Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Consultation imminente sur l'emplacement propose d'un nouveau complexe des sciences judiciaires et du coroner

Document d'information archivé

Consultation imminente sur l'emplacement propose d'un nouveau complexe des sciences judiciaires et du coroner

Ministère du Solliciteur général

Une consultation publique portant sur un nouveau complexe ultramoderne des sciences judiciaires et du coroner, qu'il est proposé de bâtir sur un terrain de six acres situé à Downsview et dont la province est propriétaire, commencera au cours des prochaines semaines.

Ce nouveau complexe abriterait le Centre des sciences judiciaires, le Bureau du coroner en chef et l'Unité de médecine légale sous le même toit.

Ces bureaux sont actuellement situés au centre-ville de Toronto, dans des locaux petits et désuets du ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels, qui datent de plus de 30 ans et n'offrent pas l'espace supplémentaire nécessaire à leur expansion.

CENTRE DES SCIENCES JUDICIAIRES

  • Procède à des examens judiciaires dans des cas de blessures ou de décès survenus dans des circonstances inhabituelles et d'actes criminels commis à l'encontre de personnes ou de biens.
  • A mené des enquêtes sur plus de 10 000 cas l'année dernière.


BUREAU DU CORONER EN CHEF

  • Mène quelque 20 000 enquêtes judiciaires sur des décès chaque année, dont 7 500 dans la région du grand Toronto.


NOUVEAU PROJET DE COMPLEXE DES SCIENCES JUDICIAIRES ET DU CORONER

Sous réserve d'une évaluation environnementale qui devrait être affichée pour observations au mois de janvier, le complexe ultramoderne des sciences judiciaires et du coroner à Downsview présenterait les avantages suivants :

  • Il utiliserait efficacement des terrains publics existants et offrirait une solution économique en regroupant sous un même toit des organismes judiciaires essentiels;
  • Il serait pourvu des outils, de la technologie et des laboratoires modernes nécessaires pour mieux faire face aux exigences croissantes du secteur;
  • Il offrirait l'espace nécessaire pour effectuer un plus grand nombre d'autopsies et d'enquêtes médico-légales par année;
  • Il répondrait à toutes les exigences actuelles et futures du ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels.

Partager

Sujets

Lois et sécurité