Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration de la ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels à propos de la résolution du conflit du travail au Centre de détention de Hamilton-Wentworth

Bulletin archivé

Déclaration de la ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels à propos de la résolution du conflit du travail au Centre de détention de Hamilton-Wentworth

Ministère du Solliciteur général

Madeleine Meilleur, ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels, a fait la déclaration suivante :

« C'est avec plaisir que j'annonce que le ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels et le Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario, qui représente les agents des services correctionnels du Centre de détention de Hamilton-Wentworth, sont parvenus à une entente qui assurera la sécurité des travailleurs, des détenus et de la collectivité. Tous les agents des services correctionnels reprendront le travail aujourd'hui, mettant ainsi fin à une interruption de travail de 27 jours au Centre de détention de Hamilton-Wentworth. Cette entente inclut des dispositions qui permettent au ministère de prendre des mesures disciplinaires et de déduire la paie des employés pour les quarts de travail qu'ils n'ont pas effectués. Elle contient aussi une disposition qui permettra aux agents des services correctionnels de porter un gilet de protection au-delà des heures où ils sont tenus normalement de le faire, en attendant que le ministère ait examiné avec le syndicat la politique actuellement en vigueur à ce sujet. L'interruption de travail a commencé lorsque les agents des services correctionnels ont refusé d'exécuter leurs fonctions après la disparition du couvercle d'une prise électrique dans l'établissement. Les 14 et 15 août, un inspecteur du ministère du Travail s'est rendu dans l'établissement à deux reprises et a rédigé trois rapports de visite sur place. Son rapport final soulignait que l'employeur avait accepté que des membres du personnel portant des gilets de protection procèdent à une fouille complète du 4e étage, où le couvercle de la prise électrique avait disparu. La résolution de ce conflit a été longue, mais je suis heureuse que le ministère et le syndicat soient parvenus à une entente négociée. J'espère que tous les intéressés pourront désormais développer des relations du travail plus positives. Je tiens à remercier une fois de plus tous les membres du personnel qui ont contribué au fonctionnement sécuritaire du centre de détention tout au long de ce conflit du travail. Je leur suis reconnaissante de leurs efforts soutenus durant cette période difficile. »

Renseignements pour les médias

Partager