Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Les communautés côtières évacuées retournent chez elles

Communiqué archivé

Les communautés côtières évacuées retournent chez elles

Les risques d'inondation à Kashechewan et Fort Albany diminuent

Le retour par avion des résidents de Kashechewan se poursuit et celui des résidents de Fort Albany débutera lundi prochain.

Les dirigeants de ces deux communautés ont conclu que le risque d'inondation dans la région de l'embouchure de la rivière Albany a diminué. En collaboration avec les dirigeants des Premières nations, les représentants de Gestion des situations d'urgence Ontario (GSUO) et du ministère des Richesses naturelles (MRN) planifient maintenant le retour des plus de 1 400 résidents de la région qui avaient été évacués depuis le 25 avril.

Les représentants du MRN coordonnent les opérations aériennes pour assurer le retour rapide et sûr de toutes les personnes évacuées. Selon le plan actuel, les 861 résidents de Kashechewan qui avaient été évacués par avion devraient retourner chez eu d'ici samedi soir. Par ailleurs, la communauté de Kashechewan s'est agrandie, avec la naissance de deux bébés dont les mères avaient été évacuées à Cochrane.

Il faudra attendre jusqu'à lundi avant que la bande d'atterrissage de Fort Albany soit réutilisable et que le magasin et les installations médicales de cette communauté soient entièrement rouverts.

Les agents du MRN et de GSUO collaborent aussi étroitement avec les dirigeants d'Attawapiskat, une communauté située au nord-ouest de Fort Albany et de Kashechewan, et surveillent de près la fonte des glaces dans cette région. Par mesure de précaution, 12 résidents qui recevaient des soins dans la clinique locale ont été transférés par ambulance aérienne dans d'autres établissements du Nord de l'Ontario.

Faits en bref

  • 47 résidents de Kashechewan ont quitté Stratford en avion pour rentrer chez eux le 30 avril. 231 autres auront suivi aujourd'hui et 148 ont été rapatriés de Cochrane.
  • 556 résidents de Fort Albany ont été évacués de la même façon: 227 sont à Kapuskasing, 123 à Hearst, 106 à Sault Ste. Marie, 91 à Thunder Bay et 9 autres ont été transportés dans des établissements de soins médicaux à divers endroits du Nord de l'Ontario.

Ressources additionnelles

Citations

« GSUO collabore étroitement avec les dirigeants des Premières nations pour s'assurer que les personnes évacuées puissent retournées chez elles aussi rapidement que possible. La province est reconnaissante aux bénévoles et aux responsables locaux des collectivités d'accueil qui sont venus à l'aide de leurs concitoyens ontariens. »

Rick Bartolucci

ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels

« Nous sommes déterminés à aider les familles et les personnes évacuées à retrouver leurs communautés et leurs proches en toute sécurité. C'est grâce à la détermination, à la coopération et à l'hospitalité de tous ceux et celles qui sont intervenus dans cette évacuation que la sécurité des communautés touchées par les inondations de la région côtière de la baie James a pu être assurée. »

Donna Cansfield

ministre des Richesses naturelles

Partager

Sujets

Lois et sécurité