Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Publication du rapport annuel de 2012 du Comité d'examen des décès d'enfants et du Comité d'examen des décès d'enfants de moins de cinq ans

Communiqué archivé

Publication du rapport annuel de 2012 du Comité d'examen des décès d'enfants et du Comité d'examen des décès d'enfants de moins de cinq ans

Le rapport comprend des recommandations de sécurité publique à l'intention des parents et des fournisseurs de soins

Le Dr Bert Lauwers, coroner en chef adjoint, a annoncé aujourd'hui la publication du rapport de 2012 préparé conjointement par le Comité d'examen des décès d'enfants (CEDE) et le Comité d'examen des décès d'enfants de moins de cinq ans (CEDE5A).

Le CEDE et le CEDE5A, qui relèvent du Bureau du coroner en chef, aident ce dernier dans son enquête et son examen des décès d'enfants et formulent des recommandations pour prévenir les décès dans des circonstances similaires aux cas examinés. Le rapport de 2012 présente les données relatives à l'examen de 231 décès d'enfants de moins de 19 ans survenus en 2011. Selon ces données, la mort accidentelle est la cause la plus fréquente après les causes de décès naturel et constitue le type de décès d'enfants le plus susceptible d'être évité. Voici certaines stratégies d'intervention essentielles présentées dans le rapport : Réduction des décès dans des environnements de sommeil non sécuritaires :

  • Ne jamais laisser dormir l'enfant sur un matelas pour adultes, un divan ou un oreiller.
  • Ne jamais laisser dormir un nourrisson dans un lit partagé avec un adulte ou un enfant plus vieux.
Réduction des décès causés par des collisions de véhicules motorisés :
  • Toujours boucler sa ceinture de sécurité et placer les enfants dans un système de retenue adapté à leur âge, à leur poids et à leur taille.
  • Faire porter aux enfants un casque lorsqu'ils utilisent une bicyclette, une planche à roulettes, une trottinette ou des patins à roues alignées.
Réduction des décès causés par des incendies :
  • Installer des avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone.
  • Faire des exercices d'évacuation et enseigner aux enfants à ne pas jouer avec des allumettes et des briquets.
Réduction des cas de noyade :
  • Ne jamais laisser un enfant sans surveillance près d'un plan d'eau, même un bain.
  • Veiller à ce que les enfants portent un gilet de sauvetage lorsqu'ils sont près d'un plan d'eau.
Le rapport de cette année comprend également une série d'articles présentés par des auteurs externes, notamment des médecins, l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes, l'Association ontarienne des sociétés de l'aide à l'enfance et le ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse. Les comités sont composés de coroners, d'experts médicaux ou en bien-être de l'enfance, de membres des services policiers, de médecins légistes, d'un expert des mauvais traitements faits aux enfants et d'un procureur de la Couronne.

Faits en bref

  • Chez les nourrissons, 67 % des morts de mode indéterminé en 2009 sont survenues dans un environnement non sécuritaire, comme une surface de sommeil partagée.
  • Pour assurer la sécurité d'un nourrisson durant son sommeil, il faut le coucher sur le dos, dans un lit de bébé, une couchette ou un berceau approuvé et doté d'un matelas ferme.
  • En 2009, 32 % des décès d'enfants de 18 ans et moins étaient de nature accidentelle.
  • Parmi les décès survenus chez les enfants de 10 à 15 ans, 15 % étaient des suicides, et ce chiffre grimpe à 23 % chez les enfants de 16 à 18 ans.

Ressources additionnelles

Citations

« Cette année, le rapport annuel du Comité d'examen des décès d'enfants et du Comité d'examen des décès d'enfants de moins de cinq ans transmet des messages importants aux parents, aux fournisseurs de soins, aux médecins et au personnel des sociétés d'aide à l'enfance en vue d'améliorer la sécurité publique et de prévenir les décès évitables. »

Dr. Bert Lauwers

coroner en chef adjoint et président du Comité d'examen des décès d'enfants

Contacts Médias

  • Jennifer Kerr

    Service de médecine légale de l'Ontario et Bureau du coroner en chef

    416 314-4005

Partager

Tags

Santé et bien-être Domicile et communauté Lois et sécurité Enfants et adolescents