Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Efforts de l'Ontario pour améliorer l'intervention en cas d'urgence

Document d'information archivé

Efforts de l'Ontario pour améliorer l'intervention en cas d'urgence

Ministère du Solliciteur général

Depuis l'effondrement du centre commercial Algo, en juin 2012, l'Ontario a pris un certain nombre de mesures en vue d'améliorer sa capacité d'intervenir dans des situations d'urgence de grande envergure et des effondrements structurels. 

Exercice « Operation Border Cities Response »

L'exercice simule les conséquences d'un tremblement de terre à Windsor. Le scénario prévoit l'effondrement fictif d'un immeuble avec des centaines de personnes disparues et présumées coincées dans la structure effondrée. L'opération de trois jours, qui se déroule du 24 au 26 février, mettra à l'essai la capacité provinciale de soutenir les municipalités, les services d'incendie et d'autres premiers intervenants qui interviennent dans une situation d'urgence.

Approximativement 100 personnes participent à l'exercice, soit directement sur les lieux de l'effondrement simulé, soit dans des centres des opérations d'urgence à Windsor et Toronto.

Les organismes qui participent à l'exercice «  Operation Border Cities Response » sont les suivants : 

  • L'Équipe de recherche et de sauvetage en milieu urbain à l'aide d'équipement lourd (Équipe RSMUEL) de Toronto;
  • L'Unité de recherche et de sauvetage en milieu urbain, et d'intervention en cas d'incident chimique, biologique, radiologique ou nucléaire (URSU-IIC) de la Police provinciale de l'Ontario;
  • La ville de Windsor (y compris le centre municipal des opérations d'urgence);
  • Le service d'incendie de Windsor;
  • Le service de police de Windsor;
  • Les services médicaux d'urgence d'Essex-Windsor; 
  • Le Bureau du commissaire des incendies et de la gestion des situations d'urgence (BCIGSU) (qui coordonne l'exercice), dont le Centre provincial des opérations d'urgence.

Équipe de recherche et de sauvetage en milieu urbain à l'aide d'équipement lourd (Équipe RSMUEL)

Les membres de l'Équipe RSMUEL de Toronto sont des professionnels polyvalents de premiers intervenants et d'autres organismes de Toronto, dont le service d'incendie, les SMU, la police, les services publics et des médecins du service de traumatologie du Centre Sunnybrook des sciences de la santé.

Les membres de l'Équipe RSMUEL localisent des personnes coincées dans des structures effondrées et d'autres lieux piégés en utilisant des chiens spécialement formés et du matériel de recherche électronique. Pour trouver et sauver des victimes en toute sécurité, ils percent des murs, des toits et des planchers, consolident et stabilisent les lieux de l'effondrement de l'immeuble, soulèvent et retirent des éléments structurels, emploient de l'équipement lourd pour déplacer les débris, administrent des soins médicaux d'urgence et transfèrent les victimes.

L'Équipe RSMUEL de Toronto est prête 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 à être déployée à court préavis en réponse à des incidents en Ontario.

Améliorer l'intervention en cas d'urgence

Le ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels (le MSCSC) et le Bureau du commissaire des incendies et de la gestion des situations d'urgence (le BCIGSU) ont pris des mesures importantes pour tirer les leçons du passé et améliorer l'intervention en cas d'urgence en Ontario.

Parmi les principales initiatives, citons les suivantes : 

  • Rencontres avec des intervenants internes et externes pour passer en revue la doctrine du système de gestion des incidents qui guide les chefs des services d'intervention en cas d'urgence, lorsque de multiples organismes participent à l'intervention. 
  • Planification de la mise en place d'équipes locales de soutien en cas d'incident dans le cadre du système actuel d'aide mutuelle. Ces équipes seraient composées de commandants d'incidents chevronnés et seraient responsables d'aider les municipalités à gérer des incidents de grande envergure.
  • Formation améliorée et obligatoire pour les coordonnateurs communautaires de la gestion des situations d'urgence et les groupes municipaux de maîtrise des situations d'urgence.
  • Élargissement des cours offerts au Collège des pompiers de l'Ontario et dans d'autres centres de formation régionaux, y compris les cours Gestion du Centre des opérations d'urgence et Gestion du lieu de l'incident.
  • Soutien aux municipalités en fournissant des renseignements sur les situations d'urgence à leurs résidents sur les médias sociaux et les sites Web, et en déployant des agents de liaison pour renforcer les communications.

Par ailleurs, la Police provinciale de l'Ontario a étendu la disponibilité et la formation des commandants des opérations sur le lieu de l'incident critique majeur et des commandants des opérations sur le lieu de l'incident critique. Environ 20 membres sont formés et stratégiquement déployés dans l'ensemble de l'Ontario depuis décembre 2012. Ils reçoivent une formation annuelle obligatoire, qui prévoit une période de travail avec le personnel de l'Unité de recherche et de sauvetage en milieu urbain, et d'intervention en cas d'incident chimique, biologique, radiologique ou nucléaire (URSU-IIC) de la Police provinciale de l'Ontario.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Lois et sécurité