Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Une plus grande transparence dans les établissements correctionnels

Communiqué archivé

Une plus grande transparence dans les établissements correctionnels

Des bénévoles des collectivités locales fourniront des conseils au gouvernement

L'Ontario renforcera les liens entre les collectivités locales et les établissements correctionnels en créant des conseils consultatifs communautaires locaux pour ses plus grands établissements afin de rehausser la transparence et la reddition de comptes.

Ces conseils seront composés de bénévoles de la collectivité locale qui fourniront des conseils  au surintendant de l'établissement et contribueront à la rédaction d'un rapport annuel à l'intention de la ministre. Les membres de ces conseils :

  • Auront un accès complet à l'établissement, y compris aux installations, au personnel et aux détenus, n'importe quel jour et à n'importe quelle heure de la semaine;
  • Participeront à des réunions mensuelles avec le directeur et d'autres cadres supérieurs de l'établissement.

Les conseils consultatifs communautaires seront mis en place progressivement sur une période de deux ans dans tous les établissements nouveaux et existants de plus de 425 lits, en commençant par le Centre de détention d'Elgin-Middlesex et le Centre de détention du Sud de Toronto à l'automne 2013. Les autres établissements où un tel comité sera mis en place incluent les suivants :

  • Centre de détention d'Ottawa-Carleton (automne 2013);
  • Centre de détention du Sud-Ouest (printemps 2014);
  • Centre de détention de Hamilton-Wentworth (été 2014);
  • Complexe correctionnel de Maplehurst / Centre Vanier pour les femmes (automne 2014);
  • Centre de détention de l'Est de Toronto (hiver 2015).

La création de conseils consultatifs communautaires afin de moderniser le système correctionnel s'inscrit dans le plan du gouvernement de l'Ontario visant à créer des collectivités sécuritaires et une société juste.

Faits en bref

  • Les conseils consultatifs communautaires travailleront avec les établissements correctionnels sur divers sujets, notamment les avantages des programmes actuels, comme les services d'aumônerie et les programmes offerts par des bénévoles, et des initiatives visant à améliorer les services de défense des droits.
  • Les Services correctionnels ont déjà des conseils de surveillance au Centre correctionnel du Centre-Nord (Penetanguishene) et au Centre correctionnel du Centre-Est (Lindsay).
  • Les conseils de surveillance ont été renommés « conseils consultatifs communautaires » afin de mieux refléter les rôles et responsabilités des conseils et de leurs membres.
  • L’Ontario compte 29 établissements correctionnels, dont des prisons, des centres de détention et des établissements de détention.

Ressources additionnelles

  • Les formulaires de demande pour combler les postes vacants au sein des conseils consultatifs communautaires seront posés sur le site web Secrétariat des Nominations.

Citations

« Notre gouvernement reconnaît le rôle important des Ontariennes et Ontariens dans nos efforts en vue de renforcer la transparence et la responsabilisation des institutions publiques. Par l’entremise des conseils consultatifs communautaires les membres apporteront une perspective locale dans la formulation de leurs conseils au ministre. Ils contribueront également à sensibiliser la population locale au rôle essentiel que joue le personnel des services correctionnels dans la sécurité de nos collectivités. »

Madeleine Meilleur

ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Domicile et communauté Lois et sécurité