Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'evacuation d'Attawapiskat se poursuit

Communiqué archivé

L'evacuation d'Attawapiskat se poursuit

900 membres de la communauté auront été évacués d'ici ce soir

Le risque élevé d'inondation a incité les dirigeants d'Attawapiskat à prendre les dispositions nécessaires pour faire évacuer d'autres résidents de cette communauté.

La débâcle sur la rivière Attawapiskat crée des amoncellements de glace qui pourraient présenter des risques importants d'inondation dans cette communauté située sur la rive de la baie James, à 500 kilomètres au nord de Timmins. Les dirigeants locaux ont donc décidé d'élargir l'évacuation de cette communauté des Premières nations, après avoir discuté de la situation avec les représentants provinciaux et fédéraux.

Les 300 résidents les plus vulnérables de la communauté (personnes malades, personnes âgées, nourrissons et personnes ayant des besoins spéciaux) ont déjà été transportées par voie aérienne vers un endroit sûr. L'évacuation d'environ 600 autres membres de la communauté aura pris fin ce soir. Un groupe additionnel de 600 résidents pourrait aussi être évacué au cours des prochains jours si le risque d'inondation devient imminent.

Le ministère des Richesses naturelles (MRN) coordonne les opérations aériennes pour assurer le départ rapide et sûr de toutes les personnes évacuées. Les responsables de Gestion des situations d'urgence Ontario (GSUO) collaborent avec les collectivités d'accueil ainsi qu'avec des représentants de ministères provinciaux et fédéraux pour veiller au bien-être des résidents d'Attawapiskat pendant leur séjour hors de la communauté. Les distances, les conditions météorologiques, la disponibilité des aéronefs et la capacité des municipalités d'accueil sont les principaux facteurs pris en compte par les agents provinciaux dans ces efforts de planification.

Faits en bref

  • 300 résidents vulnérables d'Attawapiskat ont été transportés par avion à Kapuskasing et Hearst.
  • Environ 600 autres seront évacués par avion à Thunder Bay et Greenstone.
  • Par mesure de précaution, il y a une quinzaine de jours, 12 résidents qui recevaient des soins médicaux dans la clinique locale ont déjà été transférés par ambulance aérienne dans d'autres établissements du Nord de l'Ontario.

Ressources additionnelles

Citations

« Notre priorité est, avant tout, la sécurité des résidents d'Attawapiskat. Nous sommes convenus avec les dirigeants de la communauté qu'il faut procéder dès maintenant à l'évacuation, parce qu'une fois que les inondations auront commencé, il pourrait être trop difficile d'évacuer les résidents en toute sécurité. »

Rick Bartolucci

ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels

« Les spécialistes des services d'aviation de mon ministère jouent un rôle clé pour assurer la sécurité de cette communauté côtière. Ils collaborent étroitement avec les dirigeants locaux pour assurer que le départ des résidents d'Attawapiskat ait lieu de façon organisée et sûre. »

Donna Cansfield

ministre des Richesses naturelles

Partager

Sujets

Lois et sécurité