrait de régler des dettes d'environ 11 000 $ contractées auprès de ses créanciers.<0} L'entreprise de règlement de dette a informé le consommateur qu'elle avait négocié un règlement d'environ 4 700 $ et lui a facturé près de 2 500 $.

L'entreprise a assuré le consommateur que tous ses créanciers avaient accepté l'offre de règlement. Une entreprise n'avait pas cependant accepté l'offre de règlement; par conséquent, le consommateur a reçu des documents de la Cour. Le consommateur a communiqué avec l'entreprise de règlement de dette afin d'obtenir des instructions sur la marche à suivre; on lui a remis un certain nombre de formulaires pour se défendre contre les poursuites judiciaires. L'entreprise de règlement de dette a par la suite envoyé un courriel au consommateur pour l'informer qu'elle avait reçu son avis d'annulation. Le consommateur n'avait jamais envoyé un avis d'annulation à l'entreprise de règlement de dette; il a téléphoné plusieurs fois à l'entreprise et a laissé des messages. Il n'a jamais obtenu de réponse. Cette situation a grandement nui à la cote de crédit du consommateur. Celui-ci a dû communiquer avec une organisation à but non lucratif pour obtenir de l'aide.

Une autre consommatrice ayant des dettes de 7 500 $ a versé 1 600 $ à une entreprise de règlement de dette. L'entreprise de règlement de dette exigeait des paiements de 200 $ par mois qui devaient servir à payer ses dettes. De cette somme, l'entreprise gardait 150 $ de frais chaque mois et avait demandé à la consommatrice de se créer un compte séparé duquel elle pourrait payer ses créanciers avec le 50 $ restant. La consommatrice recevait toujours des lettres de ses créanciers lui demandant de payer et lui imposant des frais d'intérêt sur le solde. Frustrée et contrariée, la consommatrice avait l'impression qu'elle ajoutait à ses dettes plutôt que d'obtenir de l'aide pour régler sa situation de dette. La consommatrice a par la suite communiqué avec une entreprise à but non lucratif pour obtenir de l'aide.

Les consommateurs qui ont des questions ou des préoccupations concernant les entreprises de règlement de dette devraient communiquer avec le ministère des Services aux consommateurs par téléphone au 416-326-8800 ou au 1-800-889-9768, ou par courriel à l'adresse suivante : consumer@ontario.ca.

Renseignements pour les médias

Partager